Autres journaux :


dimanche 30 octobre 2016 à 05:05

La Régie des Quartiers du Bassin Minier accueille un stage national

C’est le Stage Acteurs* 2016...



 

 

*Il s’agit d’un stage pour les acteurs de terrains des régies de quartier de la France entière.

 

La régie de quartier ne reçoit pas Lucchini ou Monica Bellucci, non des salariés et des administrateurs de régies de quartiers des 6 coins de l’hexagone. Rien ne dit que l’on y perde au change.

 

 

C’est le second module, le 1er s’est tenu à Laxou près de Nancy. Il portait plus sur la présentation des régies, le partenariat, les parcours humains.

 

 

A Montceau du 26 au 29 octobre 19 personnes (17 stagiaires et 2 formateurs) sont accueillies au Nota Bene où ils travaillent dans la salle de réunion, logent et prennent leur repas (sauf le vendredi midi ils ont mangé au Marmiton en centre-ville).

 

 

Montceau n’avait encore jamais accueilli un module de formation annuelle organisée et financée par le Comité national de liaison des Régies de Quartier CNLRQ.

 

Il fallait d’abord à la Régie de quartiers absorber ses mutations successives. Mais maintenant Isabelle Beaucaire et le conseil d’administration pensent que cela est possible.

 

 

Le Comité national de liaison des Régies de Quartier CNLRQ (Cf. Explications en fin de texte) regroupe les 140 Régies de Quartier et Régies de Territoire au plan national. Cela concerne 8 000 salariés, 2 000 bénévoles, 150 collectivités locales, 340 bailleurs sociaux répartis sur 320 quartiers prioritaires où vivent plus de 3 millions d’habitants.

 

 

Les 17 stagiaires qui ont déjà participé au 1er module à Laxou viennent de Paris, Bezons, Valence, Rodez, Grenoble, Arles et… Le Creusot.

 

 

Il y a des salariés appartenant à tous les corps de métier, des administrateurs, et tous vont alterner la partie théorique et les échanges d’expérience avec la partie pratique et les visites.

 

 

Les deux formateurs viennent aussi de loin, l’une Vice-Présidente de CA d’une régie descend de Paris alors que le second monte de Lyon (un soupçon d’accent le dirait Stéphanois).

 

 

reg-28-10-16

 

 

Madame le Maire dit que Montceau est le centre de la France, cela se confirme bien.

 

 

Ils sont arrivés mercredi soir, jeudi matin ils ont exploré le domaine fonctionnel des régies, la découverte de l’économie sociale et solidaire, l’immersion dans le secteur concurrentiel, etc. L’après-midi ils ont visité les chantiers de la Régie de quartier du bassin minier, approchant ainsi tous les corps de métiers.

 

 

Ce vendredi ce fut la présentation de la Régie avec intervention des salariés pour expliquer leurs missions. Ce furent des échanges intéressants et surtout le moyen de comparer les modes de fonctionnement, les missions, les solutions innovantes apportées. L’après-midi a été consacré à une visite de Montceau et du musée de la mine à Blanzy.

 

 

Après tout effort il faut le réconfort, donc il a été organisé une soirée conviviale de partage et d’échange entre les stagiaires, les salariés, les administrateurs.

 

La Régie a donc concocté une soirée « festive », avec repas pris en commun au Nota Bene, agrémentée d’un groupe de musique pour assurer l’animation, un orchestre de jeunes, Blue Night… une nuit bleue, il faudra sans doute deux cafés corsés à certains ou certaines (il y a plus de femmes que d’hommes 2/3-1/3) demain matin pour reprendre les cours.

 

 

Car on ne va pas les lâcher demain sans qu’ils aient encore bossé tout le matin.

 

 

reg-28-10-163

 

 

Ce soir outre les bénévoles, les administrateurs sont présents, dont les élus de Sanvignes représentés par le Maire Jean Claude Lagrange et son adjointe Marie-Pierre Filleux, et les élus de Montceau représentés par Michel Tramoy. Michelle Bouteloup est présente aussi mais en qualité de bénévole.

 

 

Les échanges d’expérience, le récit des parcours incroyables de vie font de ces stages des moments intenses de partages humains et permettent de faire avancer la philosophie des régies, mais aussi apportent ce souffle d’émulation nécessaire à l’entretien de la flamme qui les animent.

 

 

Montceau ville généreuse et solidaire nous répète-t-on, en voilà un bon exemple.

 

 

Et ce n’est peut-être qu’une petite goutte au robinet de l’économie locale, mais les petites gouttes finissent par faire les grands fleuves.

 

Gilles Desnoix

 

 

reg-28-10-161

 

 

Présentation succincte :

 

 

CNLRQ Le but de cette instance est 3 ordres :

 

l’animation : faire fonctionner la vie démocratique au sein du réseau

 

la représentation. représenter le mouvement auprès des pouvoirs publics et des partenaires nationaux

 

le développement : soutenir le développement, quantitatif et qualitatif du réseau national.

 

 

Régies de quartier et de territoire : elles recouvrent trois dimensions essentielles :

 

 

sociale : générer du lien social, créer des emplois destinés aux habitants du territoire les plus en difficulté

 

économique : gestion urbaine de proximité  par la contractualisation de marchés techniques d’entretien, maintenance et embellissement du cadre de vie, créer des activités pour répondre à des besoins collectifs non satisfaits ou émergents, participer à l’économie solidaire circulaire

 

politique : renforcement de la participation des habitants dans la vie associative et le développement de leur territoire, favoriser l’émergence d’une citoyenneté active pour un « mieux vivre ensemble »

 

 

reg-28-10-165

 

 

 



reg-28-10-162

 

 


reg-28-10-164

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer