Autres journaux :



lundi 15 avril 2019 à 07:20

Montceau-les-Mines : M.C Jarrot, grosse colère !

La Maire fait le point...



 

 

 




Ce dimanche matin, la Maire M.C Jarrot, accompagnée de plusieurs de ses adjoints, a souhaité faire un point presse, pour présenter les chiffres de la délinquance, exaspérée et très irritée suite à un article de la presse papier.

 

 

En effet, il y a quelques jours, un article relatant un incendie de garage sur le quartier de la Sablière, a fait sortir la première magistrate de la ville de sa réserve et reproche  à cette orientation, à cette vision de l’information  de créer un climat anxiogène.

 

 

Loin de nous, de nous prononcer sur  cet angle. Le choix d’une ligne éditoriale est du ressort de chacun des organes de presse.

 

 

Marie-Claude Jarrot annonce les derniers chiffres de la délinquance sur le département : 17 % pour Montceau-les-Mines, 30 % sur la CCM, et donc 70 % pour le reste du département.

 

 

Elle rappelle en substance tout le travail réalisé par l’équipe municipale pour qui la tranquillité publique est un enjeu majeur, les travaux réguliers avec  le GTD (groupe de traitement de la délinquance) et le CISPD (conseil intercommunal de sécurité et de la prévention de la délinquance)

 

 

 

« D’autre part, la municipalité a fait des investissements importants : en 2014, il y avait 1 caméra, en 2019, 7 et nous allons passer à 27. Au niveau de la police municipale, un nouveau recrutement pour compter 6 policiers, 5 ASVP et  une médiatrice, de nouveaux locaux et une salle de supervision. L’arrivée d’un chien est également prévue. »

 

 

Dans tous les cas, l’information entre les différents responsables et acteurs de la cité doit pourvoir circuler sans frein afin d’éviter toute suspicion malsaine ou inappropriée et permettre ainsi à tous, de bénéficier d’une information la plus complète que possible.

 

J.L Pradines

 

 

conf presse 1504192

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Montceau-les-Mines : M.C Jarrot, grosse colère !”

  1. Pascontent dit :

    Des chiffres et encore des chiffres et des recettes miracles!….
    Et se remettre en cause?
    – Pourquoi soutient-on les GJ, parents ou grands parents de cette délinquance, qui leurs montrent l’exemple. Ils se mettent hors la loi avec leurs incivilités et leurs déclaration de non respect de notre démocratie.
    – Pourquoi la mairie n’est-elle pas partie prenante auprès des juges qui font preuve de laxisme envers ces délinquants. Ne devrait-elle pas mieux protéger ses citoyens en insistant sur la nécessité des sanctions?
    – Pourquoi ne pas s’associer avec les juges pour augmenter les TIG. Une main d’ouvre qui serait utile à la ville et une mesure qui nous révélerait la réalité des sanctions prises.
    – Pourquoi la mairie ne représenterait-elle pas les citoyens pour exiger des dédommagements des victimes. Pourquoi normalise t-on les dédommagements par l’assurance? Cela revient à les laisser à charge des citoyens. C’est toujours nous qui finissons par payer.
    – Pourquoi ne parlons plus de la responsabilité parentale? Ce devrait être, sous le rôle d’éducateur obligé, le premier niveau de responsabilité de ces comportements délinquants.
    On est bien dans une société qui s’autodétruit par le laxisme avec comme conséquence de libérer notre jeunesse de toute contrainte civique. . Il est vrai que ces dérives ne sont pas spécifiques à Montceau et à la France. Mais pourquoi ne pas prendre exemple sur certains pays sont bien arrivés à régler ces problèmes avec des sanctions punitives et financières. Ce sont les seules mesures qui modifient les comportements. Alors: des caméras et des chiens? Et après, quelles dissuasions? En soutient à notre police, je suis exaspéré qu’après leur enquêtes, il ne se passe presque rien.
    Ce laxisme ne peut qu’engendrer sa propre amplification, puisque tout devient permis depuis l’irresponsabilité parentale, jusqu’aux incivilités et aux atteinte aux personnes en toute quiétude. Cela est récemment apparues et a été largement montré. De plus une minorité arrive à faire admettre la normalité de leurs actes, et à remettre en cause le rôle protecteur de l’état.
    Quelle société allons-nous laisser à nos enfants? Celle qu’ils sont entrain de se créer? Sans réagir?

  2. lavosgienne dit :

    Grosse colère qui est un aveu d’échec !