Autres journaux :


lundi 11 juillet 2016 à 08:53

70ème anniversaire de l’aéroclub de Pouilloux

Une deuxième journée en apothéose



L’apothéose, vraiment… de ces deux jours de commémoration du 70ème anniversaire ….

 

Un soleil de feu règne sur le bassin minier et la chaleur humaine inonde le tarmac… c’est chaud, c’est chaud les enfants.

 

Ça tourne dans le ciel, ça ronfle sur la piste et au milieu des flonflons la voix de Laurent Bylebyl anime la journée comme lui seul en à le secret.

 

 

Depuis ce matin 10 heure il y a du monde, parfois par vagues, mais l’après-midi à partir de 14h30/15h00 ça arrive à fond les ballons. Si bien que l’on fait garer les voitures de plus en plus loin.

 

Remarque entendue sur le parking « mais t’as vu où ils nous font garer ? À dache. Non mais t’as vu le nombre de bagnoles ?, y’en a du monde, dis donc ». Et de fait de la bagnole il y en a, nous avons décompté 206 voitures à un moment. Plus quelques motos, les vieilles voitures exposées, et les jeeps bien sûr…

 

 

C’est un programme imposant qui attendait les visiteurs et amateurs dès 10h00

 

 

D’abord l’exposition d’avions et autres machines volantes : les Broussards dont celui basé à Pouilloux, ils étaient encore avant-hier à l’Ile Dieu. Ils vont décoller avec 6 personnes à bord pour des vols à sensation. Ils connaissent la chaleur terrible de l’Afrique, les pistes défoncées, trop courtes, trop pentues, au milieu de rien… ici ce sont des vacances pour eux. Il y a aussi 1 CAP 10, 1 T6 (Il effectuera de la voltige), – 1 Marchetti SF260, 1 adorable Cricri et écartant ses ailes sous le hangar De Barbentane un majestueux Planeur. Sur le tarmac, en vedette l’ULM

 

 

 

L’armée de l’air recrute, si, c’est marqué sur le camion garé à côté du stand FFA et ACBM qui joint la buvette où l’on vous délivre d’excellentes gaufres. Le bar est plein, les tables dehors son pleines, sou le hangar de Barbentane il y a un monde fou. .hors enceinte le minigolf fonctionne aussi.

Les Baptêmes de l’Air sur Avion ou ULM, et les vols à sensations sur Broussard font recette, ça n’arrête pas, il y a du client et pas qu’un petit peu, un gros beaucoup. C’est vrai que sur la piste les rotations ne s’arrêtent pas. Hors le broussard, il y a 6 avions des DR400 essence ou diésel, DR220, DR113 et donc 6 pilote plus l’instructeur.

 

 

 

pouilloux 11071621

 

 

 

 

Les pilotes qui volent pour les baptêmes de l’air sont soumis à des obligations comme par exemple avoir 30 heures de vol au cours des 12 derniers mois.

 

 

Les DR prennent 2 ou 3 passagers, l’ULM 1 et le Broussard 6. Et à la table des inscriptions ça ne désemplit pas.

 

 

Là où ça ne désemplit pas non plus c’est le simulateur de vol. Les futurs AS sont là, passionnés sous les yeux des parents. Et c’est coton de faire atterrir un de ces chasseurs modernes…

 

 

Le Président Stépien peut être satisfait, hier ce fut un succès, un vrai, un grand moment d’amitié. Aujourd’hui le monde est là, la fête complète, la météo au diapason, la joie inscrite dans les yeux et sourires de tout le monde.

 

 

Les membres de l’aéroclub peuvent être pleinement rassurés, les 70 ans de leur terrain, de leur passion, de leur club sont une pleine réussite, un bel hommage et il est populaire.

 

 

Monsieur le Maire de Pouilloux est là aussi, avec Michel Furno à la fois élu de Montceau et membre de l’ACGM et aussi pilote confirmé.

 

 

Nous avons dit apothéose, s’en est une, une vraie… avec des zincs qui se posent, se vident des baptisés heureux, qui rechargent des nouveaux passagers, repartent… Et toujours Laurent Bylebyl qui interviewe Alex en descente de son T6, ou le pilote du Broussard ou qui explique aux gens ce qui se passe dans les cieux.

 

Il y a une vraie ambiance qui rappelle celle des meetings aériens de l’enfance, vous savez dans les années 60.

 

 

En fait c’est les 70 ans qui défilent au travers des rencontres, des discussions amicales, des souvenirs évoqués, des partages autour d’un verre en grignotant une excellente gaufre.

 

 

Ce furent deux jours extraordinaires qui ont nécessité un énorme travail de Stéphane, Jean Marc et tous les autres. Beaucoup dans l’assemblée leur tirent leur chapeau pour tout le travail accompli.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

pouilloux 1107162

 

 

pouilloux 1107163

 

 

pouilloux 1107164

 

 

pouilloux 1107165

 

pouilloux 1107166

 

pouilloux 1107167

 

pouilloux 1107168

 

pouilloux 1107169

 

 

pouilloux 11071610

 

pouilloux 11071611

 

 

pouilloux 11071612

 

pouilloux 11071613

 

pouilloux 11071614

 

pouilloux 11071615

 

pouilloux 11071616

 

pouilloux 11071617

 

pouilloux 11071618

 

pouilloux 11071619

 

pouilloux 11071620

 

 

 

pouilloux 11071622

 

pouilloux 11071623

 

pouilloux 11071624

 

pouilloux 11071625

 

pouilloux 11071626

 

 

pouilloux 11071627

 

 

pouilloux 11071628

 

pouilloux 11071629

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer