Autres journaux :


lundi 21 novembre 2016 à 18:06

Montceau – Nenad, 22 ans et Anja Desmirovic, 23 ans…

Un jeune couple de Roms de Serbie menaçé d'expulsion !



 

 

Depuis le 27 octobre dernier, Nenad, 22 ans, et Anja Desmirovic, 23 ans, un jeune couple Roms de Serbie, est assigné à résidence à Montceau.

 

Assignation qui les oblige à se présenter tous les matins à 6 heures au commissariat de police de la ville.

 

L’assignation à résidence a été annulée par le tribunal administratif avec injonction à la préfecture de réexaminer leur dossier de demande d’asile en lui liassant un délai d’un mois.

 

 

L’histoire de ce jeune couple est, on va écrire « banale » en Serbie où la communauté Rom est victime d’une véritable ségrégation.

 

Un exemple ? Anja, la jeune femme, n’a jamais pu aller à l’école tandis que son mari : Nenad, n’a pu fréquenter un établissement scolaire que durant deux ans. Pas plus ! Ce qui n’a pas empêché la jeune femme à apprendre à lire, écrire et compter grâce à une amie. Une jeune femme très volontaire puisque seulement « armée de ses « bases » sommaires, a appris l’anglais  toute seule, juste avec la télévision et des textes de chansons… C’est dire sa soif d’apprendre et sa volonté de s’en sortir !

 

Fuites

 

Par trois fois, depuis 2010, ces jeunes gens ont fui leur pays.

 

Cette première « escapade » les a conduit en Allemagne, pays qui les a renvoyé en Serbie. Leur deuxième « voyage » les a conduit en Suède où, là encore, ils ont été renvoyés « chez eux ». La troisième fois, ils sont arrivés aux Pays-Bas avant d’arriver en France. 

 

Jeudi dernier, 17 novembre, il leur a été signifié qu’un avion les attendait à Roissy pour être expulsés aux Pays-Bas. Mais les deux jeunes gens ont refusé de monter dans la voiture qui devait les conduire à l’aéroport. 

 

Mais, sans entretien avec eux, la préfecture a pris la décision de les renvoyer à tout moment pour… on ne sait quelle destination.

 

Henri, un des bénévoles de RESF du bassin minier, était présent, ce matin, aux côtés des jeunes gens. « Nous avons très peur qu’ils soient expulsés manu-militari et c’est pourquoi, ils emportent, avec eux, tous leurs maigres bagages, chaque matin… La situation, cette situation ne peur plus durer…

 

Demain matin, nous nous retrouverons, comme ce matin, devant les portes du commissariat pour suivre ce « dossier ».

 

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

commi-2111162

 

 

commi-2111163



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Montceau – Nenad, 22 ans et Anja Desmirovic, 23 ans…”

  1. jean montceau dit :

    Et que fait on pour eux à Montceau ?

  2. roussillon dit :

    Carrément envoyer un fax à Bernard CAZENEUVE patron des préfets..ou à HOLLANDE qui peut admettre au séjour pour des raisons humanitaires

  3. ourson50 dit :

    Tout cela est très regrettable mais nous ne pouvons accueillir toute la misère du monde alors qu on est en train de nous annoncer un retraite à 65 ans, 39 heures payée 35, une TVA à 25% personnellement je bosse depuis l âge de 16 ans j’en ai 56 et tous les ans on me dit que ça s allonge pour arriver à percevoir quelques 8 ou 900 euros alors comment peut trouver de quoi héberger et nourrir ces pauvres gens, je ne manque pas de mauvaise volonté mais je crois que je travaille de plus en plus et j’ai bien l impression qu il nous en reste de moins en moins. Alors si certains ont les moyens d aider ces gens qu’ils se fasse connaître et prennent leurs dispositions afin de faire le nécessaire merci BEAUCOUP
    Très bonne journée à tous

  4. MDP dit :

    Soutien à ces 2 jeunes gens que j’avais rencontré à l’hôpital. Ce sont 2 personnes très gentilles et attachantes. Pourquoi les expulser eux alors que l’on accueille tant d’autres personnes ? Je ne comprends pas…

  5. lavoisier dit :

    Il faut les aider, ou sont les élus qui pourraient aussi les aider, dans ces cas la on ne retrouve souvent que des associations et des bénévoles pour leurs venir en aide, heureusement d’ailleurs et je leurs dire mon chapeau, je compte sur le soutien de Mme le maire qui a fait preuve d’humanisme avec les migrants et fait preuve de courage avec son discours lors du conseil municipal d’octobre contre l’obscurantisme de certains, je me suis renseigné sur ce couple, ils sont jeune, sans histoire et veulent vivre en paix et espérer travailler comme tout le monde et fonder une famille.