Autres journaux :



mercredi 7 novembre 2018 à 07:06

Hommage

CLAUDE GAUTHIER



 
 

Un tr√®s bel hommage rendu par ses petits-enfants, enfant et belle-fille √† un homme qui a donn√© son nom √† un centre m√©dical de la mine √† Montceau…

 

 

Leur texte :

 

 

« Grand p√®re paternel¬†

 

 

Regard sur le pass√© d’un grand pr√©sident de la S√©curit√© Sociale Mini√®re

 

 

CLAUDE GAUTHIER¬†disparu en 1980 √† l’√Ęge de 62 ans (il repose avec sa femme au Bois Roulot √† Montceau-Les-Mines )

 

 

Humaniste , aux id√©es sociales g√©n√©reuses et d’avant garde et dont le nom a √©t√© donn√© au Centre de Sant√© M√©dical Sp√©cialis√© en 1984 .¬†
Syndicaliste tol√©rant , contre toute d√©magogie , il a impos√© sa stature de pr√©sident tout au long de ses mandats de la S√©curit√© Sociale Mini√®re et de l’Union R√©gionale Centre Est .¬†

 

C’√©tait un homme de la g√©n√©ration des chr√©tiens progressistes de l’apr√®s-guerre .

 

Venant des Jeunesses Ouvri√®res Chr√©tiennes (JOC ), il adh√®re √† la CGT . Jusqu’√† sa mort .¬†

 

Beaucoup d’affili√©s du r√©gime minier et autres r√©gimes qui se rendent de Sant√© M√©dical Sp√©cialis√© ne connaissent PAS LA VIE de ce syndicaliste et homme de conviction . Grand d√©fenseur de la m√©decine mini√®re dont le principe existe toujours et des probl√®mes de sant√© en g√©n√©ral .¬†

 

РPrécurseur de la venue des prêtres ouvriers et des filles de la Mission de France dans le bassin minier , sa demeure était souvent un lieu de rencontre fraternelle . 

 

– Militant dans l’association << √Čconomie et Humanit√© >> avec les Chr√©tiens progressistes .¬†

 

-Militant dans l’association de l’aide aux m√®res et aux familles nombreuses du bassin minier .¬†

 

– Pr√©curseur des soin √† domicile : id√©e combattue √† l’√©poque par un administrateur CGT de la caisse autonome nationale .¬†

 

РPrécurseur de la création de la Maison Médicale du Bois-Du-Verne en 1976 avec cabinets médicaux , cabinet dentaire , pharmacie , soins infirmiers et aide soignantes . Initiative reprise plus de 15 ans après : appelée Maison médicale Paul Dut .

 

Son nom n’a pas √©t√© cit√© lors de la pose de la premi√®re pierre , de l’inauguration de cette construction et de la c√©r√©monie de la d√©nomination Paul Dut en hommage √† cet autre grand militant , le grand d√©l√©gu√© mineur reconnu de tous .¬†

 

Oublié !

 

 

Ceci dans un oubli et une omission volontaire , inadmissible de la part de certains responsables syndicaux . 

 

Sans cette id√©e premi√®re , cette construction n’aurait jamais eu lieu . Il a √©t√© le pilier , le coordinateur , l’animateur du lancement de la m√©decine mini√®re actuelle vers les ann√©es 1960 avec la construction des dispensaires aujourd’hui cabinets m√©dicaux , des pharmacies , des cabinets dentaires et du Centre de Sant√© M√©dical Sp√©cialis√©e √† l’origine Centre M√©dico Social .¬†

 

Le pr√©sident de l’√©poque n’ayant pas la capacit√© de ma√ģtriser cette situation qui √©tait l’ouverture vers la future m√©decine mini√®re du Bassin Minier , c’est CLAUDE GAUTHIER qui a pris ces responsabilit√©s .¬†

 

Appartenant au syndicat majoritaire : la CGT , ceux qui se sont oppos√©s pendant plusieurs mandats √† son √©lection √† la pr√©sidence , l’ont fait pour des consid√©rations syndicales et non contre l’homme lui-m√™me .¬†

 

Il a √©t√© r√©guli√®rement √©vinc√© √† la pr√©sidence de la Caisse et Union avec 7, 8 et 9 si√®ges , sur 18 au Conseil . En 1963 , confront√© √† une situation d’√©quilibre des forces en pr√©sence , la proposition de nommer un doyen d’√Ęge de circonstance a fait capituler les repr√©sentants exploitants ( 6 si√®ges ) et les autres syndicats alli√©s contre la CGT .¬†

 

CLAUDE GAUTHIER a présidé la Sécurité Sociale Minière de 1963 à 1980 à sa disparition .

 

 

Un centre médico-social

 

 

Aujourd’hui et depuis quelques ann√©es , il n’y a plus d’enjeu ou de contestation pour cette fonction de la part des autres syndicats et exploitants .

 

Par leur profession de foi en novembre 1955 , l’ensemble des syndicats ouvriers s’est prononc√© pour l’installation de la m√©decine forfaitaire , √† temps plein pour son application en 1960 apr√®s la construction des dispensaires , pharmacies , cabinets dentaires , et le Centre M√©dico Social et pour des raisons d’int√©r√™ts pour les affili√©s : aucune avance d’argent : m√©decine gratuite .¬†

 

Seul un syndicat par la voix de ses dirigeants s’est oppos√© √† cette future m√©decine << totalitaire >> et pour ce qui est du projet de construction du Centre M√©dico Social d√©nonc√© comme une sorte de << valse des millions >> destin√©e √† de futurs profiteurs ( les sp√©cialistes ) . Jugement excessif et partisan de l’√©poque qui aujourd’hui ferait bondir d’indignation l’ensemble de personnel de ce Centre de Sant√© M√©dical Sp√©cialis√©e si utile pour les usagers .¬†

 

L’avenir a d√©montr√© que la m√©decine mini√®re a √©t√© et reste valable dans son principe et de son organisation .¬†

 

Le Centre de Sant√© M√©dical Sp√©cialis√© d√©s l’origine sous la responsabilit√© du docteur Trocm√© , cardiologue a rendu de grands services √† la population mini√®re et autres et doit continuer √† exister et √† servir .

 

 

Mineur et humaniste

 

 

Bien s√Ľr il y’a le probl√®me de sant√© et le probl√®me de gestion financi√®re confront√©s dans une soci√©t√© orient√©e vers une gestion rigoureuse .¬†

 

CLAUDE GAUTHIER était sur ce point le plus crédible pour défendre les grandes idées philosophiques , sociales et morales en matières de santé . Mineur de fond 

 

CLAUDE JOSEPH GAUTHIER connu dans le bassin minier sous son diminutif << Zé >> était père de famille nombreuse . 

 

Il a connu des difficult√©s mat√©rielles , des moments difficiles avec sa sant√© et a souffert d’une certaine ingratitude √† son √©gard mais sans jamais se plaindre

 

Grand lecteur , cherchant √† savoir , √† s’informer , se cultiver , ayant la plupart des grands √©crivains . Il a analys√© et essay√© de comprendre les grands philosophes de notre temps .¬†

 

Aussi aucun discours , aucune allocution n’√©tait pr√©par√©e √† l’avance ou r√©dig√©s tant au Conseil de la Soci√©t√© de Secours , de l’Union R√©gionale du Comit√© d’entreprise , des diff√©rentes commissions ou du Comit√© de Gestion au Centre M√©dical .¬†

 

CLAUDE GAUTHIER improvise sur le champ avec une aisance naturelle , sans effets de mots superflus , tout avec la raison et le cŇďur jusqu’√† l’√©motion , lui l’ancien mineur avec son seul certificat d’√©tude en poche .¬†

 

On aimait l’√©couter tant il arrivait √† attirer et captiver l’attention par ses discours , ses analyses , sa capacit√© de persuader .¬†

 

Lorsqu’il s’exprimait il √©tait le Pr√©sident de tous .¬†

 

Sous une certaine apparence bourrue , il avait un fond de bonté , de générosité , de dévouement . 

 

Il √©tait avec Paul Dut , Roger Becquet ceux qui ont marqu√© leur temps , par leurs pens√©es , leurs r√©flexions , leurs actions apr√®s la guerre , pendant des ann√©es au travers des mutations de notre soci√©t√© . Il serait injuste d’oublier la vie , le r√īle des femmes des grands militants dont Mme GAUTHIER SIMONNE √©pouse du pr√©sident qui l’a rejoint le 9 ao√Ľt 2015 .¬†

 

En participant √† d√©crire une partie de sa vie on ne peux qu’√™tre qu’√©mu et avoir une peine profonde pour ce grand militant et humaniste .

 

 

Le témoignage du Dr Trocmé

 

 

J’ai fait la connaissance de CLAUDE GAUTHIER voici presque 40 ans , un jour de juillet 1959 alors qu’achevait de se pr√©parer l’ouverture du Centre de M√©decine sp√©cialis√©e de la rue Lamartine dont je devais assurer la responsabilit√© m√©dicale . J’avais √©t√© frapp√© par la personnalit√© attachante de ce syndicaliste qui s’effor√ßait de lancer une exp√©rience de m√©decine salari√©e dont aucun exemple r√©gional n’existait . Puis les ann√©es ont pass√© et notre collaboration a continu√© , marqu√©e par une grande franchise dans nos rapports et par la remarquable lucidit√© des vues de CLAUDE GAUTHIER sur le principe et le fonctionnement du Centre . Malheureusement , ses derni√®res ann√©es ont √©t√© assombries par des querelles subalternes qui n’honoraient pas ceux qui en √©taient responsables , mais pour nous , m√©decins , CLAUDE GAUTHIER restait << le pr√©sident >> √† qui nous √©tions tr√®s attach√©s .¬†

 

√Ä la sortie de ses obs√®ques , l’un de nous a r√©sum√© l’appr√©ciation g√©n√©rale :¬†

 

<< Cet homme √©tait un juste >> . Peut-on r√™ver une plus belle conclusion √† cette vie de militantisme et de d√©vouement aux autres ? »

 

 

 

 

Claude Gatihier 071118

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer