Autres journaux :



vendredi 5 août 2016 à 06:23

Portrait (Blanzy)

Jacky Blond, pressophile averti, possède plus de 500 fers à repasser anciens



 

Depuis 35 ans, le Blanzynois Jacky Blond a entreposé dans sa maison plus de 500 fers à repasser, tous plus incroyables les uns que les autres. Et tous chinés dans les brocantes des environs.

 

 

 

Dans les années 80, un ami donne un fer à repasser ancien à Jacky. Ce dernier, tout en se demandant ce qu’il allait bien pouvoir en faire, le range dans un coin et l’oublie. Mais au détour d’une brocante, il en découvre un autre de toute beauté sur un stand. Et l’achète…C’est le début d’un engrenage auquel il ne résiste pas.

 

Au fil des ans, ces deux fers se sont vus adjoindre une multitude de frères, car non seulement Jacky est un passionné de brocantes (il n’en rate pas une), mais il devient aussi un fou des fers anciens.

 

 

 

fer 0108162

 

Deux décennies plus tard, tout un pan de mur de la maison regorge de vrais trésors. On y trouve notamment des fers à braise, munis de très grosses semelles chauffées intérieurement avec lesdites braises. « Ils étaient utilisés pour repasser les grosses toiles et les tailleurs des dames » précise M. Blond. Ce dernier en possède un, qui vient d’Allemagne et fabriqué vers 1920. Cet exemplaire, très rare, a été chiné dans une brocante d’Isle sur la Sorgue (Vaucluse) et pèse…6,600 kg !

 

 

Sur les étagères, les fers à chauffer, ceux qui sont mis en contact direct avec une source de chaleur, côtoient leurs semblables. On trouve ainsi des petits fers de tailleurs ou de chapeliers, mais également des fers de dentelières qui repassaient leurs broderies fines avec ces modèles.
Nous sommes en 2011 et la collection s’est encore étoffée… Fers à blasons divers, répondant aux noms de « Le Gaulois », « Ours Blanc » et bien d’autres, presque tous fabriqués dans les fonderies des Ardennes. Au final, plus d’un million de dessins ont fait leur apparition sur les fers à repasser de l’époque.

 

 

Jacky possède aussi des fers d’ébéniste, destinés à coller les placages en bois. Mais les plus surprenants sont les fers à lingot qui ont détrôné les fers à braises. En effet, sur ces modèles, la braise a été remplacée par un bloc de métal chauffé et introduit à l’intérieur de la boite creuse du fer.
Et puis, sont arrivés les premiers fers électriques. Comme le souligne le pressophile Blanzynois, « le premier modèle est apparu en France en 1880. Malheureusement, il nécessitait d’utiliser un arc et il semait des morceaux de charbon incandescents qui brûlaient le tissu (et quelquefois les mains des repasseuses) » . Pas très pratique donc…

 

 

Jacky en possède de nombreux modèles dont un de couleur verte qui date des années 50. Et pour la petite histoire, il parait qu’à l’époque, les Galeries Lafayette offraient l’un de ces fers à leurs clients, s’ils achetaient un costume.

 

 

Plus de 500 fers à repasser sont à présent mis en valeur chez le collectionneur. Lorsqu’on lui demande s’il a dépensé beaucoup d’argent pour se les offrir, il se marre : « le plus cher que j’ai acheté a été le gros fer allemand et j’ai dû le payer 70 euros ». Ajoutant que sur les brocantes, il marchande un peu et souvent en emporte pour…2 euros pièce !

 

 

A ce jour, les amis pensent toujours à lui quand ils vident les maisons de leurs aïeux. Mais Jacky et sa compagne courent encore et toujours les brocantes, à la recherche de l’oiseau rare. Un vrai bonheur pour ces passionnés, mais un peu moins lorsqu’il s’agit de faire le ménage ! « En hiver, avec le chauffage, la poussière se dépose facilement » disent-ils en chœur.

 

 

Mais la collection va sûrement encore s’agrandir car Jacky Blond voit l’été arriver avec impatience : les brocantes vont revenir en force et il ne va pas en rater une !

 

 

 

 

 

fer 0108163

 

 

fer 0108164

 

 

fer 0108165

 

 

fer 0108166

 

 

fer 0108167

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Portrait (Blanzy)”

  1. Fario jura dit :

    Sacré Jacki toujours le même à chiner ! je voudrais rajouter sa deuxième passion et la pêche surtout la carpe ! au plaisir de te croiser un jour ! un ancien pote de la forge ….!

  2. Loulou1 dit :

    Une belle passion !! et en plus j’ai appris un nouveau mot  » pressophile ». Une question : nous pouvons lui emmener notre linge à repasser ?? lol