Autres journaux :


lundi 7 septembre 2015 à 08:47

Invitation de Gilles Platret à Montceau

Réponse de Marie-Claude Jarrot



« En réponse à l’article titré : « Pour les élus de la gauche rassemblée de Montceau, la présence de Gilles Platret est une provocation, un soutien offusquant et scandaleux »

 

 

Décidément, rien n’arrête certains élus de la « Gauche montcellienne » dans leur envie de semer continuellement le trouble sur la vie locale.

Et même sur le déroulement d’une cérémonie du souvenir qui aura vu aussi le dévoilement d’une plaque du nom d’un grand maquisard montcellien et la remise de médailles de la Légion d’honneur à deux grands figures de la résistance.

 

 

 

Il est de tradition républicaine d’inviter à ces moments importants où l’on commémore la liberté retrouvée l’ensemble des forces vives, des représentants civils et militaires et des élus du territoire, de l’ensemble du conseil municipal, et de communes voisines.

 

 

Certains élus, comme le Sénateur Jean-Paul Emorine, comme Gilles Platret, ont fait le choix de participer à ces festivités empreintes d’émotion.

 

 

D’autres personnalités avaient d’ailleurs, et c’est normal, été invitées ce matin à Montceau à l’instar du président de la Communauté urbaine ou de l’ancien Conseiller général de Montceau qui n’ont pas assisté à cette cérémonie.

 

Dont acte. Mais les amalgames de tous poils sous couverts d’une actualité nationale et locale sensible, sur laquelle je me suis largement et clairement prononcé, n’ont pas leur place dans ces moments de souvenir républicain qui honorent des femmes et des hommes de bien.

 

 

Je disais ce matin devant le monument aux Morts de Montceau les Mines qu’ « au cœur de la vie politique, se remémorer permet parfois d’offrir des occasions républicaines et morales d’exercer le plus longtemps possible les esprits embrumés au souvenir et plus encore d’y puiser des leçons pour l’avenir ».

 

 

Pour information, ces mêmes représentants de l’opposition montcellienne qui tentent d’exister quitte à sacrifier la retenue et le consensus de telles cérémonies n’ont pas cru bon d’assister au dévoilement de la plaque de la « rue du Capitaine François » ou à la remise de distinctions de la Légion d’honneur à deux résistants montcelliens.

 

 

Que pouvons nous en penser ? Que devons nous en conclure ? »

 

 

 

Marie-Claude Jarrot
Maire de Montceau les Mines
Conseiller régional
Présidente de l’Association des Maires de Saône et Loire



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Invitation de Gilles Platret à Montceau”

  1. montceau ma vie dit :

    Quel spectacle désolant la gauche locale offre à la population montcellienne.
    Jamais encore nous n’avions vu pareil acharnement. Se servir d’une cérémonie du souvenir, du jour de la libération de Montceau les Mines, pour en faire une tribune politicienne, c’est affligeant. Nous ne voulons pas employer le terme politique, trop noble pour traiter de tels agissements.
    Faute d’arguments, de projets, d’ambition, les moyens employés par certains que nous ne citerons pas sont repris par ces personnes qui n’ont de gauche que le nom.
    Le mensonge, l’amalgame n’ont pas leur place dans les propos et attitudes de personnes qui se réclament des valeurs républicaines.
    Messieurs, pour nous le souvenir et le respect ne doivent pas etre entachés par des considérations partisanes qui n’ont pour but que de diviser la population.
    Madame Jarrot s’est toujours prononcée clairement et dignement.
    Essayez de faire de même, que vous soyez Député, Sénateur, élus locaux ou simples militants.
    Cela ne pourra que vous honorer.

    Montceau-ma-vie

  2. catalogne dit :

    Nous n’avons pas une définition semblable de la dignité. La dignité, c’est aussi la modestie et non pas la recherche acharnée de figurer partout et à s’exprimer sur tout et n’importe quoi pourvu que ça figure dans les gazettes locales.