Autres journaux :



jeudi 31 décembre 2015 à 07:20

Portrait : Le Rousset et ses illustres figures

Jeanne Fontaine : première hôtesse de l'air de France !



 

Le Rousset d’accord, la pèche de l’étang d’accord, le center parcs d’accord, mais le Rousset, en dehors du beau temps c’est aussi la dernière demeure de Jeanne Fontaine. La première hôtesse de l’air de France, du Monde… l’univers n’avait pas encore été inventé à l’époque.

Jeanne Antoinette Lagrue est née le 29 août 1897 à Génelard, elle a été mariée 2 fois, la première à Amédée Ridard en 1915 au Rousset, la seconde avec Adolphe FONTAINE en 1945 au Blanc-Mesnil.

 


jeanne fontaine 3112153

 

 

Elle est décédée en 1994 au Blanc Mesnil, et elle est inhumée au cimetière du Rousset proche de sa famille. De son frère Claude Lagrue par exemple, cet ancien combattant prisonnier de la der des ders, sauveteur héroïque qui en juin 1934 plongea 3 fois dans le canal pour ressortir des jeunes noyés dans un accident de voiture qui venait de se produire.

 

 

Le destin de cette femme du 19ème siècle était précurseur de celui des femmes du 21ème siècle. Une working girl de haut vol (normal pour une hôtesse)… elle fut la première et la Doyenne des Hôtesses de l’Air. Une hôtesse de l’air… A une époque la cause de l’éveil des sens chez les garçons de 15 ans.

 

 

Bon disons, que Jeanne Lagrue futur épouse Fontaine est la contemporaine des pionniers de l’aviation balbutiante, de la période des premiers vols d’engins faits de bois, de toile et de câbles fabriqués, bricolés par leurs pilotes. Quasiment chaque décollage, chaque vol est une aventure à la vie à la mort et forcément c’est pratiquement toujours une première ou un record. Toujours plus vite, plus loin, plus haut.

 

 

C’est la Première Guerre mondiale qui va assurer la pérennité et le développement de l’aviation.

 

Les femmes deviennent des pilotes émérites et très audacieuses. L’armistice signé amène les pilotes et ces dames au chômage, mais la passion est toujours là, le désir de voler exacerbé. Il leur faut une petite fée… et cette dernière c’est Jeanne Lagrue épouse Ridard (à cette époque).

 

 

En 1920 elle organise des grands meetings aériens avec Adrienne Bolland aviatrice, championne de voltige aérienne, la première à avoir franchi la cordillère des Andes ; Maurice Finat (qui s’est tué le vendredi 19 avril, au Soudan lors du retour d’un Paris Madagascar d’anthologie avec Paul de Forgues, blessé) ; Alfred Fronval champion et recordman du monde de voltige aérienne ; le lieutenant Robin et d’autres aussi. !

 

 

En 1921 elle entre dans la Henri Compagnie Aérienne Française (CAF) qu’a fondé en 1919 Henri Balleyguier, ancien commandant d’escadrille, avec Jacques Marie de Lesseps Jacques Marie de Lesseps (fils de Ferdinand le perceur du canal de Suez).

 

Entre 1920 et 1938 la compagnie couvre la France, la Tunisie, le Canada, l’Indochine de ses lignes. Un réel succès. Jeanne Lagrue encore épouse Ridard qui est Directrice commerciale de l’agence CAF du Bourget devient membre du conseil d’Administration de cette société. Dans ce conseil elle œuvre aux côtés du constructeur Henry POTEZ.

 

 

C’est que Jeanne a gravi tous les échelons du service clientèle jusqu’à devenir Chef d’Escale, elle anime les bureaux parisiens de la rue Royale mais assure le service passagers sur la ligne Paris-Bruxelles. C’est là qu’elle acquiert ses galons immortels de première hôtesse de l’Air de France, voir du monde de l’univers et autres régions éloignées.

 

 

L’une des spécialités de la CAF fut la photo aérienne, mais il y eu aussi des vols touristiques, du transport de fret, un peu de transport de passagers.

 

 

A l’âge de 41 ans la légende de Jeanne Lagrue, pas encore Fontaine, est née et installée.

 

 

Pour entendre sa voix : http://www.archisound.com/fran/cd.html LES VOIX DE L’AVIATION FRANCAISE

 

Pour la voir : https://www.youtube.com/watch?v=UCXzoz1vk_w

 

 

Il y a d’illustres figures au Rousset.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

gilles 2610152

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Portrait : Le Rousset et ses illustres figures”

  1. René NÉNANT dit :

    Merci Monsieur Gilles Desnoix pour cet excellent article sur ma Grand-Tante Jeanne Fontaine et mon Grand-Père Claude Lagrue, je pense que vous avez consulté l’article que j’ai laissé sur Wikipédia ainsi que sur le site de Généanet, pour tout renseignements complémentaires concernant Jeanne Fontaine je suis joignable à mon adresse e-mail rene.nenant@gmail.com.