Autres journaux :



dimanche 21 août 2016 à 04:53

Au fil des rues de nos communes

Aujourd'hui, rue Louis Desautels (Saint-Vallier)



Né le 9 janvier 1901 à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), f ils de Jean Desautels, rouleur, et de Claudine Rog, sans profession, Louis Desautels était domicilié à Saint-Vallier (Saône-et-Loire). Il s’était marié le 8 décembre 1923 à Saint-Vallier avec Marie Clotilde Lagrue ; le couple avait un enfant.

Louis Desautels était mineur, pensionné en 1942. Il fut arrêté par la police française le 9 juillet 1942 . Convaincu de détention d’armes et de tracts communistes, il appartenait au groupe FTP Leroy de Saône-et-Loire depuis début 1942.

 

 

 

rue desautel 2108163

Remis aux Allemands fin juillet 1942, détenu à la prison de Dijon, il fut condamné à mort par le tribunal allemand de Dijon (Côte-d’Or) le 22 septembre 1942 et fusillé dans cette ville, le 25 septembre 1942 à 8 heures, avec Louis Gaudillot , Jean Bouveret et Louis Aublanc .

 

Son nom a été gravé sur le Mur des 126 fusillés de Dijon.

 

 

 

 

 

rue desautel 2108162

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer