Autres journaux :



vendredi 3 juillet 2015 à 18:57

Piscine de Sanvignes

Rencontre avec les jeunes !



Nous avons rencontré les jeunes « fauteurs de troubles » (les guillemets s’imposent et à la lecture vous comprendrez mieux) pour qu’ils nous expliquent comment et pourquoi ces « intrusions ».

 

Pourquoi ne pas avoir ouvert la piscine avant ? 

 

C’est la première question qu’ils posent avant d’expliquer que la période du Ramadan, surtout en période de pleine canicule, n’est vraiment pas propice à une telle décision et d’exposer : « la journée, nous voulions simplement profiter d’un peu de fraîcheur, nous sommes désolés de la décision prise par le maire. D’autant plus que, comme nous nous y étions engagé devant le commissaire de police, nous ne nous sommes pas rendus à la piscine de Sanvignes, ni le jeudi et avions l’intention d’attendre, comme promis, l’ouverture officielle le samedi… »

 

Et ceux-ci d’ajouter : « nous n’avons jamais commis de dégradations, nous nous sommes juste baignés. Certes, il y a pu avoir du bruit mais nous n’avons jamais rien abîmé, ni détérioré, nous nous sommes juste trempés dans l’eau. Il aurait fallu que la ville ouvre la piscine une semaine avant la date prévue et il ne serait rien passé… Nous ne comprenons pas cette décision mais nous comprenons, aussi, l’exaspération des usagers auprès desquels nous nous excusons. Nous savons que cela n’arrangera rien mais nous avons été littéralement écoeurés à la lecture de certains commentaires parus après certains articles. Nous menacer de mort juste pour une baignade, c’est quand même complètement exagéré. D’autant plus, que, comme nous vous l’avons déjà dit, nous avons tenu notre promesse et nous sommes pas revenus le lendemain de la venue de police.

 

Visiblement, ces jeunes regrettent, aujourd’hui, que le maire de Sanvignes ait privé toute une population de baignade cet été.

 

 

Annabelle Berthier

 

 

piscine sanvignes 0207155

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




16 commentaires sur “Piscine de Sanvignes”

  1. max dit :

    voila ils s excusent,mais on ne rentre pas dans une propriete sans y etre invite,si tout le monde faisait de meme ,comment une commune peut elle faire marcher une piscine sans rentree d argent?

  2. Stopok71 dit :

    Trop d’agitations se suivent autour de ces faits..Ils faut essayer d’appaiser les choses…Ces jeunes ne sont pas si mechant que l’ont nous le decrit depuis quelques jours sur le… et …Il faut canaliser nos comportements et surtout nos paroles pour ne pas que cela dégénere pour une raison que je qualifierais de VALABLE!!!…

  3. Padawan dit :

    Permettez moi de vous répondre et d’espérer la publication de ce billet plus long qu’à l’accoutumé, je vous l’accorde la piscine aurait sans doute pu ou méritée d’être ouverte plus tôt, ceci est un autre débat .
    Qu’entendez vous par chercher de la fraîcheur en journée, car 22 H et plus ne me semble plus correspondre à cet période . Et la fraîcheur que vous recherchez tant comme d’autres est disponible dans votre salle de bain, une simple douche !
    Donc, vous estimez normal d’utiliser un service non ouvert et quand bien même en dehors des horaires habituelles et autorisées .
    Et de « publier » vos exploits sur Snapchat ou par SMS mercredi soir, j’ai pu le constater … vous demandiez d’ailleurs ce que « faisait la police » dans vos commentaires . Eh oui, la confidentialité n’est plus de mise avec les méthodes de communication actuelle que je ne maîtrise pas mais dont mon entourage proche est friand …

    Vous ne verrez donc pas d’inconvénients à laisser vos adresses pour que nous puissions à notre tour « envahir » votre espace au moment que nous désirerons …

    Grâce à vous, vous venez de punir l’ensemble des utilisateurs de la piscine et je crains fort que vos explications, si modérées soient elles suffisent à calmer le feu que vous venez d’allumer .

  4. Stitch dit :

    Le Ramadan il a bon dos …
    Ok c’est une période caniculaire et ok cela doit être dur de faire le Ramadan mais si je me rappelle bien les dates du début du Ramadan il a commencé le 18 juin et il y avait déjà des jeunes « fauteurs de troubles » comme le dit si bien l’article.

    Depuis quand le Ramadan autorise ces jeunes à ne pas p

  5. virginie85 dit :

    menacés de mort dans les commentaires ???????quelle rigolade ..ses commentaires ne seraient jamais passés…….

    Note de la rédaction : ici, non mais ailleurs…

  6. Cdubo dit :

    Bonsoir.
    Comment, pourquoi accepter et donner du crédit à la parole de ces contrevenants qui expliquent que du fait de leur religion, ils peuvent s’accorder des privilèges que nous autres imposables ne pouvons faire et ne faisons pas car nous sommes respectueux des lois et des règlements, ce qui est loin d’être leurs cas
    De plus ces contrevenants et délinquants précisent qu’ils ne seraient pas revenus jeudi et vendredi soir comme ils l’auraient dit au commissaire de police.
    Quelle hypocrisie, jeudi matin les bassins étaient vides.

  7. Babs210 dit :

    Ah !!! S’il fait chaud pendant le ramadan alors tout s’explique !!! On leur donne une médaille et on passe à autre chose ? Je vous suggère, Madame, de venir passer une soirée chez l’habitant en face de la piscine, sans prévenir « les jeunes » auparavant !!

  8. jean montceau dit :

    Il y a une piscine à Montceau, alors, allez y.

    • Babs210 dit :

      Ben voilà !!! on tient les responsables !!! la piscine de Montceau veut augmenter son bénéfice !!! c’est un coup monté ; ladite piscine devrait reverser une partie de son bénéfice à Sanvignes !!! Je plaisante !!!!

  9. manoulou dit :

    il est vrai qu’il est trop tard que ces jeunes s’excusent mais il est vrai aussi qu’il ne fallait pas attendre pour l’ouverture!!! vu les chaleurs,il y avait possibilité d’ouvrir plus vite et cela aurait évité tous ces désagréments!!! j’espère que tout va s’arranger de façon que la population de sanvignes ou autres puissent « profiter » car rappelons que pour certains c’est la seule activité de leurs vacances!!!!!

    • hophophop dit :

      la piscine de montceau est ouverte c’est de la qu’ils viennent ils pouvaient y aller mais attention le problème c’est qu’ils veulent y aller sans payer, et avec leur caleçon, et ne pas respecter les règles…

  10. Daniel Z dit :

    Le ton est mesuré mais n’est ce pas inverser les rôles ?

    « Visiblement, ces jeunes regrettent, aujourd’hui, que le maire… »

    Qui est à l’origine des infractions ? Le maire ?
    Qui serait responsable en cas de problème ?

    J’apprécie assez :
    « Nous avons rencontré les jeunes « fauteurs de troubles » (les guillemets s’imposent …. »

    Encore quelques jours et le maire deviendra le perturbateur ?

    Amitiés

  11. Monavis dit :

    Suis totalement d’accord avec Daniel Z! N’inversons pas les rôles. Ces jeunes (ou moins jeunes) sont bien des fauteurs de troubles! S’ils voulaient simplement se baigner, la piscine de Montceau est ouverte, il y a également des plans d’eau pleine nature dans la région! Quand au Ramadan, c’est bien un problème de pratique personnelle et non pas un critère d’ouverture d’équipements publics et heureusement.
    Ce dialogue très mesuré ne correspond pas du tout à ceux qui ont pu être témoin des échanges sur place, ni l’autorité de la police, ni celle du maire n’étant respectée, et les propos tenus ne sont pas ceux-ci.
    Le seul but est de ces individus, que je n’hésiterais pas à qualifier de délinquants (ils enfreignent la loi) est la provocation.
    A partir de ce moment il n’y a guère de choix pour préserver l’ordre public si les forces de l’ordre ne peuvent faire évacuer durablement les lieux.
    Imaginons des échauffourées comme au château du Plessis, et plus des blessés graves ou pire encore, en ce cas le maire n’aurait garantit l’ordre public et serait responsable.
    La France est un état de droit, ils doivent être respectés, quelle que soit la religion des citoyens!
    Et les discours entendus, même si je ne les partage pas, je les comprends, ils montrent l’exaspération des usagers normaux par rapport aux fauteurs de troubles qui n’ont pas dégradés grand chose mais un peu quand même (chaise maitre nageur si les infos sont bonnes) et rappelons le également, se baignent sans aucune précaution sanitaire, crachent sur les bords des bassins…et refusent quand même de respecter la loi, tout simplement

  12. gilbert71 dit :

    après le chateau du plessis , maintenant la piscine de Sanvignes ,a qui le tour ?