Autres journaux :


samedi 18 mars 2017 à 09:04

Exposition de printemps de Décolys à l’Embarcadère (Montceau)

194 œuvres exposées, 2 thèmes, du 17 au 26 mars 2017



 

Du monde, beaucoup de monde qui de 18h30 à plus de 19h00 ne cesse d’arriver. La grande galerie est entièrement occupée sur tout son périmètre par l’exposition.

 

 

Un vernissage d’anthologie !

 

 

Un vernissage d’une exposition de Décolys c’est comme une pièce de théâtre, le décor est en place, les personnages apparaissent peu à peu, l’intrigue a été finement ciselée, le public se presse et entre en scène celle qui, comme Jacqueline Maillant en son temps, vient le verbe haut, le geste ample, lancer le premier acte.

 

 

Alice Moreau, quel beau nom de scène, explique dans son discours introductif comment est née cette exposition. 2 thèmes :

 

– Cha…cha…cha, l’animal, la danse, mais pas que…les jeux de mots, les associations d’idées sont innombrables et puis coup de génie, un jeune adhérent, Jean Baptiste, propose le thème de l’affiche avec le slogan qui décoiffe : « cha… chalutier… le grand chalutier nettoie de ses filets les grands fonds de l’ignorance » On y croit, on se sent saisi par l’image, par ses mailles pélagiques qui raclent le fonds de nos esprits bourbeux où l’art vient éveiller notre fibre d’humanité.

 

– En même temps la question fait plop en remontant à la surface de notre étonnement comme un bouchon attiré sous l’eau par un poisson qui mord à l’appât. « Euh, pourquoi un chalutier ?

 

– Tout simplement parce que « cha…lu… Embarcadère, voyages maritimes, quête de culture (nourriture de l’esprit) comme quête de poisson (nourriture du corps). Personne ne nous a dit ce que fume Jean Baptiste (si jamais il fume) mais il fallait le trouver.

 

– Moins introspectif et ouvert sur l’imaginaire le second thème est simple, mais ô combien périlleux dans le besoin d’inventivité qu’il sous-entend, Le coucher de soleil.

 

 

Bien entendu les compositions hors thème étaient acceptées.

 

 

Comme le dit Mme La Présidente, Alice Moreau, « il n’y a jamais d’exclusion à Décolys, nous avons bien évidemment accepté des œuvres hors thème et leur nombre est important.

 

 

 

Cette femme se demande pourquoi après 20 ans on ne veut surtout pas qu’elle quitte la présidence de l’association. La réponse est tout entière dans cette remarque et dans sa capacité à fédérer des contraires qui partout ailleurs auraient fait exploser la structure.
Alice Moreau a exposé aussi des œuvres de Jean Pierre Chaillou, que nous avions pu admirer lors de l’exposition à Blanzy.

 

Ses trompes l’œil sont absolument fabuleux, et l’on comprend que la Présidente soit tombée sous le charme. Les invités de ce vernissage le vendredi 17 mars soir n’ont cessé d’en attirer d’autres pour aller les admirer.

Du coup cet artiste sera l’invité d’honneur du vingtième anniversaire de Décolys. Cela promet du grandiose.

 

 

La présidente défile le programme 2017, les voyages, expos, activités, etc. Elle invite tout le monde à se rendre sur le blog de l’association et surtout à participer au 20ème anniversaire le 22 octobre prochain.

 

 

Pour terminer et avant de passer la parole à Mme le Maire, Marie Claude Jarrot, elle tresse une superbe gerbe de remerciements aux municipalités, aux sponsors et aux adhérents, aux bénévoles.

 

 

Mme le maire intervient sur 3 thèmes :

 

– Le lieu, la grande galerie de l’embarcadère qui s’avère être un espace parfait pour les expositions qui ainsi bénéficient de la fréquentation des spectateurs venant aux spectacles de la saison culturelle. Cette galerie possède aussi un bar, un lieu de convivialité où il convient de développer des activités, des rencontres, etc…

 

– Les relations avec les associations et la confiance mutuelle qui doit exister entre la ville et elles. Elle rappelle une lettre très circonstanciée, mais très ferme, écrite dans un excellent français littéraire permettant de faire passer la rudesse des propos, que Mme la Présidente de Décolys lui avait adressée pour se plaindre des loupés sur les capacités de stockage offertes.

 

« lorsque les choses sont bien dites, cela permet de faire passer les choses… tout est réglé maintenant, mais il faut toujours nous dire sincèrement les choses pour que nous puissions les régler ! » affirme Mme Le Maire.

 

– La qualité artistique des œuvres exposées « vous êtes des artistes qui partagent, vous avez toute votre place dans cette galerie, au même titre que des artistes de renommée internationale. C’est une très belle exposition, bravo aux artistes. »

 

 

Alice Moreau invite ensuite tout le monde à un buffet pantagruélique de toute beauté confectionné par la Présidente et les bénévoles. Du grand art là aussi

 

 

 

Gilles Desnoix

 

decolys 18031713

 

 

decolys 1803172

 

 

decolys 1803173

 

 

decolys 1803174

 

 

decolys 1803175

 

 

decolys 1803176

 

 

decolys 1803177

 

 

decolys 1803178

 

decolys 1803179

 

 

decolys 18031710

 

 

decolys 18031711

 

 

decolys 18031712

 

 

 

decolys 18031714

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer