Autres journaux :



mardi 29 septembre 2015 à 09:47

Fin des repas de Substitution à Chalon-sur-Saône

Invitation à se rassembler tous ensemble !




Mardi 29 septembre à 18h

 

 

Rendez-vous devant les marches de la Mairie de Chalon sur Saône

 

 

 

« Dominique P………réveille-toi ! Gilles P……sème la discorde dans notre ville de Chalon sur Saône

 

Voilà maintenant, 31ans que cette question a été réglé dans notre ville de Chalon sur Saône par Dominique Perben (ancien Maire de Chalon/Saône) et de son conseil municipal pour le bien commun de nos enfants et des familles.
Qui durant cette période peut dire ou sortir du tiroir un article de presse, une déclaration d’une association, d’un parti politique, de citoyens stigmatisant cette décision ?
Sous couvert d’une sorte de dogme et dans une attitude d’intransigeance mal-placée, la laïcité est invoquée à contre sens sur la question des repas de substitution soulevé par Gilles Platret Maire de droite de Chalon sur Saône.

 

Depuis cette annonce, notre ville devient le centre de l’actualité nationale non pas pour son patrimoine photographique ou sa maison des vins regroupant les crus de la côte chalonnaise mais sur une discorde de choix politique, en ciblant une catégorie de la population par l’intermédiaire de jeunes enfants scolarisés dans sa commune, la droite municipale chalonnaise dévoie la laïcité et entretient un débat malsain et nauséabond.

 

La laïcité, principe républicain essentiel, condition d’un vivre ensemble harmonieux, n’a nul besoin d’interdictions de ce genre.
Derrière cette conception faussée de la laïcité, se niche une offensive visant à opposer les citoyens sur des lignes religieuses, à alimenter des comportements racistes, et à diviser les habitants de notre ville et plus largement sur l’agglomération chalonnaise pour le plus grand bénéfice des thèses des droites identitaires.

 

Nous invitons nos concitoyens du Chalonnais à se rassembler dans la pluralité et la diversité des approches de chacune et chacun, ce mardi 29 septembre à 18h devant les marches de la mairie de Chalon sur Saône jour du Conseil Municipal pour réaffirmer que la laïcité est porteuse de solidarité et de fraternité et qu’elle ne doit jamais être utilisée pour opposer les citoyens entre eux ! »

 

Appel des Communistes du Chalonnais – membre du Front de Gauche.

 

 

 

front logo

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




14 commentaires sur “Fin des repas de Substitution à Chalon-sur-Saône”

  1. dodo dit :

    moi je ne parle pas de racisme ou autre, à la cantine on mange ce qu’il y a, si on en veut pas on en prend pas, pas besoin d’en faire toute une polémique .

    • Nomade dit :

      1/ vous êtes un adulte, mais les enfants ont besoin de repas équilibrés, peu importe leurs interdits alimentaires, il ne peuvent se satisfaire d’un doublement de légumes ou de frites
      2/ La cantine n’est pas un endroit ou on mange ce qu’il y a, c’est un endroit ou on découvre le gout, le partage de la table, je suis bourguignon, fier de l’être, les plaisirs de la table son vitaux a mon bien être.
      Les repas de substitution ont fonctionné pendant plus de 30 ans, mais cette solution est boiteuse, ne les appliquer qu’en cas de présence de porc est devenu problématique (voyons M.Platret l’utiliser à des fins électorales)
      La solution de l’alternative végétarienne me semble idéale, il y a un plat pour les « viandars » (ne supprimez pas le saucisson !) et un plat pour ceux qui ne mangent pas de viande pour diverses raisons (confessionnelles, idéologiques, écologiques…) et surtout, on passe un bon moment à table, ensemble. lalala lalala lalalalalereuuuu !!!

  2. montcellienbis dit :

    ah comme ils aiment la polémique ces CGTistes , ils feraient mieux de s’occuper de ce qui s e passe au niveau des chromeurs , des prises de position du gouvernement , mais non c’est tellement plus facile de hurler avec certains loups , bonne chasse contre Platret attention aux cartouches quand même

  3. virginie85 dit :

    ils adorent la polémique……bien souvent ses enfants ont leurs mamans a la maison ..pourquoi ne pas faire la cuisine????…..c est vrai que la nourriture coute cher …quand on l achéte…

  4. moijedisca dit :

    ha ,ces rouges ! faut il vous rappeler que la cantine n’est pas un droit, mais une commodité au bon vouloir des maires, qui ne l’oublions pas , paient la part des élèves et des profs qui mangent à la cantine à hauteur de 75% avec notre argent de contribuable!!! ex Blanzy : coût d’un repas =17,50€ facturé dans les 3,5€ aux familles et 6,60 aux professeurs!!!! donc mini 10€ par jour et par repas payé par l’ensemble des contribuables!! et vous croyez que l’on peut encore accepter certaines exigences, bien souvent de ceux qui ne paient même pas??? vous croyez que cela existe dans d’autres pays? le français ne veut plus être une vache à lait ou un citron archi pressé, ceux qui n’aiment pas rentre manger à la maison et point final!

  5. roussillon dit :

    Le couscous est un plat populaire et bien admis par toutes les communautés…..complet par la semoule, les aromates, viande poulet,merguez,pois chiches,carottes,voire des pruneaux

    Une dominante qui changerait tous les jours permettrait de satisfaire à l’exigence de variété

    Et ça ne ferait pas 17,50 euros…

    Pour le couplet sur la laicité,on a déja donné, merci…

  6. montcellienbis dit :

    Enorme manifestation ,ils étaient 75 à la porte de la mairie

  7. moijedisca dit :

    à catenaccio

    je ne sais pas si vous étiez là en 68 ou avant, donc je prends votre participation avec des pincettes! et à ce jour où vous et ceux pour qui vous avez appelé à voter et qui détruisent tout, jusqu’à mettre fin au CDI et tous les avantages acquis sans compter les gels de retraite depuis 2012 etc, OU ETES VOUS?????
    la race à disparue???? sauf à manifester pour les nouveaux arrivants!