Autres journaux :



jeudi 3 septembre 2015 Ă  06:32

Restaurant scolaire Lucie Aubrac (Blanzy)

Réunion de chantier pour la cuisine centrale 



 

Dans le cadre de la rĂ©novation du restaurant scolaire Lucie Aubrac de Blanzy, une première rĂ©union de chantier s’est tenue ce mercredi matin dans les locaux en travaux, en prĂ©sence des artisans, du maĂ®tre d’œuvre et architecte du chantier et de plusieurs Ă©lus de la commune.

 

 

Mais pourquoi une nouvelle cuisine centrale ?

 

 

Jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e scolaire 2014/2015, la Ville de Blanzy gĂ©rait deux restaurants scolaires. Pour cette annĂ©e, plus de 34000 repas ont Ă©tĂ© servis dont 11300 en maternelle et 22800 en Ă©lĂ©mentaire. Ce sont aussi 4350 repas servis aux enfants du multi-accueil (crèche) en 2014.

 

Le projet de restructuration s’appuie sur un site unique de production et de service, au restaurant d’enfants Lucie Aubrac, incluant la fermeture du restaurant d’enfants RenĂ© Picard.

 

Le projet nécessitait la rénovation du restaurant Lucie Aubrac pour plusieurs raisons :

  • anciennetĂ© des locaux (37 ans) et nĂ©cessitĂ© de rĂ©pondre aux besoins d’Ă©conomies d’Ă©nergies,
  • mise aux normes sanitaires très contraignantes du fait de la production de repas sur place,
  • restructuration pour rendre les locaux totalement disponibles.

 

Les travaux ont dĂ©butĂ© dès la sortie des classes, soit le 6 juillet 2015, avec la phase dĂ©licate de dĂ©samiantage en aoĂ»t. Ils dureront toute l’annĂ©e scolaire 2015/2016. Et la reprise de la confection et du service des repas au nouveau restaurant Lucie Aubrac aura lieu Ă  la rentrĂ©e de septembre 2016.

Il sera alors le site unique de production et de service.

 

 

Comment cela se passe-t-il pour les enfants pendant les travaux ?

 

 

Entre juillet 2015 et août 2016, la période transitoire exige une nouvelle organisation.

Les enfants des sites scolaires René Picard, La Charbonnière, Jean Régnier et Lucie Aubrac maternels prendront tous leur déjeuner sur un seul site, le restaurant René Picard, en un seul service. Les enfants des classes élémentaires Lucie Aubrac prendront leur repas dans une salle réservée, au Lycée Françoise Dolto. Le parcours à pied est sécurisé. Et du personnel municipal est détaché sur place pour permettre aux enfants de garder leurs repères.

 

Cette organisation a pour contrainte l’organisation du transport des enfants de maternelle Lucie Aubrac par bus au site RenĂ© Picard.

 

Pour les enfants du multi-accueil, les enfants resteront sur place pour des raisons pratiques liĂ©es Ă  l’âge des enfants et Ă  l’encadrement. Afin de garantir des repas adaptĂ©s Ă  chaque tranche d’âge et dans le respect des conditions sanitaires, la confection des repas est confiĂ©e Ă  une entreprise de restauration collective, Bourgogne Repas.

 

S’agissant des adultes, les restaurants de Blanzy accueillaient les adultes de l’ESAT du Vernoy. Une solution a Ă©tĂ© mise en place par les gestionnaires de l’Ă©tablissement. Les salariĂ©s de la Commune et les enseignants seront accueillis, quant Ă  eux, au restaurant du Foyer-logement pour seniors Jean Rostand.

 

 

Des repas sains et bons… et au mĂŞme prix !

 

 

Blanzy demeure, dans la rĂ©gion, l’une des rares communes de cette taille Ă  continuer de produire des repas sur place, avec du personnel salariĂ© de la commune, ce qui implique une exigence de qualitĂ© des produits, une Ă©ducation du goĂ»t au quotidien et le maintien d’emplois au niveau de la commune (14 agents aux restaurants d’enfants). Chaque jour les enfants peuvent dĂ©guster des salades variĂ©es agrĂ©mentĂ©es d’herbes aromatiques fraĂ®ches.

La Ville de Blanzy a ainsi recours à des produits locaux, en particulier pour la viande, le pain, pour la charcuterie et pour les fruits. En ce qui concerne la fourniture de ces produits, la Ville de Blanzy a initié un partenariat avec les commerces blanzynois et passe, quand cela est possible, par des artisans et producteurs locaux (tout en se conformant au code des marchés publics qui encadre les consultations publiques).

 

Pour le pain par exemple, les trois boulangers de Blanzy sont sollicitĂ©s en alternance pour la fourniture du pain et un commerçant blanzynois fournit l’ensemble des produits de charcuterie.

En complément et à titre de tesr, les filières alternatives en bio sont également mises à profit, tels que « Terroirs de Saône-et-Loire », qui livre une fois par mois des produits bio (fromages, fruits et légumes) et les « Jardins du Coin » (maraîchage bio de Pouilloux).

