Autres journaux :



samedi 16 décembre 2017 à 03:05

« Conférence de consensus : il faut plus de temps pour un nouvel ELAN »

Estime la Confédération Nationale du Logement



On nous prie d’insérer :

 

 

 

Initiée par Gérard Larcher, président du Sénat, la conférence de consensus a débuté mardi soir. Construite autour de cinq réunions de travail, l’objectif de cette initiative serait « d’aider à préparer la réforme du logement ». Si l’idée semble pertinente, force est de constater que le format n’est pas favorable à un travail de fond.

 

Depuis l’annonce d’un projet de loi logement imminent, la CNL n’a eu de cesse de dénoncer une dangereuse absence de concertation. Après une première déception liée à la mise en place d’une plateforme Internet de concertation limitée, puis d’une série de rendez-vous au ministère pendant lesquels le Secrétaire d’Etat au logement refusait de divulguer la moindre information sérieuse, l’annonce de la tenue d’une conférence de consensus apparaissait a priori comme un pas dans la bonne direction de la part du Gouvernement.

 

 

Présente mardi, la CNL reste pourtant sceptique sur le format de cette conférence : cinq demi-journées de travail ne seront clairement pas suffisantes pour mettre fin à la crise du logement et régler les questions essentielles autour de l’avenir du logement social. Le gouvernement ne peut et ne doit pas se permettre de survoler des sujets aussi importants quand la France compte 150 000 personnes privées de toit, 2 millions de familles en attente d’un logement social et 4 millions de mal-logés.

 

 

Un sujet aussi important pour les familles nécessite bien plus de temps et une réelle concertation. La CNL réclame officiellement à M. Larcher d’étendre la durée de la conférence afin de permettre un échange en profondeur, ou de reporter la présentation de la loi logement en Conseil des ministres à une date ultérieure.

 

 

Pour la CNL, cette conférence doit absolument se transformer en Etats généraux du logement afin d’offrir la parole à tous les acteurs. La CNL va également solliciter la présidente de la Commission Nationale de Concertation afin d’obtenir, en amont, un temps de travail spécifique sur les relations entre bailleurs et locataires. »

 

 

 

 

new cnl 17 04 16

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer