Autres journaux :



vendredi 24 février 2017 à 06:13

Habitat et urbanisme – ZAC des Goujons à Saint-Vallier

Un périmètre réduit, un projet conservé



Saint-Vallier cherche à densifier ses quartiers et, par la même occasion, proposer une nouvelle attractivité dont elle a bien besoin pour rajeunir la moyenne d’âge des habitants. Ainsi, en octobre 2011, la ZAC des Goujons prenait forme sur un périmètre de 33 hectares qui, après bien des péripéties, voit aujourd’hui sa voilure réduite à 3.6 hectares tout en conservant le programme initiale.

 

Alors peut-on parler d’échec ? Ce n’est pas en ces termes que le maire, Alain Philibert et Isabelle Baumel, chargée de l’habitat et de l’urbanisme à la communauté urbaine Creusot/Montceau, se sont exprimés mercredi soir à la salle René Rousseau à Saint-Vallier devant les élus locaux, principalement, et de très rares riverains.

 

En fonction de la demande

 

« Le projet n’est pas remis en cause » assurait Isabelle Baumel, mais « la décision été prise de réduire la ZAC (zone d’aménagement concerté) au périmètre uniquement de la première tranche déjà aménagé ». Les trois autres tranches pourront l’être en fonction des demandes foncières. « Au rythme qui correspond aux besoins ».

 

Cette ZAC des Goujons, idéalement placée sur le territoire valloirien, à proximité du collège Copernic, de l’école des Goujons, la zone commerciale, la RCEA, a toutefois connu des difficultés dans sa réalisation, à commencer par l’achat des terrains puis par un environnement en zones humides et des espèces protégés, des projets d’équipements publics qui ont changé de lieu et, enfin, par une commercialisation des terrains (par SEM Val de Bourgogne) rendue difficile dans un contexte immobilier en petite forme.

 

Aujourd’hui, la ZAC des Goujons, c’est un gymnase, des logements de l’OPAC et des constructions individuelles (6 sur 20 lots). « Je viens de signer un nouveau permis de construire » précisait le maire. Quant à la maison de santé initialement prévue aux Goujons, elle a pris forme avenue Maurice Thorez à proximité d’une pharmacie. La possibilité d’une crèche ? « Il faut avoir la demande » rappelait Alain Philibert.

 

Bénédicte et Arnaud, jeune couple montcellien présent à la réunion, est sur le point d’aménager dans sa nouvelle habitation à la ZAC des Goujons. « Nous sommes locataires au centre-ville à Montceau-les-Mines. C’est notre première acquisition, nous avons deux enfants 2 et 3 ans ». D’ici un mois, ils seront propriétaires d’une maison de plain-pied en L sur 867 m2 de terrain (prix 41 000€, terrain viabilisé). « C’est un peu plus cher qu’ailleurs mais nous ne regrettons pas. Nous nous sommes rapprochés de notre travail, l’hôpital Jean Bouveri. C’est la situation géographique qui a guidé notre choix » indiquait Bénédicte. 

 

La ZAC des Goujons, ce poumon de l’urbanisme valloirien, avec son périmètre réduit reste un site dédié à l’habitat et aux équipements publics même si sa réalisation demande davantage de temps.

 

Jean Bernard

 

Le dossier de création modifié est mis à disposition du public en mairie de Saint-Vallier aux horaires d’ouverture suivants : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de de 13h30 à 17h et samedi matin de 8h30 à 12h. Vous pouvez également le télécharger en cliquant sur ce lien :

 

http://partage.creusot-montceau.org/www/?a=d&i=9505662123

 

Le dossier est accompagné d’un registre pour recueillir les avis des habitants sur les conséquences du nouveau périmètre,  jusqu’au vendredi 3 mars 2017.

 

 

 

zac 23 02 17

 

 

 

zac 23 02 171

 

 

zac 23 02 172

 

 

 

zac 23 02 173

 

 

 

zac 23 02 174

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Habitat et urbanisme – ZAC des Goujons à Saint-Vallier”

  1. Loulou1 dit :

    Arrêtez la langue de bois SVP ! ce projet est un fiasco !!! La créativité c’est une chose mais il serait judicieux et urgent d’aménager et de sécuriser déjà l’existant. Une fois ce pas franchi alors oui, passer à autre chose en évitant la démesure…

  2. HABITANT dit :

    Monsieur le Maire il faudrait peut être aussi implanter un parking digne de se NOM autour de la salle de gymnastique. C’est une anarchie totale dans le stationnement au alentour de la salle quand il y a des compétions d’organisées.