 

Ainsi les enfants ont accès Ă  des repas de qualitĂ©. Le prix du repas pendant la pĂ©riode transitoire et Ă  l’issue des travaux ne changera pas. FrĂ©dĂ©rique Lemoine, adjointe Ă  la Mairie chargĂ©e de l’enfance, le dĂ©clare. Et la directrice gĂ©nĂ©rale des services le confirme ! Aujourd’hui le prix des repas pour les enfants du site Lucie Aubrac est de 3,15 €. Les repas au LycĂ©e Françoise Dolto coĂ»tent 3,43 €. La Mairie prend en charge la diffĂ©rence pour proposer le mĂŞme prix des repas aux parents.

 

On l’aura donc compris, pour les enfants et le personnel, ce sera gagnant-gagnant : pas de changement dans l’assiette, 7 salles de restauration, un Ă©quipement mieux insonorisĂ© et davantage sĂ©curisant.

Le sous-sol du bâtiment constituera un lieu de stockage et des locaux destinés au personnel, comprenant des sanitaires. La cuisine sera refondue de A à Z.

 

Le service restera Ă  l’assiette, avec des plats de 6 personnes. « On a gardĂ© cette formule car les enfants participent au service. Ils apprennent Ă  partager. » a dĂ©clarĂ© FrĂ©dĂ©rique Lemoine.

 

 

Des travaux de 1,5 million d’euros

 

 

Les travaux de la cuisine centrale s’Ă©lèvent Ă  1,5 million d’euros hors taxe. Le maĂ®tre d’œuvre du projet est le cabinet d’architectes Perche-Bougeault de Blanzy.

Il est en charge de la rĂ©novation complète de la cuisine de production conformĂ©ment aux règles sanitaires. Il remplacera l’Ă©quipement technique de production pour rĂ©pondre au mieux aux exigences des normes de production en rĂ©gie. Il mettra en place l’accessibilitĂ© totale aux usagers et au personnel, notamment Ă  travers l’installation d’un ascenseur et remplacera les huisseries intĂ©rieures.

Les menuiseries vont ĂŞtre changĂ©es, le bâtiment isolĂ© aux façades subira une rĂ©fection de l’Ă©tanchĂ©itĂ© afin de le rendre plus Ă©conome en Ă©nergie. Et l’isolation acoustique sera amĂ©liorĂ© pour un meilleur confort pour le personnel comme pour les enfants.

Enfin, il y aura la mise en place du compostage et de la rĂ©cupĂ©ration de l’eau de pluie par souci d’une dĂ©marche de dĂ©veloppement durable.

 

Le montant total du projet comprend le terrassement, les travaux sur les bâtiments et la maĂ®trise d’œuvre. Plusieurs partenaires financiers participent Ă  l’opĂ©ration : l’État Ă  hauteur de 175000 €, le DĂ©partement pour une subvention totale de 62290 € et la RĂ©gion avec 240390€. Le montant des subventions s’Ă©lève Ă  477680€, soit 31,23 € du coĂ»t HT du projet.

 

 

Un chantier suivi de près

 

 

Ce mercredi, a eu lieu la première rĂ©union de chantier. Elle sera suivi de bien d’autres : chaque semaine, tous les mercredis matin Ă  9h, une rĂ©union de chantier aura lieu avec au moins un Ă©lu de la Commune.

Le maĂ®tre d’œuvre a indiquĂ© que le mois de juillet avait Ă©tĂ© employĂ© Ă  la prĂ©paration du chantier, lui-mĂŞme dĂ©butĂ© au mois d’aoĂ»t par la phase de dĂ©samiantage.

 

« Aujourd’hui on peut rentrer dans les autres bâtiments pour les autres travaux. On est dans la phase de dĂ©molition. On enlève tout ce qui ne sera pas rĂ©cupĂ©ré » a-t-il dĂ©clarĂ©.

 

Expliquant Ă©galement que ce chantier est celui d’une rĂ©habilitation et d’une mise au norme : « On commence Ă  ĂŞtre habituĂ© Ă  travailler avec ce qui existe. On le fait de plus en plus. Il faut prĂ©parer, voir ce qu’on dĂ©couvre, ce qu’on peut dĂ©couvrir. Il y a toujours des surprises. Mais lĂ  cela se passe bien. »

 

Sur le chantier, ce sont 16 entreprises différentes qui œuvrent dans des métiers différents : VRD, plâtrerie, plomberie, charpentier etc.

 

Le chantier devrait durer 10 mois avec une livraison en juin 2016 et une mise en service à la rentrée 2016.

 

 

 

Émilie Mondoloni

 

 

cuisine blanzy 0309152

 

 

cuisine blanzy 0309153

 

 

cuisine blanzy 0309154

 

 

cuisine blanzy 0309155

 

 

cuisine blanzy 0309156

 

 

cuisine blanzy 0309157

 

 

cuisine blanzy 0309158

 

 

cuisine blanzy 0309159

 

 

cuisine blanzy 03091510

 

 

cuisine blanzy 03091511

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer