Autres journaux :


jeudi 24 septembre 2015 à 14:50

« Eau-assainissement : pour une gestion communautaire ! »

Un communiqué de la section PCF de Montceau-les-Mines, membre du Front de Gauche !



Le mercredi 30 septembre, le Conseil communautaire devrait prendre une décision importante concernant le service public « Eau-assainissement », actuellement confié à VEOLIA EAU. Au niveau de l’Union Européenne une initiative citoyenne a été lancée rencontrant un vif succès . Ci-dessous le communiqué de presse :

 

« Une autre étape importante pour le droit humain à l’eau a été franchie, aujourd’hui 8 septembre 2015, avec le vote du Parlement européen pour exiger de la Commission Européenne de faire des propositions législatives concrètes pour reconnaître le droit humain à l’eau et à l’assainissement tel que défini par les Nations unies. C’est une victoire pour les partisans du droit à l’eau mais également pour la démocratie dans l’Union européenne. Après le rapport du Comité économique et social appelant la Commission Européenne à agir en apportant des réponses concrètes aux demandes de l’ICE (Initiative Citoyenne Européenne) du droit humain à l’eau, ce vote est un nouveau soutien aux 1,9 million de signatures recueillies durant la campagne de l’ICE. La Commission européenne ne peut pas ignorer la forte demande d’une législation concrète. Le Parlement européen a rejeté tous les amendements qui visaient à « édulcorer » l’esprit des exigences de l’ICE »

 

Les promoteurs de cette ICE Affirment : « L’eau et l’assainissement sont un droit humain ! l’eau est un bien public, pas une marchandise ! Nous invitons la Commission européenne à proposer une législation qui fasse du droit à l’eau et à l’assainissement un droit humain au sens que lui donnent les Nations unies, et à promouvoir la fourniture d’eau et l’assainissement en tant que services publics essentiels pour tous. Le droit européen devrait exiger des gouvernements qu’ils garantissent et fournissent à tous les citoyens l’assainissement et de l’eau saine et potable en suffisance. Nous demandons instamment que : 1. Les institutions européennes et les États membres soient tenus de faire en sorte que tous les habitants jouissent du droit à l’eau et à l’assainissement. 2. L’approvisionnement en eau et la gestion des ressources hydriques ne soient pas soumis aux « règles du marché intérieur » et que les services des eaux soient exclus de la libéralisation.3. L’Union européenne intensifie ses efforts pour réaliser l’accès universel à l’eau et à l’assainissement. »

 

L’eurodéputée Lynn Boylan (Gauche européenne) en charge du dossier affirmait « L’initiative citoyenne -l’eau, un droit humain – est le premier exemple de réussite de ce mécanisme démocratique (ICE). La propriété et la gestion des services liés à l’eau sont des questions importantes pour les citoyens et ne doivent pas être ignorées (…) Il est regrettable que la Commission n’ait pas présenté de propositions législatives inscrivant l’eau comme un droit humain et une exigence juridique dans l’ensemble de l’UE (…) On ne devrait pas pouvoir faire de profit sur des biens publics comme l’eau ». Son rapport a été adopté par 363 voix contre 96, et 261 abstentions.« 

 

EAU PCF 23 09 15

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “« Eau-assainissement : pour une gestion communautaire ! »”

  1. loupblanc dit :

    il y avait 3 sortes d’or
    l’or noir : pétrole
    l’or blanc : la neige
    l’or de vos poubelles : les déchets
    3 secteurs à grand bénéfice
    bientôt celui de l’or en bouteille : l’eau POTABLE
    qui va valoir  » la peau des fesses  »
    sur un planète qui va compter 10 milliards d’individus pour boire et nourrir , au besoin immense , avec un environnement pourri
    quand on voit les déchets dans l’hymalaya depuis 5000 mètres d’altitude qui des descendent jusqu’à la mer
    mais on ne risque rien en France , on a  » les verts  » qui s’en occupent