Autres journaux :


samedi 16 juillet 2016 à 06:11

La commune de Pouilloux honore sa centenaire

Joyeux anniversaire Marie-Louise Bouillot



 

Même si nous sommes et serons de plus en plus nombreux à franchir le cap des 100 ans, les fêter encore aujourd’hui est un événement, en particulier à Pouilloux.

 

La commune, son maire Michel Chardeau, sa première ajointe et présidente du CCAS Nathalie Chanoit et Me Saulnier membre du CCAS, se sont rendus au domicile de Marie-Louise Bouillot pour lui témoigner toute leur sympathie, leur affection et lui souhaiter un très heureux anniversaire ce vendredi 15 juillet.

 

 

Marie-Louise Bouillot 15 07 16

 

 

A vrai dire, Marie-Louise Bouillot est née le 16 juillet 1916 au Champ du moulin à Montceau-les-Mines « même si son père n’a déclaré sa naissance que le 17 juillet. Marie-Louise pesait 1.5 kg et on craignait pour sa vie, alors il a attendu le lendemain pour l’état civil » explique Maurice, son mari. Petit poids mais longue vie et 100 ans plus tard, Marie-Louise est toute pimpante. Coiffure soignée, rouge à lèvres vif, bijoux scintillants, la centenaire de Pouilloux est radieuse. Aurait-elle dégotté un élixir de longue vie, trouvé une recette miracle ? Voilà ce que Marie-Louise avait répondu un jour à son médecin, se souvient-elle : « Je n’ai jamais fait d’abus, ni en nourriture, ni en boisson, ni en amour ».

 

 

Marie-Louise Bouillot 15 07 161

 

 

 

Maurice en rigole encore quand, lui et son épouse de centenaire, lèvent leur flûte de champagne et se lancent un regard ému mais ô combien complice.

 

Marie-Louise Bouillot : « J’ai arrêté de travailler à 70 ans »

 

Le secret de longévité de Marie-Louise, c’est sans doute aussi tout l’amour que lui témoigne sa famille, ses trois enfants, Chantale, Pauline et Gilles, ses onze petits-enfants et douze arrières petits-enfants. Peut-être également son dévouement au travail, le plaisir qu’il lui a procuré et celui qu’elle a donné à ses clients du temps où elle tenait le café au Pont des Vernes à Pouilloux . « Je me souviens, on y allait faire les quatre heures. Elle faisait une cuisine toute simple mais de qualité » souligne le maire de la commune.

 

Très tôt Marie-Louise a travaillé. « A 14 ans je suis partie à Paris chez ma sœur et j’ai fait les ménages ». Elle reviendra ensuite à Montceau-les-Mines où on pouvait la croiser au café de la place Beaubernard puis celui de la 9e écluse. « J’ai arrêté de travailler à 70 ans » dit-elle sans la moindre plainte dans sa voix. A 98 ans, elle faisait encore son ménage, faisait la cuisine, recevait du monde. Aujourd’hui, elle a mis un peu le frein à main car sa tension lui joue parfois des tours.

 

Dans le quartier des Seux à Pouilloux, Marie-Thérèse Bouillot, depuis maintenant 28 ans, a su rester discrète mais en cette occasion, difficile de passer le cap des 100 ans sans le tintement des flûtes de champagne. Sans abus mais avec un joli sourire.

 

Jean Bernard

 

 



Marie-Louise Bouillot 15 07 162

 

 

Marie-Louise Bouillot 15 07 163

 

 

Marie-Louise Bouillot 15 07 164

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “La commune de Pouilloux honore sa centenaire”

  1. Lili71230 dit :

    Bonjour merci beaucoup pour l’article juste modifier que ce n’est pas Pauline le prenom mais Martine.et a la fin pas Marie Thérèse mais Marie Louise merci