Autres journaux :


samedi 10 septembre 2016 Ă  06:19

Conseil municipal (Toulon sur Arroux)

OĂą l'on reparle de la chaufferie bois...



 

Mardi 6 septembre, après la période estivale, il était temps pour Bernard Labrosse et ses conseillers municipaux de reprendre, eux aussi, le chemin de “l’école”.

 

 

L’ordre du jour était bien chargé, et c’est avec sérieux que chaque point a été abordé.

 

Le projet de Chaufferie Bois est bien avancé. Il concernerait les écoles, la maison médicale, l’hôpital local et le Moulin des Roches. Une étude de faisabilité est en cours.

 

La SEMCODA (SociĂ©tĂ© D’Economie Mixte de COnstruction du DĂ©partement de l’Ain), avec la participation Ă  son capital de la mairie de Toulon, en la cession de biens immobiliers d’une valeur de 200 000 €, aura la charge de la remise en Ă©tat et de l’amĂ©nagement de diverses parcelles au niveau du bourg du village, ainsi que l’entretien d’une vingtaine d’appartements. L’occasion de faire “revivre” ce quartier.

 

S’ajoutent à ces créations de logement la rénovation de l’appartement au dessus de la poste et la libération de l’appartement au dessus de l’écoles des filles.

 

Au premier janvier 2017, l’Etat se désengagera de la compétence Urbanisme. Celle ci sera donc confié au Pays Charolais-Brionnais.

 

Toulon sur Arroux, du fait des décisions préfectorales de regroupement des communautés de Communes “Pays de Gueugnon” et “Entre Somme et Loire” fera partie de la Communauté de Communes “Arroux-Loire-Somme”

 

Concernant les prestations de services péri-scolaires : L’entreprise Duband emporte le marché des transports scolaires pour une période de 4 ans. Les communes de Sainte Radegonde, Montmort, La Boulaye et Saint Eugène participent au financement de ces transports en fonction des kilomètres parcourus. De la même façon, ces communes participent également à hauteur de 160€/enfants/an aux NAP.

 

Le CLEA (Contrat Local d’Education Artistique) a vu sa subvention DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) réévaluée compte tenu de la force de propositions d’activités de qualité dont la Compagnie Cipango fait preuves. De 15 000€, elle est passée à 16 300€.

 

L’occasion de rappeler que la Compagnie Cipango recherche des hébergements occasionnels pour les intervenants dans le cadre du CLEA. Si vous disposez d’espace pour les accueillir, n’hésitez pas à vous faire connaitre au Moulin des Roches

 

Suite au passage en Fiscalité Propre Unique (Communauté de Communes), une allocation compensatrice de 80 977 € sera versée à la commune.

 

 

Après la séance de délibération, les élus ont fait un tour de table des informations diverses :

 

La rentrée scolaire c’est plutôt bien passée, 93 enfants en primaire, 65 en maternelle.

 

Le nouveau dispositif d’accueil des enfants de moins de 3 ans est un succès : l’aménagement d’une piste graphique (tableau noir le long des murs permet aux petits de dessiner à leur guise), d’un coin moteur (leur permettant de se déplacer pour appréhender l’espace) et d’un espace de replis (une petite tente où se cacher et jouer) permet aux plus jeunes d’investir les lieux et de respecter leur besoin spatial. Quant aux horaires, un contrat est passé avec les parents : l’enfant ne doit pas manger à la cantine pour que ses journées ne soient pas trop longues, il est préconisé que l’enfant ne fasse qu’une demi-journée d’école et enfin, si les enseignantes remarque une grande fatigue en fin de matinée, les parents pourront venir chercher l’enfant avant l’heure de sortie.

 

Ce dispositif n’est en aucun cas une garderie ou une crêche, mais bien une scolarisation à 2 ans avec des méthodes d’apprentissage adaptées aux tout-petits.

 

Les travaux de réfection du toit de l’école des Garçons devraient se terminer au 31 octobre 2016. D’autres travaux de réfection de toiture sont envisagés au Moulin des Roches et à la Salle Chandioux. Des travaux de voirie sont également en projet, notamment route de Luzy.

 

Les amis du Dardon ont attiré l’attention du Conseil Municipal sur la découverte d’une cheminée du XVème siècle, mise à jour par la démolition du bâtiment au coin de la place De Lattre de Tassigny. Cependant, la Mairie n’est pas propriétaire de ce vestige et ne peut donc donner suite à cette requête.

 

Les architectes de l’AVF viendront donner leur aval (ou non) sur la démolition de la maison rue de Chalon, ainsi que sur les futurs permis de construire de l’hôpital local.

 

L’association Val d’Arroux Humanitaire a souhaité faire passer un appel aux dons afin de venir en aide aux victimes du séisme en Italie. Les sinistrés ont besoin de vêtements, couvertures, réchauds et tout matériel permettant de vivre l’hiver dehors sous des tentes. Les dons peuvent être déposés au garage Reveneau, ZA des Bruyères.

 

 

Pour conclure ce tour de table, Bernard Labrosse a tenu à “remonter le moral des troupes” en faisant un petit bilan des ces deux années à la tête de la commune : de beaux projets ont été mis en place. Ils ne sont certes pas encore visibles et palpables aux yeux des administrés, du fait de la complexité des démarches administratives, mais ils sont en très bonne voie. Cependant, il reste encore quatre ans à cette équipe municipale pour mener à bien tous ces projets. “Il faut donc rester soudés, motivés et ne rien lâcher!”

 

 

M.K

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer