Autres journaux :


dimanche 9 août 2015 à 06:53

Les pastels du passé, hauts en couleur

Du cabaret, de la qualité, de la gaité, et du talent



 

 

La météo n’est pas clémente, mais les élus, les bénévoles de Ciry le Noble, l’équipe de la briqueterie n’en ont eu cure. Show must go on et les trois coups du brigadier plus tard, on passe du plein air à la salle de conférence de la Briqueterie.

 

 

Bien sur Ophélie Bey et son équipe ont eu les yeux au ciel toute la journée et d’ondées en soleil, d’averses en éclaircies elles ont décidé que l’on se replierait en intérieur.

 

 

 

 

Tous ceux qui ont organisé des évènements en plein air savent à quel point un repli en cas de mauvais temps est problématique. Toute la journée le téléphone a fonctionné, des gens ont annulé leur présence au spectacle, beaucoup se sont renseignés. La pluie est l’ennemi du spectateur.

Et bien la pluie a eu tort. Nous n’hésitons pas à le proclamer urbi et orbi, enfin surtout dans nos colonnes, la pluie a eu tort.

Officiellement comptés par nous, avec des bâtonnets barrés par 5 sur notre calepin, 160 postérieurs ont trouvé siège à leur convenance. Croyez le si vous voulez (ou pas) mais si Dame nature avait été plus chaleureuse les organisateurs attendaient le double de clients en extérieur.
Mais quand même, alors que les averses vont et viennent, réussir à réunir 160 spectateurs à 21 heures à la Briqueterie c’est un succès.

 

Cela prouve que l’initiative de la ville de Ciry et de la CCUM de faire vivre la briqueterie pendant les vacances d’été est une réussite.

 

 

L’amicale laïque tient la buvette, c’est bon pour la convivialité. Mais quand on s’appelle Amicale on ne peut qu’œuvrer pour la convivialité.

 

 

La salle est pleine et deux tentes extérieures la prolongent. Les dispositions et obligations de sécurité sont suivies et le spectacle peut donc se dérouler sous l’œil acéré de Georges Simon, photographe officiel bénévole de l’opération briqueterie d’été.

 

 

L’association Bohème présente la compagnie théâtrale « Les pastels du passé » pour une représentation de type « cabaret décalé des années folles».
Le pitch : soirée Cabaret : un thème (le cabaret), une histoire (la vie et la survie de ce cabaret dans les années folles), une troupe de 12 acteurs et musiciens et des chansons.

 

 

Le public est conquis d’avance, Il joue dès le début avec les musiciens qui s’installent et règlent leurs instruments, et ensuite il participe avec entrain et empathie tout au cours de l’heure et demi du spectacle.

 

La troupe est au top, vraiment, drôle, talentueuse, et pleine d’humour. Dans la salle personne ne s’ennuie et tout le monde applaudit à tout rompre.

C’était un pari, il est gagné envers et contre la météo, avec et pour les Cirysiens et les habitants du bassin minier.

Une idée, surement saugrenue, mais : et si cette salle devenait une salle de spectacle à l’année ? Appel fait au Président Marti qui soutient cet été de la briqueterie.

 

 

En même temps je dis ça mais je ne sais pas si la ville de Ciry en a envie, mais l’utilisation prouve l’utilité.

 

 

En tout cas, ce spectacle a enchanté ses spectateurs, et participe à la réussite de l’été de la briqueterie.

 

Ne pas oublier les expos et les spectacles qui vont se dérouler jusqu’à fin août. Le 22 août spectacles autour des arbres avec « les conteurs à gaz », le 29 août la marche semi nocturne de l’amicale laïque.

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

briq 0908153

 

 

 

briq 0908154

 

 

 

briq 0908155

 

 

 

briq 0908156

 

 

 

briq 0908157

 

 

briq 0908158

 

 

briq 0908159

 

 

briq 09081510

 

 

briq 09081511

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer