Autres journaux :



vendredi 9 septembre 2016 à 07:45

Coupe de France « Saint Vallier – UF Mâconnais (DH) » (Portrait) : Arnaud Castellan ou quand le cœur balance

Le match entre ses deux clubs, son cursus et son sentiment à deux jours du choc de coupe de France, c’est à lire ici et tout de suite. J-2



C’est l’histoire d’un jeune joueur qui va disputer ce dimanche, un match vraiment pas comme les autres. En effet cinq divisions séparent l’UF Mâconnais, bonne équipe de DH et le SVS, pensionnaire de Divison 2 de district. Le lien entre ces deux clubs se nomme Arnaud Castellan. Celui qui, au tour précédent, a crucifié le FC Bois du Verne (PD) en seconde mi-temps avec deux buts et une passe décisive pour offrir une qualification éclatante aux hommes de Mickaël Berger (3-0).

 

 

 

Un joueur généreux dans l’effort, à l’aise techniquement et doté d’un mental déjà soumis à rude épreuves à maintes reprises. Pas facile pour un si jeune garçon. Malgré tout, son sourire ne le quitte jamais, sa bonhomie ayant déjà dépassé les frontières des couloirs du stade Ambroise Croizat.

 

 

 

Première licence au SVS à 6 ans

 

 

 

Désormais milieu de terrain U20 titulaire en équipe première à Saint Vallier, une manière de boucler la boucle pour celui qui a débuté ici même à l’âge de six ans. De belles années avec des détections à la clé dont une régionale et des demandes répétées du FCMB, toutes repoussées par le jeune garçon désireux de s’aguerrir « chez lui ».

 

 

En U15 et à son insu, son père, Laurent Castellan, l’inscrit à une journée de détection à l’UF Mâconnais, ceux-ci se révélant concluant, Arnaud signera et évoluera en inter-ligue U15 puis en U16 DH et mieux encore en U17 Nationaux lors de la saison 2013/2014.

 

 

 

S’en suit une blessure au genou mal diagnostiqué. Trois mois de galère avant l’opération, les croisés, comme souvent. Du coup le joueur cherche le réconfort et reprend une licence à « la maison ». Le temps de la rééducation passé, le gamin finit la saison avec les U18 et débute en équipe A la saison d’après (l’an dernier). Une trajectoire linéaire et sinueuse à la fois. Un peu à l’image de ce joueur déroutant à la technique affirmé et aux qualités morales certaines.

 

 

« Le match sera spécial pour moi … »

 

 

 

Quand on lui demande de nous donner son sentiment sur ce match à venir contre l’UFM, il nous répond avec sincérité « Le match sera spécial pour moi. Lorsque mon père m’a annoncé le tirage, je n’ai pas su quoi répondre, j’étais stupéfait, je n’en revenais pas, je n’aurais jamais pu imaginer voir l’UFM venir jouer contre le SVS en match officiel ! »

 

 

 

Ajouter à cela qu’à l’occasion de cette rencontre inédite, il retrouvera son ancien coach en U17, Frédéric Jay, et peut être certains de ses anciens coéquipiers de l’époque. Quant au duel en lui-même, le joueur dégaine « Je m’attends à une rencontre très difficile contre une équipe qui évolue cinq étages au-dessus et très bien préparé par un ancien pro qui plus est. On jouera quand même notre chance à fond, aussi infime soit-elle. On n’a rien à perdre et quoi qu’il arrive nous sortirons la tête haute. »

 

 

Pour la clé du match, là encore Arnaud a sa petite idée, extraits : « Je ne peux pas vraiment la donner précisément, la coupe de France comme le dit si bien notre coach Mika Berger, elle nous appartient, elle est magique et tout peut arriver ! Maintenant, on a le droit de rêver jusqu’à dimanche mais c’est sur le terrain qu’il faudra répondre présent. »

 

 

Et on a hâte d’y être. Le rendez-vous est donné au public, dimanche 11 septembre à 15h au stade Ambroise Croizat de Saint Vallier, le SVS (D2) reçoit l’UF Mâconnais (DH).

 

 

 

Mustapha Sofi

 

 

foot-0909162

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer