Autres journaux :



jeudi 10 août 2017 à 05:54

Un lecteur ultramarin « amoureux » de Montceau…

.. et rédacteur d'un blog ! A découvrir par tout "amoureux de cette ville minière...



 

 

 

Raymond Joyeux, qui demeure en Guadeloupe, vient tous les ans à Montceau.

 

 

Il y a quelques jours nous avons reçu ce mail : Rédacteur d’un blog, originaire de la Guadeloupe, je viens de publier une petite chronique sur Montceau port de plaisance…

 

 

 

Juste après avoir lu ce premier message, nous avons voulu en savoir plus sur ce lecteur d’outre-mer.

 

Voici ce qu’il nous a expliqué : 

 

 

« Je vous remercie pour votre réponse rapide et pour votre accueil sur votre site.

 

 

Je connais Montceau-news depuis fort longtemps puisque mon épouse étant montcelienne, d’origine polonaise (d’où notre prochaine escapade…) c’est tous les ans depuis bientôt 30 ans que nous venons l’été à Montceau depuis la Guadeloupe. Nous habitons en effet Pointe-à-Pitre, ayant enseigné tous les deux à Paray, au collège Jeanne d’Arc où je suis arrivé pour ma part en 1974 comme professeur de français. Nous avons obtenu notre mutation pour la Guadeloupe en 1989. Et notre fils Alexandre y est né en 1991.

 

 

Les photos de ma dernière chronique ont été prises la semaine déni!ère, à quelques jours d’intervalle, car j’ai voulu profiter du retour du soleil pour prendre les dernières. (j’en fais beaucoup sur Montceau et la région à chacune de mes visites !)

 

 

Mon article est assez succinct, je le concède, n’ayant pas voulu laisser les lecteurs orphelins et étant intéressé par le sujet. Auparavant, il y a un an ou deux, j’ai publié un article plus complet sur les Antillais de la Bourgogne, avec Christiane Mathos que vous devez connaître. J’ai d’ailleurs fait un moment partie de son Association. J’en suis, depuis la création du blog en juillet 2013, à la 172 ème ou 173ème chronique publiée. Il va sans dire que je consulte régulièrement Monceau-news. Même si votre projet, toujours intéressant, diffère du mien, il me permet d’avoir des nouvelles de la région et vos nombreuses photos illustrent parfaitement vos sujets.

 

 

 

La suite, la voici avec le début de l’article dont il était question dans son premier mail;

 

 

En préambule à la Pologne, escale ensoleillée au port de Montceau-les-Mines

 

Bienvenue à la navigation fluviale

 

 

Pour les puristes, fluvial est ici sans doute inapproprié car ce n’est pas un fleuve qui traverse Montceau-les-Mines, mais un canal. Le Canal du Centre, pour ne pas le nommer, appelé autrefois Canal du Charolais dont la construction s’échelonna de 1784 à 1791. Longue de 114 km, cette magnifique voie d’eau qui va de Digoin à Chalon-sur-Saône, est jalonnée de 61 écluses, permettant aux plaisanciers de franchir une dénivellation de 121 mètres, passant de 300 m à son apogée à Digoin, à 179 m, sa plus basse altitude à Chalon.

 

 

Une cité minière devenue ville fleurie et port de plaisance

 

 

Petite ville minière de 20 000 habitants, située au cœur de la Bourgogne, Montceau-les-Mines eut son heure de gloire avec l’exploitation charbonnière, dont l’activité s’est achevée en l’an 2000, et l’industrie textile aujourd’hui également en partie éteinte. Privée de sa principale ressource industrielle et de ses mines, la ville a su tirer profit du passage sur son territoire du Canal du Centre que les municipalités successives, anticipant la dureté des temps, aménagèrent, modernisèrent et embellirent progressivement pour le plus grand plaisir des habitants et des amateurs de navigation fluviale.

 

Pour lire la suite, cliquez sur :  https://raymondjoyeux.com/

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

 

port Montceau 09 08 17

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer