Autres journaux :



jeudi 14 septembre 2017 à 06:42

Concertation (Blanzy)

Les aménagements de la route de Mâcon font débat



 

 

 

Le maire Hervé Mazurek avait convié mardi soir, salle du Conseil, les riverains de la route de Mâcon, afin de les concerter en vue des travaux d’aménagement prévus au printemps 2018, dans cette rue.

 

 

En présence de Jean-Alain Tandeo, directeur du service à la population (DSP) de la CUCM, Bernard Ducerf, responsable du bureau d’études Eau et Assainissement à la CUCM, Annie Suchet, adjointe en charge des projets d’aménagement et Roger Montel, adjoint à la proximité, au suivi des travaux et de l’entretien du patrimoine communal et de Christian Fourgeot, directeur des services techniques de la ville.

 

 

M. Mazurek a présenté brièvement les objectifs des travaux d’aménagement de la route de Mâcon (qui va du pont vers la gare, jusqu’au lac du Plessis) : la sécurité et l’amélioration du cadre de vie des riverains et des commerçants. « Il s’agit également de réaliser une belle entrée de ville » expliqua-t-il.
Le maire a évoqué le projet en expliquant que la voierie qui mesure actuellement 8,20m sera, après travaux, réduite à 6m. « Pour obliger les automobilistes à ralentir, puisqu’il sera plus difficile de se croiser à grande vitesse, comme c’est le cas actuellement » dira M. Mazurek.

 

 

Le public serait plutôt pour instaurer une zone limitée à 30, complétée par des ralentisseurs. Certains réclament même un ralentisseur comme celui qui est installé vers l’école Lucie Aubrac. « Ce ralentisseur n’est pas réglementaire et nous ne pouvons pas en installer d’autres à l’identique » précise M. Ducerf. Et de toute façon, selon les règles de construction, il n’est pas possible d’installer des ralentisseurs à cet endroit.

 

« Depuis que le passage à niveau a été refait, les gens accélèrent, allant de plus en plus vite » remarquent les riverains en chœur.

 

Dans la salle, ces derniers se plaignent également de la non-visibilité lorsqu’ils sortent de l’impasse du Bois Roulot et de l’impasse des Petits Souliers. La question avait été soulevée le 22 août dernier, lors de la venue du président de la CUCM, David Marti, pour la réception des travaux de réhabilitations des canalisations (voir article ci-dessous).

 

Le président Marti envisageait des priorités à droite, sans panneaux, pour responsabiliser les automobilistes…

 

De plus, il est question d’avancer le « Stop » de l’impasse du Bois Roulot d’1,20m. Mais à ce niveau, il existe un dénivelé important entre les commerces et les bordures de trottoirs. « Nous allons aménager cela au mieux » ont promis les intervenants.

 

Les places de stationnement et les trottoirs seront également aménagés. Les parkings seront en enrobé et les trottoirs en béton désactivé. Un béton à la fois esthétique et facile d’entretien.

 

Le montant des travaux s’élève à 135 000€ HT.

 

Pour l’heure, élus et riverains ne sont pas tombés tout à fait d’accord, mais chacune des parties va réfléchir à la meilleure façon de procéder. Mais pour contenter tout le monde…

 

En attendant, comme rien n’est encore gravé dans le marbre et que le bureau d’études va revoir sa copie, Hervé Mazurek, très à l’écoute de ses administrés, envisage une réunion plénière dont la date reste à définir.

 

ND

 

Pour rappel
http://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/blanzy/405728-travaux-communautaires-blanzy.html

 

 

 

 

 

blanzy 1409175

blanzy 1409174

 

 

 

ccm 1409172

 

ccm 1409173

 

ccm 1409174

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer