Autres journaux :


vendredi 28 octobre 2016 à 06:45

On va avoir un choc… l’administration va être simplifiée

Enfin des réformes de bon sens



Vous mettez le doigt sur le problème ? Non je dépose mon empreinte digitale ! Car dorénavant et jusqu’à désormais, une simple reconnaissance des empreintes digitales suffira pour déposer une demande de passeports biométriques sans le pensum d’avoir à remplir un nouveau formulaire. Génial, non ?

 

 

 

Bon c’est sûr que si vous ne voulez pas de passeport cela vous fait une belle jambe.

 

 

 

Pour la CNI, afin de ne pas perdre son temps en Mairie, mais perd-on vraiment son temps en Mairie ?, dès le début de l’année prochaine, il sera possible de préparer sa demande sur Internet. Re-génial, non ?

 

 

 

Avec toutes les réformes successives, si un jour vous voyez arriver l’heure de la retraite, à un âge bientôt canonique, vous pourrez faire votre demande sur internet au lieu de vous taper la rédaction d’un courrier ou de vous déplacer. Ceci sera acté dans les semaines qui viennent.

 

Autre innovation, sans rire, c’est très sérieux…l’administration aura pour mission de causer correct, enfin, comme nous tous, elle devra employer moins de jargon administratif… Qui dit que les politiques n’ont pas d’humour ?

 

 

 

Les administrations devront employer un vocabulaire accessible. Des mots plus simples, des formules lisibles. Il y aura même un prix qui annuellement récompensera ceux qui auront mis en avant les meilleures formules, les meilleures idées. C’est la fin des courriers incompréhensibles, abscons et rébarbatifs parce qu’impersonnels.

 

 

 

Mieux, on réfléchirait chez les crânes d’œuf à la mise au point d’un logiciel qui étudierait et analyserait tous les documents administratifs pour encourager l’abandon du jargon administratif. Clochemerle dans la silicone Valley.

 

 

 

Un logiciel alors qu’une simple grille suffit à écrire des notes de service, des rapports payés une fortune, des discours sans fin :

 

 

Voici un bref exemple en utilisant une douzaine de formules toutes faites, mais la grille est sans fin.

 

 

 

Mettons-nous d’accord, nous commençons par Mesdames et Messieurs, nous ne revenons pas là-dessus : Ensuite voilà 12 expressions :

 

 

 

Je reste fondamentalement persuadé que
Dès lors sachez que je me battrai pour faire admettre que
Par ailleurs c’est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd’hui que
La conjoncture actuelle
La situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent
La volonté farouche de sortir notre pays de la crise
Oblige à la prise en compte encore plus effective
Doit-nous amener au choix réellement impératif

 

 

Entraîne une mission somme toute des plus exaltante pour moi : l’élaboration

 

D’un avenir s’orientant vers plus de progrès et plus de justice

 

De solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires

 

D’un projet porteur de véritables espoirs notamment pour les plus démunis.

 

 

Avec cela et sans forcer vous pouvez écrire des pages et des pages : voici quelques exemples simples

 

 

 

« Je reste fondamentalement persuadé que la conjoncture actuelle oblige à la prise en compte encore plus effective d’un avenir s’orientant vers plus de progrès et plus de justice. Dès lors sachez que je me battrai pour faire admettre que la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent doit-nous amener au choix réellement impératif de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires. Par ailleurs c’est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd’hui que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise entraîne une mission somme toute des plus exaltante pour moi : l’élaboration d’un projet porteur de véritables espoirs notamment pour les plus démunis. »

 

 

 

Ok ?

 

 

 

On vous le refait dans l’autre sens :

 

« La volonté farouche de sortir notre pays de la crise oblige à la prise en compte encore plus effective la conjoncture actuelle. Je reste fondamentalement persuadé que la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent doit-nous amener au choix réellement impératif d’un avenir s’orientant vers plus de progrès et plus de justice »

 

 

 

On se paye un autre discours avec les mêmes mots ?

 

 

 

« La conjoncture actuelle entraîne une mission somme toute des plus exaltante pour moi : l’élaboration de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires et d’un avenir s’orientant vers plus de progrès et plus de justice. Dès lors sachez que je me battrai pour faire admettre que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise oblige à la prise en compte encore plus effective la situation d’exclusion que certains d’entre vous connaissent. »

 

 

 

Donc comme les réjouissances audiovisuelles vont battre leur plein jusqu’au second tour des présidentielles, que vos boites à lettre vont déborder de propagande électorale, faites-vous la main en attendant.

 

 

 

Une dernière pour la route : on vous donne les expressions et vous faites les discours :

 

 

 

« N’oublions pas toutefois que…notre souci constant d’information et de transparence… nous oblige à préciser et à définir…les axes d’un développement futur… De même… un nouveau modèle d’activités…contribue de manière significative à établir… notre schéma de croissance pour le XXIème siècle… Il n’est pas besoin de souligner l’importance des problèmes car… la consultation de larges groupes de réflexion… joue un rôle important pour fixer… les fondements d’un système de participation générale. »

 

 

Amusez-vous bien

 

 

Vive la simplification et l’administration qui cause correct.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

gilles-2810162

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “On va avoir un choc… l’administration va être simplifiée”

  1. Nonmerci dit :

    Bonjour
    Ou qu’on peut lire la loi ?

  2. loupblanc dit :

    un exemple de simplification
    une non réponse dans un délai de 2 mois avec certains organismes équivaut à une validation , sauf que quelque fois pour cette même simplification c’est un refus , voir un délai supplémentaire de plus de 2 mois à plusieurs mois
    environ 60 % des simplifications émises dernièrement ont fait l’objets d’amendements , voir d’usine à gaz .