Autres journaux :



mercredi 25 novembre 2015 à 17:28

Personnel municipal en grève (Saint Vallier)

Une soixantaine d’agents sous la pluie sur le parvis de la Mairie



 

 

Saint Vallier a été pionnière du temps de travail en 1982 avec un accord de solidarité signe par le ministre communiste de la Formation professionnelle de l’époque Marcel Rigout en 1982. 2 ans avant même que la loi fonde le statut de la fonction publique territoriale.

 

 

Maintenant, évoquant des problèmes de baisses des dotations de l’état et des finances municipales, la municipalité a décidé de revenir aux 1607 heures au lieu de 1491 heures.

 

 

Pour cela les salariés vont perdre 15 jours de congé (ou 17 avec les 2 jours de congés spéciaux pour les parents). Ce qui a mis aussi le feu aux poudres c’est la note de synthèse pour ce comité technique (ex Comité technique paritaire CTP) qui mentionne (d’après la CGT et la CFDT) que l’encadrement de direction ne sera pas impacté par cette augmentation du temps de travail, donc par la réduction du nombre de jours de congés.

 

 

Ce genre d’initiative a été la goutte d’eau qui a fait boule de neige et fait déborder le vase d’un bain…de colère. Du coup les syndiqués sont dehors pour ce premier débrayage. Même les bambins sont là en première ligne.

 

 

Même s’il y a des sourires et que l’on plaisante sous la pluie, on sent une volonté et une détermination en béton.

Le 28 octobre le Maire a reçu séparément les deux syndicats représentés à la ville 5CGT et CFDT). Il a expliqué qu’il ne pouvait faire autrement, mais n’a pas engagé une négociation. Il semble que cela n’ait pas atteint le but visé.

 

 

Au milieu de la soixantaine de collègues (la ville compte 172 salariés) Ghislaine Lakermance, Jean Pierre Munier de la CGT, Corine Andrzejewski ont répondu aux questions de Montceau News en expliquant qu’aujourd’hui il s’agit d’un premier débrayage d’une heure pour montrer le mécontentement des salariés et refuser de voir attaquer de manière unilatérale leurs droits acquis depuis 33 ans.

Ce soir il va se tenir une assemblée générale de l’Intersyndicale. Mais lors d’une première réunion un vote à l’unanimité a condamné cette manière d’agir unilatérale de la direction et des élus.

 

 

L’intersyndicale va tenir une AG ce soir, JP Munier explique que ce ne sera surement pas la dernière et que la mobilisation va encore s’accroitre. Pour lui il ne peut y avoir d’avancées que du fait de la mobilisation des personnels et des syndicats.

Des propositions sont prêtes, elles vont encore être affinées. Mais les syndicats sont sur le pied de guerre et attendent que les élus les invitent à présenter leurs propositions.

 

 

Jean Pierre Munier insiste sur le fait que l’intersyndicale défend le service public, sa qualité et celles des services rendus à la population La décision unilatérale de la ville ne va pas dans ce sens.

 

 

Un grand rassemblement départemental aura lieu à Saint Vallier contre l’allongement du temps de travail et pour sa réduction. Et la coordination départementale va déposer un préavis de grève pour combattre l’allongement du temps de travail. C’est quand même dramatique qu’une commune communiste porte de telles atteintes aux droits des salariés. Cela ne peut qu’encourager d’autres communes qui ont envie de rallonger le temps de travail de le faire sans complexe.

 

 

Le 13e Congrès de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) s’est déroulé du 29 septembre au 2 octobre 2015 à Paris il a adopté une motion pour la réduction du temps de travail pour tous en Europe.

 

 

« Pour travailler mieux et que tous travaillent il faut travailler moins »

 

 

Nous avons pu joindre Richard Taiclet premier adjoint de Saint Vallier au téléphone. Bien entendu l’écho n’est pas le même. Ah Bon ?

Pour lui la ville a décidé face aux baisses de dotations de l’état et aux limites budgétaires de la ville d’activer 3 leviers :

  • Protestations devant les services de l’état en ce qui concerne les baisses de dotations

 

  • Augmentation raisonnable des impôts

 

  • Participation du personnel à la réduction des dépenses par un retour aux 35 heures comme dans toute la France.

Pour lui, les négociations sont ouvertes quoiqu’en disent les syndicats puisque des propositions leur ont été demandées et que la municipalité les attend.

 

 

Nous lui faisons remarquer que les syndicats attendent une réelle invitation à amener leurs propositions qu’ils sont en train d’affiner.

 

 

Richard Taiclet se dit prêt à les inviter très rapidement parce « que l’on ne peut pas passer son temps à s’attendre. Nous sommes toujours prêts à discuter, rien n’est finalisé, mais ensemble nous devons savoir ce que nous voulons faire de notre ville. J’ai conscience qu’il est difficile de dire qu’il s’agit d’un progrès social de passer de 32 à 35heures, mais chacun doit faire une part de l’effort. »

 

 

Il ajoute que la ville ne peut déjà plus embaucher et externalise des services.

 

 

Quant au personnel il y a 3 situations dans le retour aux 35 heures.

 

 

  1. Les cadres de direction sont hors horaires, ils sont d’office à 35 heures et en font de toute façon beaucoup plus.

 

  1. Les cadres autonomes sont déjà à 35 heures

 

  1. Pour les autres salariés il s’agit de retrouver l’organisation du temps de travail de toutes les collectivités de France.

 

A suivre…

 

 

Gilles Desnoix

 

greve st val 2511155

 

 

greve st val 2511152

 

 

 

greve st val 2511153

 

 

 

greve st val 2511154

 

 

greve st val 2511156

 

 

greve st val 2511157

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




21 commentaires sur “Personnel municipal en grève (Saint Vallier)”

  1. chimel dit :

    bjr ,

    le 4 aout 1789 quand les privileges ont été abolis la noblesse et le clergé ont ils manifesté ?

  2. loupblanc dit :

    c’est çà d’avoir un bon ministre de l’économie qui n’a même pas sa carte du PS mais est admiré par le Médef
    et le résultat du nivellement par le bas , la mondialisation signée par Jospin sous Chirac , sans contre partie sur les hommes , tout pour la finance.

  3. rosemicjar dit :

    Venez travailler dans le privé..Dépassement des horaires sans supplément..dossiers emmenés chez soi, le soir et le week end, sans rechigner..De nombreuses heures dans les transports.. ect..

  4. le misanthrope dit :

    Passer de 32 heures à 35 heures hebdomadaire c’est effectivement très violent.

  5. QQOCP dit :

    Bonjour, j’habite St Vallier et mes impôts ont augmenté cette année. Je voudrais savoir combien de jours de congé ont ces gens, payés avec mes impôts et ceux des autres, car si on leur en enlève 15, c’est qu’ils doivent en avoir un bon paquet! Moi dans le privé je suis à 37h et j’ai 5 semaines de congés comme la grande majorité des travailleurs dans ce pays. Il faut peut-être que chacun se réveille et se rende compte que leur situation n’est pas la réalité. Conserver ses avantages c’est une chose mais pas au détriment d’autres personnes…Cordialement.

  6. rosemicjar dit :

    Merci à QQOCP de rapporter par son témoignage les inégalités en France et la malhonnêté intellectuelle de ces manifestants.. J’aurai honte moi même..Qui a dérogé aux lois pour donner tant d’avantages à ce personnel municipal..

  7. vanille71 dit :

    que ce soit 32ou35 heures de quoi ilse plaigne il s ont du travaille pendant qu.il ya assez de chomeurs ,alors messieurs les syndicats reagisser au lieu de faire n .importe quoi

  8. sillabruno dit :

    Travailler moins pour travailler tous ! La semaine de 32 heures pour tous, un réel progrès social et économique.
    Le budget communal voté en déséquilibre : une forme de résistance à la politique d’austérité imposée aux collectivités territoriales.

  9. tchiri dit :

    Heureusement que le ridicule ne tue pas. Messieurs dames, enlevez vos œillères , il faut se réveiller . Mon Dieu, je vous comprend passer de 32 à 35h sans obligation de rendement, sécurité de l emploi jusqu’à la retraite. Mais pour régler vos revendications c est facile démissionner et venez nous rejoindre dans le monde du travail.
    Vous êtes en train de scier la branche sur laquelle vous êtes assise. Si ça va pas assez vite j ai une tronçonneuse.
    Envoyez vos revendications aux chevaliers du fiel, ils sont en panne d inspiration!!

  10. jml67 dit :

    Quel plaisir de lire vos commentaires !! Le débat est légitime, mais avant toute chose vous êtes vous posé la vrai question ? Pourquoi ces employés manifestent ils ? Bien sûr que non il est tellement facile de « casser » du fonctionnaire !! Toujours le même discours mais pourquoi n’êtes vous pas devenu fonctionnaire ? Pourquoi n’êtes vous pas rentré à la SNCF ? Pourquoi n’êtes vous pas devenu enseignant ? Par contre jalouser ces agents territoriaux est beaucoup plus simple ! Tous ces agents sont conscients de leurs avantages, mais que feriez vous si un beau matin votre patron vous octroyait 15 jours de congés supplémentaires sans contre partie ou si vous étiez embauché dans une entreprise vous faisant bénéficier de nombreux avantages? Evidemment vous refuseriez puisque vous êtes des personnes luttant contre l’inégalité !! Laissez moi rire … Alors arrêter de juger ces employés qui ont bénéficier d’acquis datant de plus de 30 ans ! La plupart ont intégré leur poste bien après la mise en place de ces acquis… Ce que combattent ces employés aujourd’hui c’est le mode opératoire et l’injustice face à ces mesures. Rassurez vous ils ne vivent pas sur un nuage, mais à la différence de beaucoup d’entre nous (et oui je suis salarié du privé !) plutôt que d’accepter sans broncher des décisions unilatérales de leur hiérarchie (qui soit dit en passant ne sont pas concernés par ces mesures) vont tenter de défendre leurs acquis !! L’égoïsme professionnel et personnel, la peur du lendemain pour la plupart des citoyens à donner carte blanche a de nombreux politiques et ce quelque soit leur bord, mais également à de nombreux patrons sans scrupules qui en profitent de plus en plus ! La crise à bon dos ! Alors même si je travaille plus de 39h, même si je n’ai que 5 semaines de congés, ces employés municipaux méritent le respect et je leur dit BRAVO, car quelque soit l’issue de leur combat, tous aurons la fierté d’être resté  » debout » !! Quant à vos impôts ne vous inquiétés pas, ils vont augmenter ( les miens également d’ailleurs puisque j’habite également Saint-Vallier) mais ouvrés les yeux, regardez autour de vous, visitez la commune posez des questions et vous découvrirez peut être que vos impôts ne servent pas uniquement a « payer » des vacances aux agents du service public qui sont comme leur nom l’indique à votre service !!Ces femmes et ces hommes vous servent et vous respectent au quotidien et ce, malgré tout, avec de moins en moins de moyens !! Par contre ne demandez surtout pas à nos élus, aux cadres de directions et autres de faire un effort en baissant leur revenu, il est tellement plus simple de piocher dans les  » petites bourses  » ! En ce qui vous concerne il ne me reste plus qu’à vous souhaitez de continuer à donner raison à vos patrons en travaillant tard le soir, en emmenant des dossiers le soir et le week end à la maison ils vous en seront reconnaissant à jamais …… Dernière précision je ne suis pas engagé politiquement, mais j’essai de comprendre et d’analyser certaine chose avant  » de crier au loup  » !!! Bonne journée à tous, bon combat à ceux qui défendent toute sortes d’injustices et merci à Montceau news pour cette liberté de parole.

  11. Brun dit :

    Rosemijcar .Dépassement d’horaires sans supplément ?
    Comment est ce possible ? Pas d’augmentation ! pas d’heures GRATUITES en plus. C’est donnant donnant.

  12. Montceau71 dit :

    Heureusement que jml67 est là pour relever un peu le niveau….
    Connaissez-vous le salaire des fonctionnaires, surtout ceux de la Catégorie C ?? Je ne pense pas….. les salaires sont gelés depuis un certain nombre d’année maintenant et lorsque cette catégorie prend un échelon, croyez-moi cela ne va chercher bien loin… la fonction publique n’est plus ce qu’elle a été !! Ne mélangez pas tout ! Les agents de la Mairie de St Vallier ont entièrement raison de défendre le peu d’avantages qu’ils bénéficient.

    • Globul dit :

      « Les salaires sont gelés depuis un certain nombre d’années… »
      Vous avez parfaitement raison !
      Ils ont été « bloqués » lors du passage aux 35 heures, le gouvernement d’alors voulant par ce biais réduire le « coût » du travail.
      Depuis, RIEN n’a été fait ! Ni par la droite, ni par la gauche qui a mis en place les 35 h.
      Dans la fonction publique, seule l’augmentation du point d’indice peut revaloriser le salaire. Mais « toucher » au point d’indice revient à augmenter le salaire de TOUS les fonctionnaires…
      Après, il existe d’autres moyens, par le biais de « primes » octroyées parfois ça et là, selon les filières, mais celles-ci ne rentrent pas dans le calcul des retraites et ne constituent donc qu’un « cache misère » !
      Le gel du point d’indice depuis des années génère mécaniquement une « baisse » du pouvoir d’achat des fonctionnaires.
      Peut-on dire qu’ils sont mieux lotis que dans le « privé » ?
      Pas si sûr… car aujourd’hui, comme vous l’évoquez, la fonction publique n’est plus ce qu’elle a été.
      Après, « défendre » un tel avantage, alors que la remise à plat s’imposait lors du passage aux 35 heures, avec OBLIGATION de travailler 1 607 heures pour un temps plein, c’est là qu’est le fond du « problème » !!! Les « largesses » octroyées n’avaient tout simplement pas lieu d’être…
      Aujourd’hui, l’argent public FAIT DEFAUT aux collectivités, par le biais de la BAISSE DES DOTATIONS de l’Etat.
      Les « économies » ne sont pas nécessairement là où elles devraient être !!! Je pense en premier lieu aux salaires et nombreux avantages de toutes sortes dont disposent « nos » élus…
      La politique de l’Etat est également mise en cause : QUI doit financer la réforme des rythmes scolaires, un exemple parmi tant d’autres ?
      On nous promettait également une « économie » avec la création des nouvelles « super » régions ». A long terme, il faut l’espérer, mais aujourd’hui, force est de constater que cet argument n’est que de la « poudre aux yeux » ! Le président a tout simplement voulu éviter les échéances du mois de mars dernier, car sa popularité n’était guère reluisante. Il a chercher à gagner du temps…
      Aujourd’hui, il espère que le contexte national lié aux attentats limitera la « casse ». Sera-ce suffisant ?…
      Rendez-vous les 6 et 13 Décembre prochains, les urnes auront alors parlées.

  13. sonia.verdier dit :

    jml67: c’est mon jean-mi ? …. en tout cas bonne tirade !!!

    dzudmac forever ….

  14. gege dit :

    Quel rigolade devant des commentaires désobligeant. Petite précision car une erreur s’est glissé dans l’article . Les agents sont déjà à 35 heures et la collectivité veut les passer à 39 h toujours en étant payé 35 et en ayant 2 semaines de congés en moins soit 2 semaines de travail gratuit.
    Vous qui critiquez seriez vous prêt dans vos emploi à faire du travail gratuit ?
    Soyez au moins honnêtes. Privé ou public nous ne pouvons pas nous laisser marcher sur les pieds . Le patronat se moque de nous ! Et si ça passe à saint vallier dites vous bien que ce sera un modèle pour d’autres collectivités mais aussi entreprises.
    Je suis moi même dans le privé mais je comprends leur combat sinon c’est la porte ouverte à n’importe quoi .
    Et petite précision des agents ont beaucoup de vacances mais font 41 heures par semaine payées 35 afin d’avoir ses vacances. Elles ne sont pas offertes ! Alors bravo à eux .

    • QQOCP dit :

      si ils font 41h pour 35h de payées ils cumulent 6h de récupérations et non de congés. Ils vont passer à 4h de récupérations et les deux heures de perdues correspondent aux récupérations en moins ( les deux semaines), tout cela sans parler des majorations. Ils font 32h, 35h, 39h, 41h!!!c’est l’escalade…quand un salarié travail 35h payé 35h ils cumulent des droits aux congés de 5 semaines, il n’y a rien d’extraordinaire dans votre dernière phrase.

  15. virginie85 dit :

    tout a fait…beaucoup de piston….l éducation national ?? pareil beaucoup par copinage….pas la peine du CAPES ou du CAPET….de notoriété publique…

  16. Globul dit :

    MAGNIFIQUE !!! Quel «scoop»…
    Je suis tout d’abord « surpris » que les fonctionnaires de St VALLIER, ne «travaillent» QUE 1 491 heures, alors que la loi impose 1 607 heures pour un employé à temps plein au sein de la Fonction Publique.
    C’est sûr que «perdre» 15 jours de congés annuels (ou 17 selon les cas..), ça va faire «MAL» !!!
    Que dire d’autres ?
    En premier lieu, je constate la «largesse» de gestion au sein de la commune de St VALLIER…
    Les fonctionnaires territoriaux y étaient bien lotis, grâce à la « bienveillance » de Monsieur le Maire !
    Nul doute que cette information risque de faire grand bruit au sein de la commune !
    Je pense que les administrés apprécieront de financer par leurs impôts, ce «régime de faveur»… (un régime «spécial» ? LOL)
    Excellent que cette «gestion» soit portée sur la place publique !
    Quant à la «différence» de traitement imposée entre les agents relevant de la catégorie C et les autres, on croît reconnaître la gestion du grand frère dans l’ancienne URSS : le «petit» peuple «trinque» et la classe «dirigeante» s’engraisse ! Est-ce la «doctrine» communiste ?
    Belle équité en tout cas, même s’il est vrai que «certains» cadres dépassent sans doute les 32 heures de travail hebdomadaire!!!
    Quand je pense que ces «gestionnaires» veulent se poser en donneurs de leçon… MORT DE RIRE !!!

  17. dartagnandu71 dit :

    ils ont pas tous une retraite et trois salaires complémentaires un peu de respect pour le grand défenseur de l’austérité à l’étranger bien sur alors que les agents territoriaux sont malmenés par l’exécutif en place cherchez l’erreur