Autres journaux :



mardi 9 octobre 2018 à 15:16

Réactualisé à 00 h 40 – Journée d’action interprofessionnelle à Montceau

.... finalement de" 550 à 600 manifestants devant la mairie !



lisé à




 

 

 

Le rassemblement qui a eu lieu ce mardi après-midi, devant l’hôtel de ville a réuni entre 550 et 600 personnes issues des diverses formations syndicales habituelles. En cause, les retraites, la CSG, les salaires…

 

16 euros d’augmentation par mois : une aubaine !

 

 

« Les retraités ne veulent pas se laisser saigner par Macron ! » scande Robert Wattebled, sur les marches de la mairie. Et de rappeler que le gouvernement promet de supprimer les charges salariales sur les heures supplémentaires à partir de septembre 2019. Et ce, afin d’augmenter les paies des salariés qui les accepteront, sans que cela coûte un centime de plus à l’employeur.

 

 

Et précisant que le 1er ministre annonce 200 euros de plus par an pour le smicard. Soit 16 euros par mois ! Royal…

 

 

A supposer que cette mesure incitative fasse augmenter le nombre d’heures supplémentaires, les patrons embaucheront moins. M. Wattebled argumente son propos : « Les ponctions sur le pouvoir d’achat des ménages, via le blocage des pensions des retraités, des allocations familiales et des APL, pour les locataires, se traduira par moins d’achats, faute d’argent ».

 

 

On se moque de nous

 

 

« Dans un pays où la pension brute moyenne par retraité est de 1389 euros par mois (nettement moins pour les femmes (qui plafonnent souvent à 800 euros par mois ou moins pour une carrière longue) le cumul des pertes de revenus, imputables au prélèvement accru de la CSG et en même temps au gel des pensions en 2019 et 2020, s’apparente à du vol, au regard de nos droits acquis par le travail » s’énerve Robert Wattebled.

 

 

Occultant cette réalité, le ministre de l’Economie a déclaré le 27 août dernier qu’aucune pension ne sera réduite et que les retraités ne seront pas perdants, que leur pension sera revalorisée moins vite, mais qu’elle continuera de l’être. « On se moque de nous » scande le militant CGT.

Double peine pour les retraités locataires

 

 

Toujours selon M. Wattebled, les chiffres montrent que cette équipe gouvernementale veut réduire de 10% nos pensions, durant le quinquennat de Macron. « Une autre mesure impose une double peine aux retraités vivants en HLM et bénéficiant de l’APL. Cette dernière ayant déjà baissé de 5 euros par mois en 2018.

 

 

De plus, elle ne sera augmentée que de 0,3% en 2019 et 2020. Progressant donc moins que les loyers et augmentant les efforts des locataires retraités qui ont droit à l’APL.

 

 

Mépris et arrogance du gouvernement

 

Pour Force Ouvrière 71, le discours est à l’identique et dénonce le mépris, l’arrogance, les petites phrases, les photos insolites de l’exécutif, qui témoignent de l’isolement et de la faiblesse de ce gouvernement.

 

 

Trop, c’est trop, pour la CGT retraités

 

 

Les militants demandent au gouvernement d’abroger toutes les mesures antisociales prises avec les prédécesseurs et d’augmenter les pensions de 300 euros par mois en commençant par les pensions les plus basses.

 

 

Et de prévenir : « N’allez pas nous dire « Où prend-t-on l’argent ? ». « M. le Président des milliardaires, vos amis ont reçu des milliards de cadeaux fiscaux pour soi-disant créer des emplois, combattre le chômage et tous ces milliards n’ont fait qu’engraisser les actionnaires et sont partis dans les paradis fiscaux… ».

 

 

Une marche au cœur de la ville

A l’issue des différents discours, les manifestants ont défilé au centre-ville, en nombre

 

 

 

 

 

 

15 h 40

Les syndicats de salariés CGT et FO, ainsi que les organisations Unef et UNL, appelaient les travailleurs, les étudiants et les lycéens à une journée de grève interprofessionnelle (générale) et nationale ce mardi 9 octobre 2018.

 

 

 

 

Comme écrit plus haut, ce sont près de 600 personnes qui ont répondu à l’appel des organisateurs. Des manifestants qui ont entrepris de marcher dans les rues de la ville !

 

 

 

A Montceau, cet appel qui a été relayé par la France Insoumise et le CODEF, a mobilisé à peu près 400 personnes, massées sur le parvis de l’hôtel de ville.

 

Quelques premières lignes qui seront réactualisées eu fur et à mesure durant l’après-midi…

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

 

 

 

man 0910185

 

 

man 0910186

 

 

man 0910187

 

man 0910181

 

 

 

 

man 091018

 

 

 

man 0910182

 

 

 

man 0910183

 

nel 1010182

 

 

nel 1010183

 

nel 1010184

 

 

nel 1010185

 

 

nel 1010186

 

 

nel 1010187

 

nel 1010188

 

 

nel 1010189

 

nel 10101810

 

 

nel 10101811

 

nel 10101812

 

nel 10101813

 

 

nel 10101814

 

 

nel 10101815

 

 

nel 10101816

 

 

nel 10101817

 

 

nel 10101818

 

 

nel 10101819

 

 

 

nel 10101820

 

 

nel 10101821

 

nel 10101822

 

 

nel 10101823

 

 

nel 10101824

 

nel 10101825

 

nel 10101826

 

nel 10101827

 

 

nel 10101828

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Réactualisé à 00 h 40 – Journée d’action interprofessionnelle à Montceau”

  1. loupblanc dit :

    et pourtant une grande partie des retraités ont fait gagné Macron en votant pour lui , ou en s’abstenant . Si les abstentionnistes inscrits avaient voté à 40 % blanc, on aurait eu le président des votes blancs même si non comptabilisés à l’instant T. Qui ne dit rien consent.

  2. sillabruno dit :

    « A Montceau, cet appel qui a été relayé par la France Insoumise et le CODEF… »
    Et le PCF Bassin minier? Un oubli?