Autres journaux :


mercredi 3 juin 2015 à 14:59

Réponse de Madame le Maire de Montceau-les-Mines…



 

 

 

 à l’article relatif à la conférence de presse

 

des élus d’opposition municipale

 

 

 

Une réponse que nous recevons à l’instant :

 

« Quelques membres de l’opposition montcellienne ont qualifié de « triste » la première année de notre mandat municipal.

 

 

Je crois que les Montcelliennes et les Montcelliens le sont surtout, tristes, après que 19 années de gestion socialiste ont installé la ville en 18ème position du bien triste palmarès des villes les plus pauvres de France.

 

 

Je crois que les Montcelliennes et les Montcelliens le sont surtout, tristes, de se rendre compte que la minorité municipale, pourtant indispensable et précieuse au débat démocratique d’une collectivité à condition qu’elle soit responsable, puisse en être réduite à une telle indigence.

 

 

Je ne souhaite pas répondre aujourd’hui à toutes les inepties qui ont été mises en avant. Ce serait participer à un débat dont l’une des parties a fait le choix d’avancer sur le seul terrain de la sottise. C’est donc sans intérêt.

 

 

D’autant qu’il existe un espace démocratique dédié à ce débat qui s’appelle le conseil municipal. Mais il est vrai qu’un point presse préserve de toute réponse sur le champ. Courage quand tu nous tiens….

 

 

D’autant qu’il existe aussi des rendez-vous électoraux qui permettent la confrontation avec la population.

Les derniers ont été un véritable camouflet pour celles et ceux qui aujourd’hui nous font croire qu’ils auraient, comme par miracle, enfin, des idées et une ambition pour leur ville et leur territoire.

 

 

Les Montcelliennes et les Montcelliens, quels que soient les quartiers, ont pourtant dit haut et fort le rejet de cette absence totale d’idée, de cette absence totale d’ambition, qui a précipité la ville sur le chemin de la déchéance économique.

Triste d’imaginer que ceux-là mêmes qui ont laissé la ville s’endormir dans les bras de la petitesse, puissent aujourd’hui se faire l’arbitre des élégances politiques montcelliennes.

 

 

J’ai mal à ma ville lorsque j’entends encore aujourd’hui, depuis un an, les Montcelliennes et les Montcelliens me dire : « bon courage, il vous en faut » ou bien : « ils ne se sont pas occupés de nous » ou encore : « on compte sur vous ! ».

 

 

Chaque jour qui passe, jour de bonheur cependant, jour de responsabilité, jour d’implication, jour de passion pour cette ville qui mérite tellement que l’on s’occupe enfin d’elle, réserve en effet son lot de mauvaises surprises parce que tel ou tel dossier a été laissé à l’abandon.

Abandon des dossiers, abandon de toute idée même d’ambition.

 

 

Triste d’imaginer aussi que des élus, en 2015, fussent-ils d’opposition, puissent se contenter de références tellement surannées, tellement dépassées à des dogmes qui sont la risée de tous.

Et puis je n’ose croire que la gestion d’une ville passerait encore par la seule mise en application d’un programme politique national.

Tout cela est tellement à l’antipode des attentes des Français, des Montcelliennes et des Montcelliens.

 

 

Bien sûr, depuis notre arrivée, tout n’a pas été fait. Et sans doute pas assez vite. Mais comment pourrait-il en être autrement ?

 

 

La politique c’est un engagement. C’est quoi un engagement ? C’est déjà avoir l’idée ferme de le tenir.

 

 

Un engagement c’est exigent. Un engagement ça ne se décrète pas, ça se construit. Un engagement n’a de valeur que s’il n’est pas celui du service minimum.

 

 

 

Alors ce n’est pas facile tous les jours. Mais l’absence de facilité, nous l’imaginions un peu, ne donne pas droit au renoncement. C’est tout le contraire.

 

 

Ces engagements, nous les tenons, nous les tiendrons en additionnant les richesses de chacun des parcours des élus qui m’entourent.

C’est en cela une vraie force. La force de vouloir se battre. Non pas se battre pour nous. Pour se partager des places ou comparer nos notoriétés politiques réciproques.

 

 

L’union, ce doit être le réceptacle des propositions plutôt que l’escalade des ambitions.

 

 

La seule ambition qui doit guider notre action, c’est Montceau.

 

 

Depuis un an, le temps est venu d’ouvrir, enfin, le champ des possibles avec pour priorité absolue de redonner aux Montcelliennes et aux Montcelliens la fierté d’un territoire. Cette fierté qui a été mise à mal. Nous avons le devoir tous ensemble de la reconstruire.

 

 

Certains se placent délibérément au dehors de cette ambition. Libre à eux. Nous avancerons sans eux.

 

 

« Ils deviennent de plus en plus stupides, ce qui les conforte dans leur idée d’être brillants car on n’a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligents ». Métaphysique des tubes. Amélie Nothomb. »

 

 

 

mc jarrot 2803152

 

 

Photo d’archives

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




30 commentaires sur “Réponse de Madame le Maire de Montceau-les-Mines…”

  1. lenoir dit :

    tres belle reponse madame jarrot vous ne pouvez pas tout faire surtout en un an merci de rappeler notre triste place dans le palmares des villes les plus pauvre

  2. ciara dit :

    bien dit, bien répondu.. et courage à Mme JAROT et toute son équipe.

  3. catalogne dit :

    Très beau discours, mais j’aurais aimé que madame le maire réponde sur les points préçis évoqués et chiffrés par l’opposition. Je n’ose pas croire que la gestion d’une commune ne passe que par des discours incantatoires mais sans réelle information . De plus, mettre une citation à la fin de son discours m’agace énormément.

  4. marietherese dit :

    Continuez madame Jarrot , nous sommes avec vous.

  5. pivert dit :

    Bla bla mais les faits sont là :
    TSB détricoté , aucune anticipation pour l’éducation et l’école colette……,une politique de droite s’installe (les montcelliens et montcelliennes l’ont voulu…. )mais l’opposition est dans son rôle et dresse les tristes constats au bout d’une année
    il faut respecter l’opposition qui a le droit de s’exprimer mais les réponses ne sont pas là !

    • montcellienbis dit :

      pivert parle de la politique de droite qui s’installe , mais alors quelle politique s’installe donc en ce moment au niveau du gouvernement ?c’est la même .Que l’opposition représentée par 5 personnes parle c’est son droit mais qu’elle réfléchisse alors aux pourquoi des défaites subies au communales et au départementale.
      Je comprends l’attitude de M.Selvez qui a perdu deux postes et donc deux indemnités conséquentes , mais c’est le jeu ….

  6. Alain.A dit :

    Très bonne réponse…..faite sur Montceau News !!

  7. Daniel BOBIN dit :

    Amélie Nothomb ? Tout est dit. Tant il est vrai que Mme Jarrot ne s’exprime jamais dans les médias, ne fait jamais de conférence de presse, de communiqué de presse…
    Alors le TSB, on en parle ?

  8. leguen dit :

    Madame Jarrot fait des belles réponses…et puis c’est tout…supprimer le chapiteau pour TSB, c’est un assassinat!!!programmer Jean Louis Still, c’est se foutre des festivaliers, programmer des concerts à l’embarcadere, c’est porter l’estoquade à TSB, le reste, c’est de la politique à deux balles.

    • montcellienbis dit :

      Malheur on supprime le chapiteau ,on fait quelques dizaines de milliers d’euros d’économie et par cela le TSB n’existe plus !!
      Quelle drôle d’idée , demandez vous pourquoi Saint Vallier , Sanvignes, Blanzy , ne participent plus au TSB , la réponse est simple ce sont des maires de gauche , qui empêtrés dans leur système … ont refusé des soutenir la SEULE ELUE DE DROITE RESPONSABLE D’UNE MUNICIPALITE , un point c’est tout
      J C REY

      • catalogne dit :

        Si on suit votre raisonnement et si vous étiez Chalonnais, vous continueriez à conserver le label CHALON DANS LA RUE en n’organisant que des spectacles en salle. Effectivement, TSB n’existe plus en particulier du fait de la suppression des spectacles sous chapiteaux qui rassemblaient de nombreux spectateurs venant d’un peu partout dans la région. C’est cela un vrai festival, Ce n’est pas une succession de galas à L’EMBARCADERE. Et c’est pour cela que certaines communes ont refusé de s’y associer.

      • jean montceau dit :

        Faux, quand on propose à une municipalité des programmes ringards qui ne risquent pas de marcher, on se heurte à un refus.

  9. pas71 dit :

    Madame le Maire a raison de répondre de cette manière , si vous voulez connaitre les chiffres , et des réponses sur des points précis alors RDV au prochain Conseil Municipal (juin)

  10. lebonsens dit :

    Bonsoir Mr BOBIN,

    TSB, ça c’est IMPORTANT !

    Il est vrai que les Socialistes et la CULTURE …….

    Les romains disaient « du pain et des jeux »

    vous, vous « supprimez » le pain !!

    Cherchez l’erreur.

  11. boris dit :

    Qu’ est ce qu ‘il reste de l’opposition: monsieur mathus ? Montceau efface de sa memoire, il a disparu. Mr Selvez, il doit se sentir bien seul, mainenant il reste a la majorite en place a prouver qu il faut lui faire confiance, alors pas de blabla, mais de l’ action, nos jeunes quittent la montceau pour trouver du boulot ailleurs, alors avant qu’ on deviennent la ville la plus pauvre de france, agissez!…

  12. marius8 dit :

    Lamentable réponse madame le maire d’ailleurs aucune de votre part sur les questions de l’opposition moi aussi j’ai mal à ma ville mais en à peine un an pour votre bilan tristement désastreux

  13. MSV dit :

    Ne pourrait-on rêver un jour d’une opposition constructive, autant à droite qu’à gauche.
    Ce travail de sape est vraiment désolant pour les électeurs que nous sommes.
    Ne pourrait-on pas oublier que l’on est de droite ou de gauche ( qu’on m’explique d’ailleurs ce qui différencie fondamentalement ces deux courants politiques aujourd’hui!. ) et essayer d’oeuvrer pour l’intérêt collectif et non pour son égo politique.
    Un peu de dignité, Mesdames et Messieurs les politicards : pensez à votre ville, à ses habitants, c’est pour cela que vous avez été élus….
    Une utopiste dépitée….

  14. virginie85 dit :

    montceau les mines une des villes les plus pauvres de france …et ca ose faire les mariolles en critiquant une année de changement de politique…..les pauvres….

  15. Raspoutine dit :

    A l’intention de madame le maire au sujet de center parcs:
    Vous soutenez fermement ce projet alors qu’une circulaire remise aux préfets par les ministres de l’économie et de l’intérieur rappelle que les collectivités sont tenues d’observer la plus grande vigilance dans les montages juridiques et financiers des partenariats publics privés.
    Nos élus devraient être extrêmement vigilants sur ce projet imposé et le regarder à la loupe avant d’investir l’argent des contribuables sans leurs accords dans une aventure qui ne rapportera rien.

    En 2003 le tribunal administratif de Dijon a interdit pour ces raisons l’implantation de cette société dans le Morvan.

  16. jean montceau dit :

    J’étais présent le soir de la victoire de la liste de Mme Jarrot et me souviens de son rendez vous avec les Montcelliens pour le mois d’août suivant afin de constater tous les emplois créés dans leur ville (recherchez le direct de FR3). Alors, je viens, un peu en retard, au rendez vous, et dites moi ce que j’y trouve? Rien. Promesses et démagogie sont les apanages de notre maire qui a passé 6 ans à critiquer sans rien proposer. Par contre que l’on lui rappelle ses promesses la dérange.

  17. MT71 dit :

    Messieurs

    Triste opposition.
    Je me souviens de Mr Selvez au premier conseil municipal disant
    nous serons une opposition constructive !!
    Qu’en est il : exclusivement des critiques… de la mauvaise foi…
    L’anticipation n’était pas le fort de la municipalité précédente je crois, Je ne vous cite que l’école Colette !
    Pour TSB j’ai déjà répondu plusieurs fois….
    Mme L’adjointe à la culture n’a pas la même vision que ses prédécesseurs. Elle tient avant tout à apporter un spectacle de qualité avec des artistes de tout bord, et surtout un budget maîtrisé qui permettra de réparer les négligences des années passées.
    Avant de porter un jugement, je regarde et participe, pas comme vous les détracteurs.
    Je voudrais que nous en finissions de cette politique politicienne que vous développez Messieurs les socialistes.
    Elle ne vous a pas porté chance je crois, les Montcelliens veulent des actes réfléchis et non de la poudre aux yeux.
    Ils ont fait confiance à Madame Jarrot, laquelle travaille dans ce sens et ont refusé aux municipales et aux cantonales les projets fumeux proposés par les candidats du PS.

    Alors travaillez un peu, Messieurs de l’opposition il ne suffit pas de crier mais de se mettre à l’ouvrage.

    Jacki TALPIN – Président de Montceau ma vie

    • catalogne dit :

      Pour ce qui est de l’anticipation, c’est vrai que la municipalité actuelle est au top. Elle préjuge que le brave habitant du bassin minier préfère des spectacles ringards à de la vrai culture. Si Mme l’adjointe a une vision de ce qu’est la culture, j’aimerais bien la connaître mais je pressent que cette vision est …, comme le sont pour la plupart des programmations TSB et de l’EMBARCADERE. Pour le reste, en parlant de projets fumeux, j’attend toujours avec impatience les préconisations du comité de pilotage stratégique pour ce qui est de l’amélioration de l’économie locale et je crois que j’attendrai longtemps. Enfin, en ce qui vous concerne, sortez de votre dithyrambe permanente et réfléchissez un peu.

  18. cruella dit :

    mais il n’y a toujours pas de réponse … en plus Madame le Maire refuse de parler à la presse
    alors …
    Vous avez la mémoire courte sur le passé monsieur Montceau le Village!

  19. rosemicjar dit :

    Qu’est ce ce discours? « Les Montcelliennes et les Montcelliens, quels que soient les quartiers, ont pourtant dit haut et fort le rejet de cette absence totale d’idée, de cette absence totale d’ambition, qui a précipité la ville sur le chemin de la déchéance économique.
    Triste d’imaginer que ceux-là mêmes qui ont laissé la ville s’endormir dans les bras de la petitesse, puissent aujourd’hui se faire l’arbitre des élégances politiques montcelliennes. »
    Le problème est national…….Que peux faire Madame JARROT pour redresser à elle seule l’économie de notre pays? Quant à la citation de Amélie Nothomb, qui finalise cette réponse de Madame JARROT ………….. Que vient faire cette citation dans un discours sans aucun intérêt…….