Autres journaux :



jeudi 17 mars 2016 à 05:58

A l’ECLA vendredi (20h30) à Saint-Vallier, « Le vagabond des mers »

Un conte musical en « sel marin majeur »



Dommage que vous n’ayez pas été témoins du naufrage du Pequod, ce baleinier à la poursuite de Moby Dick mardi soir à l’ELCA à Saint-Vallier. Heureux alors, ceux qui comme Ulysse, ont voyagé dans l’imaginaire du roman d’Herman Melville, illustré sur scène par la compagnie « Les mécaniques célibataires » et qui ce vendredi _ les spectateurs pas les Mécaniques _ , seront à nouveau sur le quai, prêts à embarquer pour d’autres aventures grâce au Cirque des mirages et son spectacle « Le vagabond des mers ».

 

 

ecla 1703162

 

Une suite à Moby Dick ? Oui, peut-être, sans doute, enfin vous verrez, à condition qu’une brume inquiétante ne vienne pas brouiller votre vision et n’efface momentanément les ombres des marins désenchantés. Auraient-ils pu secourir Ismael, le seul survivant du naufrage du Pequod provoqué par une créature mystérieuse ? Des balivernes pensez-vous ? Une baleine penseront d’autres. Un mirage ? qui sait. Etrange aussi ce piano qui se joue des fonds marins comme Satie déroule sous les doigts ses gymnopédies avec un fort accent de Ravel. Ulysse avait bien répondu à l’appel du chant de Circé, alors répondrez-vous à celui du « Vagabond des mers » ?, un conte musical imaginaire sur la scène de l’ECLA.

 

J.B.

 

Vendredi 18 mars à 20h30 à l’Espace culturel Louis Aragon à Saint-Vallier, durée une heure, conte musical « Le vagabond des mers ». Mise en scène Sarkis Tcheumlekdjan avec Yanowski et Fred Parker.

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer