Autres journaux :



samedi 11 novembre 2017 à 08:05

Sapeurs pompiers (Les Bizots)

Le grave malaise du maire, une sacrée histoire



 

 

Allô, les pompiers ? Venez vite, notre maire vient de faire un malaise et semble avoir perdu la mémoire…La secrétaire de mairie est affolée, tandis que le premier magistrat attend les pompiers, pas l’air bien dans son assiette.

 

 

Mais que les Bizotins se rassurent : Jean-Paul Luard se porte comme un charme ! Il s’est simplement prêté au jeu, qui consistait à jouer la victime d’un malaise cardiaque.

 

Mais pourquoi faire, nous direz-vous ! Pas de panique, on va vous expliquer.

 

En effet, 12 sapeurs-pompiers venus de tout le département, sont en formation de chef d’agrès cette semaine. Les stagiaires ont eu à gérer plusieurs cas concrets, préparés par leurs formateurs, aux quatre coins de la ville.

 

 

A la mairie des Bizots, ce vendredi, le maire a petite mine : il dit avoir fait un malaise, sans perte de connaissance, mais avec perte de mémoire. Lorsque le chef d’agrès lui demande quel jour on est, M. Luard répond jeudi. Le président de la République ? François Hollande ! Le nom de son épouse ? Joséphine Baker !!! L’heure est grave…

 

 

De leur côté, le chef d’agrès et ses deux équipiers, qui constituent l’équipage pour une ambulance, doivent effectuer un bilan vital et un bilan fonctionnel, avant de faire le diagnostic : prise de tension, rythme cardiaque, vérification des pupilles, rapport à la hiérarchie etc… Les informations doivent être transmises au centre 15 pour savoir où le patient doit être dirigé. Le CODIS est également alerté.

 

 

Et attention ! Il s’agit d’un élu, un personnage important, donc la hiérarchie, et tout d’abord le CODIS (puis l’information remonte jusqu’au préfet) doit être avertie du déroulement de l’opération.

 

 

Et Jean-Paul Luard doit s’efforcer de jouer le jeu à fond, car les stagiaires, lorsqu’ils sont appelés sur une intervention, ne savent pas s’il s’agit d’un exercice ou d’une « vraie » intervention.

 

 

Ces dernières étaient dirigées par l’adjudant Dedianne, responsable pédagogique de cette formation d’adaptation à l’emploi de chef d’agrès (FAE)

Durant une semaine, les stagiaires aborderont la théorie et la semaine suivante, ils mettront en pratique leurs acquis. Sous forme de mise en situation professionnelle (MSP). Deux thématiques pour cette formation : le secours à personne et les opérations diverses.

 

Au final, un exercice qui a excité les curiosités : des voitures de pompiers, des gens qui courent… Et surtout, qui a permis de voir comment les secours fonctionnent en cas de pépin…

 

 

Et que les Bizotins se rassurent : leur maire se porte comme un charme…

 

 

 

ND

 

 

 

 

pom 091117

 

 

 

pom 0911171

 

 

 

pom 0911172

 

 

 

pom 0911173

 

 

 

pom 0911174

 

 

 

pom 0911175

 

 

 

pom 0911176

 

 

 

pom 0911177

 

 

 

 

pom 0911178

 

 

 

 

pom 0911179

 

 

 

pom 09111710

 

 

 

pom 09111711

 

 

 

pom 09111712

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer