Autres journaux :



vendredi 9 octobre 2015 à 08:11

Biennale mycologique à la Trèche (Sanvignes)

L’Amaryllis au milieu des champignons



 

Un bulbe au milieu du mycélium

 

 

Ce jeudi comporte encore un programme chargé et très intéressant.

 

 

9h à 11h Sortie découverte sur le terrain, accompagnée par des membres de La Physiophile. Mycologues et amateurs
13h à 19h Grande exposition de champignons. Grande salle.

 

Atelier du « Tour du Monde en épices »,

15h Conférence, petite salle: « Confusions et intoxications », par Jean-Claude Alary, docteur en pharmacie, de la Société d’Histoire Naturelle de Chalon-sur-Saône,
17h Atelier « Un jour, un chef » : Cédric Burtin, de l’Amaryllis, à Saint-Rémy.
18h Conférence, petite salle: « Couleurs et champignons », par Jean-Paul Lebeurrier, docteur en pharmacie, de la Société d’Histoire Naturelle de Givry,

 

 

 

On ne va pas se répéter, mais il y a du monde, et encore du monde au domaine de la Trèche. Les mycologues sont allés faire leur récolte ce matin et leur butin est venu grossir celui d’hier. Les tables sont couvertes de toutes les espèces trouvées, classées, cataloguées et portées à l’admiration des visiteurs. C’est fou le nombre de sortes de champignons et leur diversité de formes, de matières, de couleur, de taille.

 

 

Toutes les espèces confondues on connaît 200 000 à 300 000 sortes de champignons dans le monde, mais en fait elles seraient 1,5 millions. Et en fait en France il y a surtout 20 espèces comestibles recherchées.

 

 

Le Président Jean-Claude Notet est un président heureux, un rien stressé parce qu’il veut le succès de sa manifestation, mais heureux parce que le public répond présent, que les conférences attirent du monde et sont de haut niveau, que les cueillettes sont fructueuses, que FR3 est venue. FR3, ce n’est pas rien, sur le terrain cela peut s’analyser comme une reconnaissance de la qualité et de l’importance de cette biennale A priori cela va donner lieu à des pastilles de 4 minutes sur le thème général du champignon et de tout ce qui en découle, dont cette superbe biennale. Les 11,12,13,14 novembre.

 

 

« The Spécialist is there » cet après-midi aussi. Jean-Paul Lebeurrier promène sa grosse moustache entre les tables et renseigne le Chef Cédric Burtin et tous ceux qui veulent se cultiver. Ce docteur en Pharmacie, mycologue et naturaliste émérite, passionne son public par l’étendue encyclopédique de son savoir.

 

 

Le chef de l’Amaryllis est très attendu par une foule d’amateurs regroupés devant les tables où il va leur cuisiner et sublimer une tarte aux champignons. Pas du champignon de Paris cultivé en Normandie, non, des trompettes des morts, des ceps, des mousserons, des girolles. Avec une compotée d’oignons sur du crumble au parmesan. De la haute cuisine.

 

Ce qu’il appelle champignons en tarte fine dans son excellent menu « au fil des saisons ». Et les participants ont apprécié.

Juste avant et au-dessus s’était tenu la conférence de Jean-Claude Alary sur « Confusions et intoxications » au niveau des champignons. Un sujet ardu travaillé tout en clarté et pédagogie. Il y a des visiteurs qui passent leur après-midi à la trèche, écoutent les conférences, viennent assister à la démonstration de l’Atelier «Un jour, un chef », et certains ont participé à la sortie découverte sur le terrain.

 

 

Et ce vendredi donc ? Il y a encore du champignon sur le feu. C’est Jérôme Brochot du restaurant étoilé « Le France » qui s’y collera.

 

 

Gilles Desnoix

 

gilles 09101515

 

 

gilles 0910152

 

 

gilles 0910153

 

gilles 0910154

 

gilles 0910155

 

 

gilles 0910156

 

 

gilles 0910157

 

 

gilles 0910158

 

 

gilles 0910159

 

 

gilles 09101510

 

 

gilles 09101511

 

 

gilles 09101512

 

 

gilles 09101513

 

 

gilles 09101514

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer