Autres journaux :



samedi 9 janvier 2016 à 08:48

A la trèche on échange des vœux sans le gui (Sanvignes)

Mais avec Jean Claude…Lagrange



 

Ce soir du 8 janvier 2016, la salle de la trèche s’est emplie d’une assemblée joyeuse qui se souhaite, à tour de poignées de mains et de bises écrasées sur les joues, une « bonne et heureuse année… et surtout la santé ».

 

Il y a vraiment beaucoup de monde et l’on est très serré. Faut dire aussi que le public s’arrête au parquet, peut être attendent-ils une invitation à la danse. Mais ça rappelle la foule et le coudoiement du marché de Noël sous le chapiteau.

 

 

Dans la foule on rencontre Monsieur le Maire de Perrecy-les-Forges, Mme le Maire de Ciry-le-Noble et 3 de ses élus, Laurent Selvez, Monsieur Jeannot l’ancien Maire de Sanvignes est fidèle au poste, ainsi que beaucoup d’élus. Le commissaire de police de Montceau-les-Mines est également présent.

 

 

 

On sent aux petits groupes qui se forment, qui naviguent, que, malgré la pluie, les gens sont heureux de se retrouver. Et au milieu de tout ça une princesse elfe, haute comme trois pommes tourne, parcourt la piste de danse, monte sur la scène, fait son petit discours. Une ou deux poussettes essaient de se frayer le passage.

 

 

Au fond sur un grand écran défilent des photos de moments joyeux, de partages au sein d’instants festifs, de Sanvignards et Sanvignards dans leurs activités de loisirs et sportives, des enfants dans les structures municipales.

 

 

Jean Claude Lagrange, enroué, est entouré de son conseil municipal et de la Directrice générale des services Stéphanie Perrodin. Il prévient « je risque d’être ce soir un élu sans voix». C’était l’instant humour pur.

 

 

Monsieur le Maire de Sanvignes souhaite bonne année, bonne santé, du bonheur, et de la réussite à tous les présents et à tous les Sanvignards. Il explique qu’il s’agit d’un moment assez rare permettant de réunir ceux qui œuvrent toute l’année pour la commune au sein des services et des associations.

 

 

Bien sûr il consacre un instant aux évènements dramatiques de 2015, met en exergue les valeurs républicaines. Il nous glisse une première citation, en fait un proverbe anonyme, qui en dit beaucoup sur son état d’esprit.

 

 

« J’admire ceux qui continuent à danser même lorsque la musique s’est arrêtée, car ce sont ceux qui continuent d’avancer lorsque tout espoir est perdu ».

 

 

Il adresse aux agents communaux un message de confiance et de solidarité. « Ce sont nos collaborateurs et collaboratrices, mais nous sommes une famille dans laquelle les évènements tristes ou heureux qui arrivent aux un ou aux autres nous concernent tous. »

Il présente Monsieur Pardon qui succède à Marion Fonck en qualité de Directeur des services techniques.

 

 

Il rappelle que la commune est citée pour son accueil de jeunes, d’apprentis et bientôt des jeunes du service civil.

 

 

Dans sa liste de remémoration de 2015 il commence par le printemps Sanvignard qui est un remède contre les maux de notre société. Il cite le marché de Noël (une vraie réussite) la biennale Physiophile. Il remercie les associations qui animent la vie Sanvignarde.

 

 

Cette année c’est le 50ème anniversaire de la construction de la Mairie mais aussi les 20 ans de l’élection du Maire et de certains des élus actuels. Et malgré cela, ou grâce à cela la commune de Sanvignes est la seule du bassin minier à avoir vu sa population augmenter

 

 

Deuxième citation : “L’homme politique s’exprime d’abord par ses actes; c’est d’eux dont il est comptable; discours et écrits ne sont que des pièces d’appui au service de son œuvre d’action.”. Ce sont aussi les 20 ans de la mort de Mitterrand, donc Jean Claude Lagrange le cite pour clore son récapitulatif et son programme 2016.

 

Il parle du nouveau lieu passerelle intergénérationnel qui sera inauguré le 13 février prochain. Il est fier de l’avancée du dossier Mecateam plateforme qui va renforcer le secteur économique et de la formation. Jean Claude Lagrange annonce aussi que Sanvignes va accueillir aussi les jeux de Saône et Loire (le Hand, le foot, etc.), l’aménagement des découvertes.

 

 

Et avant de clore la séance et d’inviter tout le monde à pivoter pour se précipiter au buffet il dégaine sa 3ème citation, encore de F Mitterrand « Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir »

 

 

L’avenir immédiat c’est un magnifique Buffet, auquel il n’est pas forcément facile d’accéder.

 

 

voeux sanvignes 09011614

 

voeux sanvignes 0901168

 

voeux sanvignes 0901162

 

 

 

voeux sanvignes 0901163

 

 

voeux sanvignes 0901164

 

 

voeux sanvignes 0901165

 

 

voeux sanvignes 0901166

 

 

voeux sanvignes 0901167

 

 

voeux sanvignes 0901169

 

 

voeux sanvignes 09011610

 

 

voeux sanvignes 09011611

 

 

voeux sanvignes 09011612

 

voeux sanvignes 09011613

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer