Autres journaux :



mardi 8 décembre 2015 à 19:39

2ème Comité Technique sans représentant du personnel (Saint-Vallier)

La CFDT réclame un vrai dialogue !



« Dans son dernier communiqué de presse, le maire de Saint-Vallier dénonce l’absence des syndicats au comité technique du 7 décembre. Cette instance où siègent les représentants du personnel n’est que consultative mais elle doit être réunie pour donner un avis sur les questions d’organisation du travail.

 

 

La CFDT a effectivement refusé de siéger car elle estime que les représentants du personnel n’ont absolument pas été écoutés. Mais elle tient à préciser qu’elle ne refuse pas le dialogue avec le Maire. Elle lui a d’ailleurs fait savoir par un courrier du 4 décembre.

 

 

C’est bien pourquoi elle demande un cadre de discussions avec un calendrier. Sur un sujet qui concerne l’organisation des services publics donc l’offre de service aux habitants ; qui touche au temps de travail des agents ; à la précarité d’une partie d’entre eux ; on ne peut pas agir dans la précipitation et la tension. Or ce qui est imposé c’est une décision brutale, sans négociation aucune c’est-à-dire la négation la plus totale du dialogue social.

 

 

La CFDT n’est pas indifférente aux contraintes financières des collectivités et à la nécessité parfois de rediscuter de l’organisation du travail voire des indemnités des élus, qui n’ont pas diminué ces dernières années malgré la baisse des dotations de l’ETAT…

 

 

La CFDT est prête à faire des propositions. Contrairement au Maire, elle sait pratiquer le dialogue avec les agents. C’est justement à partir de l’avis des agents qu’elle pourra venir discuter avec l’employeur s’il veut bien la rencontrer. Pour laisser une chance au dialogue, la CFDT n’appellera pas a rallier le mouvement de grève prévu par la Coordination Syndicale Départementale CGT.

 

 

Monsieur Philibert devrait enfin comprendre que son projet est avant tout perçu comme une brutale régression sociale et que l’enjeu mérite mieux que cette brutalité dans la méthode. Certes elle fait plaisir à une partie de l’opinion, notamment dans le contexte électoral actuel, mais le personnel communal et la population attendent de leur employeur et maire une autre attitude.

 

 

La CFDT prend ses responsabilités en lui demandant une rencontre et un cadre de discussions. A la suite, si des négociations aboutissent elles pourront alors donner lieu à un nouveau comité technique. La balle est dans le camp du Maire. »

 

 

Le syndicat Départemental INTERCO CFDT

 

 

logo cfdt 290415

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “2ème Comité Technique sans représentant du personnel (Saint-Vallier)”

  1. rosemicjar dit :

    Des réformes sont à faire en France..pour l’équité..

  2. dartagnandu71 dit :

    par contre j’ai bien aimé le tract faisant état des indemnités des élus et des cadres au détriment du petit personnel (sans compter le cumul).

  3. rosemicjar dit :

    Des réformes sont à faire y compris pour les élus et leurs avantages..une 6ème république est nécessaire..