Autres journaux :



jeudi 10 janvier 2019 à 06:05

Vœux du maire de Blanzy

L’Agence Française de Biodiversité dans l’ancien restaurant René Picard



 

 




 

 

La période des vœux est souvent propice, pour les élus, à dévoiler plus ou moins certains projets et ce mercredi soir, salle de l’EVA, le maire Hervé Mazurek n’a pas failli à la tradition.

 

Lors de cette cérémonie des vœux, le maire était entouré d’André Accary, président du Conseil Départemental, de Caroline Ghulam-Nabi, suppléante du député Gauvain, de son conseil municipal, de Marie-Pierre Berthier-Maître, directrice générale des services, et des maires des communes environnantes.

 

 

Parmi les invités, les présidents des associations blanzynoises et les personnels municipaux.

 

 

Dans un premier temps, c’est à Mme Berthier-Maître qu’est revenu l’honneur d’accueillir les invités, puis Jean-Louis Savetier, en charge des associations, a remercié les associations pour leur implication et notamment auprès des jeunes pour certaines.

 

 

« Sans l’implication du personnel municipal et du tissu associatif de la ville, Blanzy ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui » dira l’élu.

 

 

Les résolutions du maire pour 2019

 

 

Pour sa part, Hervé Mazurek débute son discours par une citation de Louis Pasteur « Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours ». « Ce sont les résolutions que j’ai envie de suivre pour cette année qui commence… » dira-t-il. Ajoutant que, bien souvent, l’équation la plus difficile à résoudre est de porter un projet collectif, tout en essayant de répondre au mieux, face à des difficultés liées à des situations personnelles. Tout est question de savant équilibre…

 

 

Et de constater que souvent, il faut « ménager la chèvre et le chou, en évitant de se faire croquer par le loup… ».

 

 

Le maire a ensuite remercié les élus pour leur travail au service des administrés dont « la fonction n’est pas facile, mais passionnante et enrichissante ».

 

 

Quel devenir pour nos sociétés occidentales ?

 

 

Une petite rétrospective a suivi, avec les bons moments : la victoire de l’équipe de France de foot pour la Coupe du Monde, les handballeuses championnes d’Europe, le record du monde de décathlon de Kévin Mayer.

 

 

Mais aussi des moments plus inquiétants tels que l’élection au Brésil de Jair Bolsonaro, la crise entre la Russie et l’Ukraine, le risque terroriste toujours présent, les attentats de Strasbourg et l’instabilité politique d’autres pays.

 

 

Concluant : « Nous en arrivons à nous interroger sur le devenir de nos sociétés occidentales ».

 

 

Sur la place du tout numérique et de la dématérialisation qui peuvent s’apparenter à une déshumanisation, sur la place de notre territoire sur le nouvel échiquier territorial etc.

 

 

Les Gilets Jaunes

 

 

 

Hervé Mazurek n’a pas fait l’impasse sur le mouvement des Gilets Jaunes. « Je ne ferai nulle analyse sur ce qui est en train de se dérouler, ni des hypothèses sur la suite, mais je ne vous cache pas que je suis inquiet pour l’avenir de notre République ».

 

 

Poursuivant : « C’est une colère qui remonte à plusieurs décennies qui s’exprime à l’issue de chaque scrutin : les Européennes de 84, la présidentielle de 88, le séisme de 2002, l’abstention qui grimpe, le bouleversement du paysage politique suite aux élections de 2017… ».

 

 

Et ajoutant : « Après une très forte mobilisation le 17 novembre dernier, après l’expression de la colère, doit venir le temps du dialogue. Chacun doit prendre ses responsabilités pour sortir le pays de la crise. Les revendications exprimées face à la pression fiscale et le pouvoir d’achat sont ressenties pour beaucoup comme une injustice et sont légitimes… ».

 

 

« Le temps du débat serein et constructif va prendre toute sa place dans le respect des valeurs de la République » rappellera le maire.

