Autres journaux :



samedi 20 août 2016 à 17:39

« Féminines à 8 : le divorce entre génelard et Toulon » (Foot)

Communiqué de M. Laurent Diry, président du club l'Etoile Sportive de Toulon sur Arroux



M. Laurent Diry, préisdent du club l’Etoile Sportive de Toulon sur Arroux, nous a transmis ce communiqué

 

 

 

« Depuis plusieurs semaines, des bruits courent sur les raisons de la fin de l’entente entre l’US GENELARD et L’ES TOULON au sujet de l’équipe féminine à 8. Rappelons que les filles de cette équipe ont réalisé une saison fantastique en remportant la finale du Pays Minier contre Torcy et la Super Coupe contre Mellecey-Mercurey.

 

 

Les deux coach de l’équipe ayant décidé d’arrêter à la fin de la saison, il fallait trouver de nouveaux responsables. L’ES TOULON avait trouvé une personne susceptible d’entraîner les filles, celui ci l’ayant déjà fait dans le passé et un dirigeant.

 

 

De son côté, l’un des entraîneurs des féminines le contactait également et contactait aussi un responsable du FC GUEUGNON dont le club recherchait manifestement une entente avec un club possédant une équipe féminine. Le FCG était semble t’il intéressé par cette offre puisqu’il était représenté à l’assemblée générale de US GENELARD sans que l’ES TOULON soit invité. (GENELARD n’avait pas été invité non plus à l’assemblée Générale de l’EST).

 

Il semble que la décision de l’entente avec le FCG ait été prise ce jour là.

 

 

Les dirigeants de l’EST ont, donc été invités à participer à une réunion à GENELARD, le vendredi 29/06/2016. Le secrétaire du club et le « futur entraîneur » ont été désignés pour s’y rendre. Mais ce qui devait être une discussion pour un projet d’entente était en réalité la finalisation de ce projet que le FC GUEUGNON et l’US GENELARD s’apprêtaient à signer. Étant mis devant le fait accompli, les responsables Toulonnais ont refusé de signer les documents arguant que cette décision devait être prise par le bureau de l’EST.

 

 

Les dirigeants de GENELARD n’avait personne à proposer pour encadrer les filles.

 

 

Les dirigeants de GUEUGNON proposaient ceci : 3 dirigeants ainsi qu’une fille qui a joué en D2 à BLANZY et qui pourrait « aider » pour les entraînements. Ils ne voyaient aucun inconvénient à ce que les entraînements continuent à GENELARD et que les match se jouent à GENELARD, TOULON (si nous restions dans l’entente) et éventuellement GUEUGNON. Il a été convenu que les représentants des club se réunissent le vendredi 08/07/2016 à GENELARD pour signer les documents de l’entente.

 

 

Une réunion du bureau de l’EST a eu lieu au cours de laquelle l’entente avec GUEUGNON et GENELARD a été entérinée et il a été demandé à ce que la réunion qui devait se dérouler à GENELARD se déroule à TOULON comme c’est la tradition dans une entente de club. Cette réunion était reportée au début de la semaine suivante pour cause de match de l’équipe de France.

 

 

Le 12/02/2016, le Président de l’US GENELARD nous informait qu’il mettait fin à l’entente, laissant l’EST sans aucune possibilité de réaction, puisque le club n’avait que 3 licenciés dont l’une s’arrêtait la saison suivante et sans qu’aucune discussion entre les 3 club n’ait eu lieu. »

 

 

new EST 20 08 16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “« Féminines à 8 : le divorce entre génelard et Toulon » (Foot)”

  1. gilbert71 dit :

    les filles de Toulon , faites alliance avec le FCMB