Autres journaux :



mardi 14 avril 2015 à 06:06

Troisième expo de l’AMR PERRECYCOISE

Vieilles gloires du bitume à Perrecy-les-Forges



 

Nous n’oserions pas utiliser ce qualificatif pour les vétérans de FOOT TAPPER. Si j’étais maire ou président d’association je n’hésiterais pas, je ferai appel à cet orchestre vintage et de haute performance. Eux, c’est comme le vieux Bourbon vieilli en fut de chêne blanc (quercus alba), plus le temps passe plus les saveurs se révèlent. Mais qu’il doit être dur de donner le meilleur de son art en pleine chaleur alors que le public passe et repasse stationne peu devant la scène. Mais il y a un réel plaisir à se retrouver plongé dans les sixties et quel son, non mais quel son !

 

C’est baignant dans les airs archi connus des années soixante que le badaud, souvent en famille, voire même avec poussette, déambule, s’extasie, s’ébaubi, reste la langue pendante devant une diva chromée comme une Chrysler grande comme une piscine, une corvette aux courbes affriolantes, des deudeuches aguichantes, des vieux tacots historiques, des quatre pattes nostalgiques. Et du chrome, du cuir, de la ronce de noyer, du caoutchouc il y en a entre les maisons vénérables, sur les places intimes au cœur du bourg de Perrecy.

 

On côtoie du monde et du beau monde, des mordus de bécanes, des fondus de la cylindrée, des rodeurs de soupapes, des bruleurs de gomme, des chirurgiens du bloc moteur. Ici il y a connaisseur et experts. Les dilettantes de la guimbarde pour qui c’est bien les vieilles bagnoles, mais bon ce n’est qu’un moteur avec quatre roues, se font discrets et s’extasient comme les autres. Courageux mais pas téméraires tout de même.

 

« Les gens peuvent choisir n’importe quelle couleur pour la Ford T, du moment que c’est noir. » Henry Ford

Et, on se croirait sur la mythique route 66 il y a du Biker à tête de mort, hors de leur chemin. De la bécane il y en a de toutes sortes de cube, de la sportive, de la routière, de la besogneuse, de la customisée, du roadster, du chopper, de l’ATC, du side, du trique (et du maousse), du spyder, de la GT. Perrecy n’aura pas le burn out et personnellement je n’ai pas vu de motard nous faire un burnout.

 

« Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher » Ettore Bugatti

 

On passe de la place du 11 novembre à celle de la Mairie ou de la poterie avec deux yeux de gamin de dix ans. Perrecy c’est aujourd’hui les musées de Mulhouse, de Rochetaillée, St Bonnet de Tizon, Mougins, Savigny les Beaune réunis. Et il y a les éventaires de pièces détachées, de véritables trésors, de la presse spécialisée, des voitures miniatures, des vieux casques et des vieilles vestes en cuir. Tout ce qui de près ou de loin a un lien avec la bagnole, la bécane trouve son stand.
« La différence entre une auto et une moto, c’est que sur la moto il y a deux places du mort. » Patrick Timsit.

 

 

Quelques combis, dommage il y en a peu, font rêver les nostalgiques des vacances populaires. Avec le soleil franc et chaud d’aujourd’hui on ressent une vraie invitation au voyage en coccinelle, en DS, en Dina Panhard, en Dauphine, en 403 ou 404, en Porsche, en XM ou simplement en vous prenant pour le commissaire valentin dans une antique torpédo ?
« Personne n’a fait la voiture de mes rêves alors j’ai dû la faire » Ferdinand Porsche.

 

 

Tout ça donne soif et faim, alors hop à table. On va se restaurer, et il y a de quoi, comme on dit, et pour toutes les faims avec sandwichs, hot dog, frites fraiches, crêpe, plateau repas (tranches de galantine, de rosette, de jambon cru, tartiflette, salade verte, un fromage à la crème). Et pour ne pas serrer le vilebrequin il y a ce qu’il faut pour mouiller la jauge à la buvette.

 

Si nous traversons la grande rue, attention l’armée veille. Un camion américain du débarquement du 6 juin 44 nous accueille avec sa mitrailleuse sur affut pivotant et sa remorque règlementaire. Il est couvert par un canon autotracté, et deux autres mitrailleuses approvisionnées sont en position mais les servants en uniforme se reposent contre un mur. Ce barrage redoutable défend une tente de campagne sous laquelle dort un chien paisible, et tout un parc de buggys, de 4X4, de camions de service tout terrain. Les gosses et leurs pères sont passionnés et les exposants ont du travail pour satisfaire leur curiosité.

 

Cette troisième expo de l’AMR PERRECYCOISE valait vraiment le déplacement, que vont-ils nous faire l’an prochain ? En tout cas le public et les passionnés étaient là, ils ne s’y sont pas trompés.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

voitures perrecy 1304153

 

 

 

voitures perrecy 1304152

 

 

voitures perrecy 1304154

 

 

voitures perrecy 1304155

 

 

 

voitures perrecy 1304156

 

 

 

voitures perrecy 1304157

 

 

voitures perrecy 1304158

 

 

voitures perrecy 1304159

 

 

 

voitures perrecy 13041510

 

 

voitures perrecy 13041511

 

 

voitures perrecy 13041512

 

 

voitures perrecy 13041513

 

 

voitures perrecy 13041514

 

 

voitures perrecy 13041515

 

 

voitures perrecy 13041516

 

 

voitures perrecy 13041517

 

 

 

voitures perrecy 13041518

 

 

voitures perrecy 13041519

 

 

 

voitures perrecy 13041520

 

 

 

voitures perrecy 13041521

 

 

voitures perrecy 13041522

 

 

voitures perrecy 13041523

 

 

voitures perrecy 13041524

 

 

voitures perrecy 13041525

 

 

 

voitures perrecy 13041526

 

 

 

voitures perrecy 13041527

 

 

voitures perrecy 13041528

 

 

 

voitures perrecy 13041529

 

 

voitures perrecy 13041530

 

 

 

voitures perrecy 13041531

 

 

 

voitures perrecy 13041532

 

 

 

voitures perrecy 13041533

 

 

voitures perrecy 13041534

 

 

 

voitures perrecy 13041535

 

 

 

voitures perrecy 13041536

 

 

 

voitures perrecy 13041537

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Troisième expo de l’AMR PERRECYCOISE”

  1. pat71 dit :

    bravo a tous et félicitations a l organisation