 

 

Les coups durs pour Blanzy

 

 

Hervé Mazurek a rappelé pour l’année écoulée le décès d’André Quincy en février dernier, mais aussi la fermeture du Crédit Agricole de Blanzy en évoquant le profond mépris pour les administrateurs locaux, et la direction régionale qui se mure dans une attitude peu respectueuse, vis-à-vis des habitants et des élus.

Il parle également de la fermeture de Formopan dont les ouvriers sont sur le carreau depuis l’automne. Et ce, malgré mes interventions, celles du service économique de la CUCM et ceux de Bourgogne Franche-Comté » dira M. Mazurek.

 

 

Il faut croire en notre territoire

 

 

Et de rappeler que malgré tout, il faut croire en notre territoire, ses atouts et son avenir. Il y a eu en 2018, la rénovation du CCAS, les travaux au Musée de la Mine, le rachat de la RPA Jean Rostand en avril dernier, ce qui a permis à la municipalité de transformer le logement du concierge en cabinet médical.

Ce dernier est d’ailleurs prêt à accueillir les consultations d’un médecin du centre départemental de santé. Une excellente initiative du Conseil Départemental pour lutter contre la désertification médicale…

 

 

Les investissements de la CUCM

 

 

La CUCM a également investi sur la commune pour la réalisation de travaux à l’entrée de la ville, route de Mâcon. Mais aussi pour d’autres travaux qui auront lieu route de Montceau, le long du canal.

 

 

« A ces investissements structurants s’ajoutent des investissements pour notre quotidien : par exemple la poursuite de la rénovation énergétique des bâtiments avec des travaux d’isolation réguliers » dit le maire.

 

 

 

Déprécarisation des personnels

 

 

En 2019, il sera soumis au vote du budget la déprécarisation des personnels avec une hausse des temps de travail pour certains et une stagérisation pour d’autres. « Sur 5 emplois avenir, 4 sont titulaires et un le sera en 2019 ».

 

 

105 postes permanents pour la ville

 

 

Marie-Pierre Berthier-Maître a ensuite annoncé 105 postes permanents dont 91 sont à temps plein.

La ville est riche par ailleurs de 7 assistantes maternelles et de 20 agents vacataires pour remplacer en cas de maladie des agents.

 

 

Les mouvements de personnels

 

 

A Blanzy, en 2018, il y a eu deux départs (Mmes Montmaron et Vernet), trois départs en retraite (Mmes Nowak, Terrier, M. Seulin) et trois arrivées (Antoine Lauret, Stéphanie Warmuz, Laurène Forycky).

Recrutement d’un professeur de musique à l’EMM, un emploi avenir qui devient agent d’animation et 19 animateurs avaient été recrutés pour les vacances scolaires 2018.

Enfin, la mairie intègre régulièrement des stagiaires issus du lycée Haigneré et des collèges.

 

 

Hommage aux associations

 

 

Le maire a félicité les associations blanzynoises qui, grâce à elles, font se parler les gens et se rencontrer. Précisant que la municipalité soutient ces associations et ne se limite pas à des aides matérielles par le biais de subvention ou de prêt de salles et de matériel.

Même si les conditions pour obtenir ces subventions se sont modifiées : désormais les demandes font l’objet de contraintes plus importantes…mais nécessaires.

 

 

Les évènements culturels

 

 

Et M. Mazurek d’annoncer les prochaines manifestations dont les 40 ans du jumelage, le Carnaval et Mars en famille.

 

 

En 2019…

Nous entrons dans la phase active de la rénovation de l’éclairage public. Les travaux se termineront à l’automne 2019.

Grâce à l’Etablissement Public Foncier (EPF), la pharmacie Vincent va être rachetée et démolie. Ce qui permettra une entrée de ville agréable côté rue Félix Clerc.

Les travaux de la traversée de Blanzy par la RCEA, dans la zone de la Fiolle seront effectifs dès 2019.

La CUCM travaille avec la commune de Blanzy et Michelin pour des aménagements au niveau de l’entrée de l’usine.

La commune travaillera aussi à la transition énergétique avec le « zéro Phyto », à l’évolution du temps méridien pour les scolaires, à la mutualisation des moyens etc.

 

 

 

Rénovation du restaurant René Picard

 

 

Elle se déroulera sur deux années pour redonner vie à ce lieu important de la ville.

« A partir du 1er juin 2019, nous accueillerons en ce lieu, l’Agence Française de Biodiversité. Six personnes vont y travailler chaque jour, sur la commune. Un signe fort et positif pour Blanzy… » dira le maire.

Par ailleurs, cohabiteront également dans le même bâtiment le studio de danse de Marina Aupècle qui va s’agrandir, et l’association Christelle.

  1. Mazurek a remercié les élus Jean-Marc Frizot et Roger Montel pour le travail effectué pour ce projet.

 

La belle histoire de la jeune Syrienne

 

 

Le maire a conclu son discours avec une jolie anecdote : l’histoire de cette petite fille arrivée de Syrie avec sa famille et qui, lors des cérémonies du 11 novembre dernier, tenait le drapeau français avec fierté, tout en constatant : « C’est beau la France ! ».

 

 

Discours d’André Accary

 

 

Le président du Conseil Départemental a évoqué le souci commun de la qualité de service auprès des populations, une médecine générale digne de ce nom et le calendrier « supportable » de la RCEA. Tout en rappelant que le Département va continuer à investir…

Il a remercié les élus municipaux de Blanzy et rappelé la disparition d’André Quincy en ces termes « Nous avons eu des échanges permanents sur tous les sujets. Nous avions l’un pour l’autre une amitié sincère… ».

 

 

Et de Caroline Ghulam-Nabi

 

 

La suppléante du député Gauvain souhaite définir de nouveaux projets, car 2019 sera une année de défis, avec l’ouverture de grands chantiers.

Et de remarquer que beaucoup d’élus nationaux ont été malmenés l’année passée, mais « ils ne le méritent pas » dira-t-elle.

Concluant : « Ne vous laissez pas manipuler par les populistes car ce n’est pas cela la France… »

 

.

Remise de médailles du travail

 

 

Argent : Jocelyne Dumay, Delphine Dumont, Alain Planko.

 

Vermeil : Dominique Montmaron, Martine Servy, Brigitte Yvoz.

 

Or : Martine Fichot, Maurice Martin, Pierre Reniaud.

 

 

Médaille de la ville : Maurice Martin pour son implication au sein de la commune.

 

 

 

Le verre de l’amitié a clos cette cérémonie.

 

 

 

blan 10011912

 

 

 

blan 10011928

 

 

blan 10011926

 

 

 

blan 10011925

 

 

blan 10011924

 

blan 10011923

 

blan 10011922

 

 

blan 10011921

 

blan 10011920

 

 

blan 10011919

 

blan 10011918

 

 

blan 10011917

 

blan 10011916

 

blan 10011915

 

blan 10011914

 

 

blan 10011913

 

 

 

 

blan 10011911

 

blan 10011910

 

 

blan 1001199

 

 

blan 1001198

 

 

blan 1001197

 

blan 1001196

 

 

blan 1001195

 

blan 1001194

 

 

blan 1001193

 

blan 1001192

 

 

 

 

 


 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Vœux du maire de Blanzy”

  1. douteman dit :

    Bonjour M.lemaire,
    Avez vous pensé avec vos conseillers, la Cucm, les maires voisins à un plan d’aide à l’emploi pour aider les ouvriers de formopan qui sont sur le carreau car il est nécessaire de les aider par tous les moyens car il est difficile de trouver dans le bassin et les ouvriers ont été exemplaires de professionnalisme et de respect jusqu’au bout merci par avance pour votre réponse