Autres journaux :


dimanche 11 septembre 2016 à 06:49

« Saint Vallier (D2) – UF Mâconnais (DH) » (Foot) : Les souvenirs marquants en coupe de France de Coach Berger

Retrouvez les grands moments vécus par le coach du SVS en CDF, petite lecture avant d’aller voir le choc des extrêmes de ce 3ème tour…



L’épopée en 2006/2007 est encore dans toutes les têtes. La ville Montceau-Les-Mines était devenue, le printemps venu, connue de tout amateur de football qui se respecte. Et ce grâce au parcours du club phare, à savoir le FCMB. Nous sommes allés rencontrer Mickaël Berger ce vendredi. Le coach de Saint Vallier a accepté de revenir avec nous sur ses souvenirs les plus marquants en coupe de France.

 

 

 

Rappelons qu’après avoir battu le Bois du Verne (PD) au tour précédent (3-0), le petit poucet régional s’attaque à un ogre venu de DH, cet après-midi à 15h au stade Ambroise Croizat.

 

 

mika-berger-1109162

 

 

 

Des débuts en CDF à 17 ans…

 

 

C’est lors de la saison 1996/1997 que « Mika » connaît ses premières émotions de coupe. Alors joueur de Bourbon (PL), il tombe au 4ème tour face au FC Dijon alors en CFA sur le score de 3 buts à 1, après prolongations. Un « super souvenir, c’est à ce moment-là que je me suis rendu compte du parfum magique de cette compétition ».

 

 

 

Souvenir Numéro 1, l’épopée jusqu’en demi-finale en 2006/2007. Et là, le coach nous confie « Contre Bordeaux en 1/8ème, c’était de la folie. En plus, pour moi ça avait une saveur particulière car c’est le club que je supporte. Un stade plein, la famille, les amis. Je me souviens qu’on avait dormi à Paray et le jour du match, on avait été escorté par la Police et plein de gens jonchaient la route pour nous montrer leur soutien. C’était fabuleux. » Et quel joueur la marquer ce jour-là ? « Faubert mais pas forcément pour de bonnes raisons (rires), c’était chaud entre nous, il avait du mal à me passer du coup il devenait limite insultant. »

 

 

 

Souvenir Numéro 2, le 1/32ème de finale contre Bourg-Perronas (CFA). « On évoluait en CFA2, je me souviens d’un match énorme avec des occasions à la pelle des deux côtés. Une ambiance de folie, on loupe la qualification avec un poteau à l’ultime minute. On perd 1-2 en prolongations mais ça reste un souvenir incroyable. »

 

 

 

Souvenir Numéro 3, la victoire au FC Gueugnon (1-3). « Pour nous, cette qualification acquise au stade Jean Laville, c’était fort émotionnellement et attendu par nos supporters. Un gros derby, un match très animé et on finit avec une belle victoire alors que le FCG évoluait en National. »

 

 

 

Souvenir Numéro 4, dernier match avec le FCMB en CDF. « Mon dernier match avec les reds du FCMB contre une ligue 2. Un sacré souvenir là-encore. On jouait Nancy chez nous, devant notre public et on a tenu le 0 à 0 à la mi-temps. En face ça allait vite, c’était très fort. Je me rappelle qu’on laisse passer notre chance avec un face-à-face puis Nancy obtient un pénalty et c’était plié. »

 

 

 

Souvenir Numéro 5, 2006/2007, le 1/64ème de finale à Montluçon. « Ce match, c’est quelque chose ! Le genre de scénario qu’on ne voit que dans les films. Un vrai truc de dingue. J’avais mis deux buts dans le jeu ce qui est vraiment rare (rires) et en plus j’ai marqué mes deux penaltys dans la séance fatidique. Résultat, 2-2 à la fin du temps réglementaire puis 5-5 après prolongations ! Et clou du spectacle, on gagne 11 tirs au but à 10. Souvenir incroyable, à jamais dans ma tête. »

 

 

 

Pour ce qui est de la fête la plus mémorable, il nous indiquera que les joueurs ont été invités à la finale 2007 entre Sochaux et l’Olympique de Marseille. S’en était suivi une sacrée soirée dans une boîte de nuit de la plus belle avenue du monde. Ce qui se passe à Paris reste à Paris. Bonne chance au SVS, faîtes nous rêver. « À cœur vaillant, rien d’impossible ».

 

 

 

 

 

Mustapha Sofi

 


mika-berger-1109163

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer