Autres journaux :



lundi 20 mars 2017 à 05:12

Mémorial d’AFN : Cérémonie du dimanche 19 mars 2017

Journée nationale du souvenir et de recueillement



 

Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

 

 

Ce 19 mars réunit encore plus de monde que d’habitude, vraiment beaucoup plus.

 

 

Les Officiels sont nombreux aussi et dans leurs rangs nous trouvons le secrétaire d’Etat Christophe Sirugue, le Sous-Préfet Eric Boucourt, le Sénateur Emorine, le Président de la CUCM, la Vice-Présidente du Conseil Départemental Mme Frizot, les Maires du secteur, les représentants des associations d’anciens combattants, des familles.

 

 

Cela a commencé par le lever des couleurs, ensuite on continua par les dépôts de gerbes, la minute de silence, et la lecture des discours.

 

 

D’abord celui de la FNACA :

 

 

« Rendre un hommage national à nos 30 000 frères d’arme qui avaient le soleil dans le cœur et sont morts au printemps de leur vie. Avoir de la compassion pour leurs familles cruellement éprouvées. Arracher à l’ignorance qui nourrit la haine et génère les déviances »

 

 

Ensuite le discours du secrétaire d’Etat Todeschini :

 

 

 

« Il y a cinquante-cinq ans les Accords d’Evian… officialisaient la sortie de huit années de combats qui ont endeuillé et déchiré plusieurs centaines de milliers de familles de part et d’autre de la Méditerranée. Nous honorons la mémoire des combattants de ces conflits : les appelés et rappelés du contingent, les militaires de carrière, les membres des forces supplétives ou assimilés, les forces de l’ordre originaires de métropole et d’Afrique du Nord.

 

Nous n’oublions pas les civils de toutes origines, de toutes confessions, victimes d’exactions, de représailles, déracinés de leur terre natale et désemparés à leur arrivée en métropole.

 

 

Enfin, nous pensons bien sûr aux disparus civils et militaires.

 

 

Le travail de mémoire est nécessaire d’abord, pour panser les plaies qui demeurent encore vives en France et en Algérie, ensuite pour les reconnaître toutes, afin de les rassembler dans une démarche de rapprochement des peuples. »

 

 

 

Puis ce fut la lecture par 6 anciens combattants des 206 noms des morts pour la France figurant sur le mémorial. C’est extrêmement prenant et émouvant.

 

 

 

Le dernier acte fut une remise de médaille militaire à Laurent Richard par le Capitaine Miette.

 

 

 

C’est la chanson de Serge Lama « l’Algérie » qui a clôt la cérémonie

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

afn 19031724

 

afn 1903172

 

 

afn 1903173

 

 

afn 1903174

 

afn 1903175

 

 

afn 1903176

 

afn 1903177

 

 

afn 1903178

 

 

afn 1903179

 

afn 19031710

 

 

afn 19031711

 

 

afn 19031712

 

 

afn 19031713

 

 

afn 19031714

 

afn 19031715

 

afn 19031716

 

afn 19031717

 

 

afn 19031718

 

 

afn 19031719

 

 

afn 19031720

 

afn 19031721

 

 

afn 19031722

 

 

 

afn 19031725

 

afn 19031726

 

afn 19031727

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer