Autres journaux :



samedi 6 juin 2015 à 05:33

Arrivée intermédiaire dans le tour de France…

Des régions par le régional de l’étape ! (Suite)



 

Pierre Laurent parcoure la France des régions en privilégiant les contacts de terrain, les contacts humains, les lieux où l’on innove pour faire avancer les choses.

 

 

Du coup en passant par la Bourgogne Pierre LAURENT fait halte à Saint Vallier la seule ville communiste de Saône et Loire. Et il y a du monde pour l’accueillir outre le Maire, Alain Philibert et ses élus Valloiriens, les élus régionaux Nathalie Vermorel, Serge Desbrosses, le CODEF, comité défense usagers Hôpitaux Montceau et Le Creusot, les syndicats hôpital Montceau les Mines, Christian Tramoy du PCF Saint Vallier, et d’autres encore.

 

 

Après un petit café bien sympathique au cours duquel Pierre LAURENT s’est prêté avec gentillesse aux échanges à bâtons rompus avec les participants, Monsieur le Maire entraine son visiteur pour une exploration des locaux de la Maison de Santé pluridisciplinaire et des rencontres avec les praticiens.
Dans la salle d’attente claire et ouverte par des grandes baies sur l’extérieur quelques patients attendent d’être appelés par un des 4 médecins généralistes, la sage femme ou les infirmiers. La secrétaire de l’accueil n’arrête pas de répondre aux appels téléphoniques tout en donnant toute son attention aux patients qui vont viennent, entrent et sortent.

 

« Vous vous rendez compte, plus de 300 appels par jour pour les deux secrétaires. Il faut dire que notre projet a créé deux emplois à mi-temps. Nous ne sommes pas là dans un centre d’appel ou une plateforme, nous avons privilégié le contact humain. » Et on sent le Maire heureux de cette réalisation. « Nous avons travaillé 4 ans sur le projet entre le moment où nous nous sommes assis autour de la table avec des praticiens. C’est un service public qui a été élaboré, décidé, mis en œuvre avec ceux qui y travaillent pour ceux qui l’utilisent. Surtout ce n’est pas un équipement esseulé, en face nous trouverons la pharmacie, le cabinet dentaire, l’opticien. Derrière se construit une résidence sénior de 86 logements. Nous avons tout fait par nous-mêmes pour un investissement de 14 millions d’euros en passant par la SEMCODA. Si nous étions passés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) nous n’aurions sans doute pas encore inauguré les lieux et les patients continueraient d’être dispersés au travers de ce qui devenait de plus en plus un désert médical. »

 

 

La SEMCODA : quid ? C’est la Société d’Economie Mixte de Construction du Département de l’Ain, qui construit, gère et aménage l’habitat sur 6 départements : Ain, Isère, Rhône, La Saône et Loire, la Savoie et la Haute Savoie. La Maison de Santé pluridisciplinaire est donc un service public dans un équipement public. Ça se différencie ainsi des centres installés par des sociétés privées.

 

 

Et l’ARS dites donc ? Son site Web nous dit tout : La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, crée, dans son article 118, les Agences Régionales de Santé. Elles sont le pilier de la réforme du système de santé.

 

L’ARS regroupe en une seule entité plusieurs organismes chargés des politiques de santé dans les régions et les départements : directions régionales et départementales des affaires sanitaires et sociales (DRASS et DDASS), agences régionales de l’hospitalisation (ARH), groupements régionaux de santé publique (GRSP), Unions régionales des caisses d’assurance maladie (URCAM), missions régionales de santé (MRS) et volet hospitalier de l’assurance maladie, composé d’une partie du personnel des caisses régionales d’assurance maladie (CRAM), du régime social des indépendants (RSI), de la Mutualité sociale agricole (MSA), des directions régionales du service médical (DRSM).

 

 

Mais il semble que ce rassemblement d’entités ne soit pas un gage de simplification et d’efficacité et ce n’est pas seulement monsieur le maire qui le dit, mais aussi un des praticiens avec qui Pierre Laurent a noué une conversation constructive.

 

 

Mais pas de querelle… La réalisation neuve fonctionne, et bien c’est l’essentiel. Il existe une seconde salle d’attente avec un accueil pour les 5 Kinés, un autre médecin généraliste, un orthoptiste, la diététicienne/nutritionniste, la pédicure/podologue, les psychologues.

 

Les 5 Kinés reçoivent jusqu’à 125 clients sur une journée, et ils, elles, font encore les visites à domicile.

 

 

Une jeune et nouvelle généraliste est venue compléter l’équipe en place dans le cadre d’installe-un-médecin.com. C’est la seule femme généraliste de la Maison de Santé. Elle a effectué des remplacements à Dijon, Tournus avant de prendre son premier poste à Saint Vallier. C’est avec gaité et une certaine pétulance que cette jeune femme s’entretien avec Pierre LAURENT, Alain Philibert, Nathalie Vermorel.

 

 

Elle explique que dans cette Maison le travail en commun apprend à connaître les compétences et les spécialités des autres praticiens et donc assurer le parcours des patients.

 

 

Madame Vermorel pense que ce type d’établissement devrait intégrer aussi une assistante sociale pour aller vers le médico-social et réellement bâtir des parcours de santé.

 

 

Comme toute visite officielle cela se termine par des discours. Pierre LAURENT salue le travail de la ville, de son Maire. « Cette réalisation sert à améliorer la qualité des services aux patients, c’est la plus grosse maison de santé pluridisciplinaire du département. Bravo pour ce projet remarquable. C’est un exemple pour la Saône et Loire et j’ose le dire pour la France entière. Cela représente un défi pour lutter contre la désertification médicale. Je rappelle que c’est le travail d’Alain Philibert et de son équipe qui a permis de triompher dans les deux dernières élections. Bravo pour ça et pour votre sens de l’innovation qui doit servir d’exemple. Vous défendez les services publics et vous montrez que défendre les services publics ce n’est pas que résister, c’est aussi inventer d’autres solutions, innover dans les moyens et les dispositifs mis en œuvre. »

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

pc laurent 0606152

 

 

pc laurent 0606153

 

 

pc laurent 0606154

 

 

pc laurent 0606155

 

 

pc laurent 0606156

 

 

pc laurent 0606157

 

 

PIERRE LAURENT 05 06 15

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer