Autres journaux :


lundi 6 juin 2016 à 08:26

Barrage d’accession retour Blanzy Féminin – ESTAC (2-5) : La douche Froide (2 VIDEOS)

Défaite et élimination pour les filles de l'USBF ce dimanche. Troyes verra le second tour contre Toulon..



La douche froide. C’est l’expression qui convient le mieux à la situation ubuesque vécue hier après midi au Stade municipal de Blanzy. Le mot est fort mais il est juste. Le début de rencontre complètement fou, avec six buts inscrits en vingt minutes. Il ne fallait pas arriver en retard puisqu’à la demi-heure de jeu, l’ESTAC, à la surprise générale, menait 4 buts à 2.

 

 

Pour Blanzy, la saison s’arrête là, un peu brutalement certes. Sans doute un mal pour un bien comme on a coutume de dire, avec en ligne de mire la saison 2016/2017 dans le championnat d’inter-ligue qui s’annonce compétitif. Ce qui s’apparente à une troisième division déguisée, un niveau intermédiaire entre le championnat honneur et la Division 2 Nationale, qui sied parfaitement au club blanzynois. Une fois la déception passée, l’heure sera à préparer l’avenir tout en gardant une certaine continuité autour du projet club notamment.

 

 

Un début de match complètement fou !

 

 

Thierry Blanchot, l’entraineur troyen confiait à la presse locale « se rendre à Blanzy pour prendre une revanche sur nous mêmes. Je ne me fais pas beaucoup d’illusions même si j’ai une petite idée derrière la tête ». On peut dire que celle-ci a bien germé ce dimanche à Blanzy devant un public venu nombreux soutenir les filles du Président Bernard Pautonnier. Rappelons qu’au match aller dans l’Aube, l’USBF s’est imposé 0-2 en ayant eu la possibilité d’un écart plus grand. Dommageable au final.

 

 

foot filles 0606164

 

 

 

 

L’ESTAC frappe d’entrée sur corner. Mélissa Naudot trouve Charlotte Bertholle qui reprend de la tête pour ouvrir le score et cueillir à froid l’USBF (0-1, 4ème). Pas le temps de tergiverser pour l’US Blanzy Féminines 71 Sud Bourgogne. Cinq minutes plus tard, sur corner à nouveau, Graziella Conte reprend le cuir après un gros cafouillage dans la surface troyenne, le ballon est accompagné dans son but par Ophélie Lenoir (ESTAC), absente le week-end dernier pour la manche aller. Les compteurs sont remis à zéro (1-1, 9ème).

 

 

Au quart d’heure de jeu les visiteuses, transfigurées par rapport au visage affiché au match aller, reprennent l’avantage et se retrouve à un but de la qualification. C’est l’excellente numéro 9 Charlotte Bertholle qui trouve d’une passe inspirée Mélissa Naudot, lancée dans la profondeur et qui remporte son face à face avec la gardienne blanzynoise (1-2, 15ème). Le duo fait mal et réussit à faire douter Blanzy. Mais pas encore assez car les filles reviennent à nouveau dans la course en égalisant sur un nouveau corner. C’est Graziella Conte à nouveau, en bonne capitaine, qui catapulte le ballon au fond des filets d’une tête rageuse (2-2, 18ème).

 

 

 

Le tendon d’achille du jour : les coup de pied arrêtés.

 

 

Pas le temps de respirer que Troyes reprend encore une fois les devants. Une nouvelle fois sur un corner de Mélissa Naudot, impliquée sur les trois buts de son équipe, la défense locale tergiverse et Ophélie Lenoir, laissée seule, est la plus prompte pour mettre le ballon au fond d’un tir aux six mètres (2-3, 21ème) VOIR LA VIDÉO.

 

 

 

Le match devient complètement fou. Dans la foulée, un nouveau coup franc va permettre à l’ESTAC de prendre deux buts d’avance et d’être, pour la première fois du match, en position de qualifiée. C’est Anaïs Nuninger, la préposée au coup de pied arrêté, qui le tire dans la boîte. La défense blanzynoise n’arrive pas à dégager et le second ballon profite (encore) à Mélissa Naudot qui pousse la balle au fond, pour la copie conforme du troisième but (2-4, 25ème). Ce sera le score à la mi-temps.

 

 

 

Trop de longs ballons et un contre qui tue

 

 

En seconde période, l’USBF revient sur le terrain avec plus d’envie mais toujours autant tétanisé. L’enjeu peut être, mais force est de constater qu’on ne reconnaissait pas cette équipe blanzynoise si allante d’ordinaire. Une domination stérile en occasions, des visiteuses qui défendent becs et ongles leur fragile avantage. Très présent dans les duels, l’ESTAC va se montrer intraitable dans le jeu aérien dont ont abusé les coéquipières d’Ingrid Pinto. Du mal à trouver les attaquantes, un manque de liant au milieu, tactiquement Troyes menait au point.

 

 

Pire encore, un contre assassin viendra doucher les derniers espoirs de second tour de barrage à disputer dans le sud de la France (Nldr à Toulon Sur Mer). C’est Charlotte Bertholle qui s’en allait battre Perrine Tain, livrée à elle même sur ce coup, d’un tir croisé du gauche (2-5, 59ème).

 

 

 

Le coup sera dur à encaisser pour Blanzy qui va dès lors monopoliser le ballon et se créer quelques occasions de buts mais sans réussir à concrétiser. Comme sur cette belle tête de Jéhane Laroche (88ème) en toute fin de match, déviée sur sa barre par la gardienne troyenne, intraitable dans le second acte.

 

 

Plus rien ne sera inscrit, l’arbitre siffle la fin du match sur ce score de 5 à 2 qui qualifie donc l’ESTAC pour le second tour. Les filles troyennes peuvent enfin exploser de joie, elles l’ont fait déjouant les pronostics qui les donnaient déjà en vacances. Pour Blanzy, il faudra digérer cet échec et s’en servir pour rêver plus grand et ce pourquoi pas, dès la saison prochaine.

 

 

À Blanzy stade municipal, ESTAC Troyes bat US Blanzy Féminin par 5 à 2 (MT 2-4) et se qualifie pour le second tour des barrages (5-4 sur les 2 matchs) contre Toulon. Arbitrage de Mr Pierrick Kadjan.

 

 

Buts : pour Blanzy : Conte (9ème, 18ème), pour Troyes : Bertholle (4ème, 59ème) Naudot (15ème, 25ème) Lenoir (21ème).

 

 

Blanzy : Tain – Labrut, Bernachot, Badet, Conte – Devillard, Gazzotti, Pinto – Matyniak, Soufi, Laroche. Puis Munot, Maréchal et Chevailler. Entr. : Degranges, Vaudiot et Roullot.

 

 

ESTAC : Petillat – Ricard, Drouot, Chaysinh, Nuninger – Stepien, Naudot, Manzoni – Lenoir, Bertholle, Coquet. Puis Jaspierre et Desquins. Entr. : Blanchot.

 

 

 

Mustapha Sofi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

foot filles 0606162

 

 

foot filles 0606163

 

 

 

foot filles 0606165

 

 

foot filles 0606166

 

foot filles 0606167

 

foot filles 0606168

 

foot filles 0606169

 

foot filles 06061610

 

foot filles 06061611

 

foot filles 06061612

 

 

foot filles 06061613

 

foot filles 06061614

 

foot filles 06061615

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer