Autres journaux :


mercredi 21 octobre 2015 à 15:35

« Gauche rassemblée » (Montceaau-les-Mines)

« Ne m’appelez plus TSB… »



Ils avaient raison par avance disent ils :

 

« Nous sommes amers de ne pas avoir été écoutés et de constater que nous avions raison par avance »

 

C’est le constat que font les élus de la gauche rassemblée, minorité du Conseil municipal de Montceau. D’abord ce constat s’applique au TSB. Un échec prévisible pour les élus de la gauche rassemblée qui rappellent qu’ils l’ont maintes fois annoncé en commissions et en séance du Conseil. En même temps ils contestent le manque d’écoute et de dialogue dans le travail municipal.

 

 

« Nous avons alerté Mme le Maire, avons fait valoir que le format choisi par elle ne correspondait en rien à l’ADN du TSB. Le TSB c’était l’esprit chapiteau avec 1500 spectateurs. Le remplacement par des concerts en salle avec un public assis a été un fiasco. »

 

 

« Nous sommes amers parce que le TSB avait un sens, des valeurs de culture populaire, celle du bassin minier. L’esprit du festival n’existe plus Mme le Maire a fait un choix politique très personnel. Qu’elle maintienne une animation musicale si elle le veut mais qu’elle en change le nom. Nous demandons qu’elle n’utilise plus le nom de TSB pour un festival qui en a changé l’esprit et qui ne donne plus une vraie dimension à Montceau, qui ne fait plus briller le Bassin minier et même qui fait baisser son attractivité. »

 

Ils ne sont pas tendres, c’est le moins que l’on puisse dire, même, ils sont très remontés.

 

« Ce qui manque c’est une vrai direction de la politique culturelle. Ce que nous contestons ce sont les choix s et non pas le travail des services qui font (très bien) ce que l’on a décidé pour eux. »

 

En même temps les élus de gauche critiquent l’utilisation des fonds versés par les autres collectivités. La région, le Département peuvent, d’après eux, se sentir floués par ce qui a été produit au vu de leurs subventions inchangées.

 

De plus la manière de faire, de transformer l’état d’esprit du TSB, ne peut, toujours d’après eux, qu’amener des dissensions avec les communes parties prenantes, alors que les concerts chez eux ont été un succès, « ça s’était l’esprit du TSB »

 

 

Sans être musicien on sent qu’il doit y avoir des fausses notes dans l’exécution de la partition.

 

 

Bon ça c’est fait pour le TSB. Deuxième étage de la fusée : L’intercommunalité. La gauche rassemblée n’est pas plus conciliante dans ce domaine. Trois choses :

 

1) Les relations avec les autres communes du bassin minier (de gauche) se détériorent. Le TSB bien sûr est l’exemple cité. Mais pas seulement, il est reproché à Mme Le maire de rompre des engagements, de se retirer des marchés groupés de fournitures et donc d’une démarche de mutualisation

 

2) La loi NOTRe prévoit le remodelage des cartes de l’intercommunalité et un seuil à 100 000 habitants, pour le moment la CCM n’en est qu’à 96 000. La carte proposée par le Préfet à la CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale) est insuffisante. Mme Marie Claude Jarrot siège en qualité de Maire et de Présidente de l’association des Maires de Saône et Loire. Pourtant elle n’intervient pas dans l’intérêt de la CCM.

 

 

Les élus de Gauche préconisent qu’entre autres Marizy et le Rousset soient intégrés dans la CCM. Ils pensent que la communauté aurait tout à gagner en ne négligeant pas, comme cela est fait, l’ouverture vers l’ouest.

 

Le bassin de vie et d’habitudes, définition de la loi NOTRe, des habitants de la région de Marizy et le Rousset est le sud de la CCM.

 

 

3) Trop d’absences, pas de projets proposés, un manque de volonté de travailler au sein de la CCM, voilà ce que les élus de la gauche rassemblée reprochent à Mme Marie Claude Jarrot, maire de Montceau les mines et conseillère communautaire.
Eux se présentent comme une opposition constructive et responsable voulant mettre en avant les atouts de Montceau, qui doit redevenir la capitale économique et culturelle du sud de la CCM.

 

C’est sûr les désaccords sont profonds, voir irréconciliables.

 

 

Sommet de la fusée ; les territoires de santé.

 

 

Ça continue là aussi sur un tempo endiablé.

 

Les élus de la gauche rassemblée rappellent que sur le bassin minier 10 000 personnes n’auraient plus de médecin. « Alors que certaines se targuent de faire ce dont d’autres ont rêvé, nous nous inquiétons des annonces sans suite, alors que Blanzy par exemple réussit là (remplacement d’un médecin) où nous ne voyons rien venir. De plus nous serons très vigilants aux solutions proposées, voire peut être mises en œuvre. Nous n’opposons pas la médecine libérale et médecine salariée, mais nous ne voulons pas que le dossier d’un centre de santé salarié soit négligé. Le temps presse et ne pourra pas être rattrapé, nous ne sommes pas dans le discours. Nous aurions trouvé des solutions technique nous ne serions pas resté au niveau de la parole. Pour nous c’est aussi un problème pour l’attractivité de Montceau et tout le territoire du Bassin minier. Nous disons Montceau recule. Nous ne nous réjouissons pas des erreurs nombreuses et lourdes commises par Mme le Maire parce que nous aimons profondément notre ville. Nous ne prenons pas de positions démagogiques, nous ne donnons pas dans le populisme, non, nous sommes constructifs et nous ne lâcherons rien. »

 

 

En un mot comme en cent, ils ne sont pas du tout d’accord avec les actions de Mme le Maire.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




9 commentaires sur “« Gauche rassemblée » (Montceaau-les-Mines)”

  1. montceau ma vie dit :

    A la Gauche Rassemblée.

    Nous sommes perplexes devant tant de modestie. Vous aviez raison par avance !
    Il n’y a bien que vous seuls pour avoir une telle opinion
    Messieurs, chapeau bas.
    Avant d’aborder le sujet TSB, laissez nous réfléchir sur le terme gauche rassemblée. Cet article serait-il signé des écologistes, du PS, du Parti communiste et des autres forces, vous savez celles de Monsieur Mélanchon par exemple…
    Soyez plus humbles et notez simplement les élus de gauche au conseil municipal

    Tout d’abord le TSB, votre cheval de bataille…
    Pour vous la valeur culturelle d’un festival se mesure à un chapiteau , 1 500 personnes et des artistes à sensibilité de gauche bien sur !
    Voilà le véritablement fondement de vos convictions en matière culturelle.
    La population des quartiers, la population plus âgée n’est pas votre priorité. Expliquez nous alors pourquoi privilégier le chapiteau debout à la salle assise.
    Le coût vous n’en parlez pas. Il est vrai que pour vous cela importe peu. L’actualité nous le montre chaque jour.
    Les Montcelliens, ceux qui vous ont rejetés comme ceux qui ont encore cru en vous jugeront.
    Les spectacles ont été aussi assurés dans les communes voisines, du moins celles qui n’ont pas rejeté TSB simplement pour une vague raison de politique politicienne.
    Regardez les salles pleines (St Bérain notamment !)
    La politique culturelle mise en œuvre ne vous plait pas. Celle-ci est variée, elle est conçue pour tout public, de tous les quartiers. Alors bien sur une toute petite partie de votre électorat va regretter de ne plus voir « les amis » sur scène.
    Que pouvons nous faire ?
    N’essayez pas de « charmer » les services. Ils font un très bon travail, sous la direction d’une Adjointe et d’une Directrice compétentes.

    Le second sujet ne devrait pas être traité comme vous le faites,
    il est trop important pour cela, et ce n’est pas votre point presse qui règlera les problèmes.
    Le manque de médecins est tout à fait vrai.
    Nous subissons maintenant votre laxisme. Un problème peut et doit être anticipé. Il fallait aussi « tirer sur la sonnette » il y a quelques années. Le départ en retraite des médecins n’est pas un fait nouveau. Vous le connaissiez.
    Rassurez vous, Madame Jarrot n’a pas attendu vos déclarations pour agir.

    Vous citez Blanzy, avant, il n’y a pas si longtemps il y avait 3 médecins. Maintenant deux. A Montceau également ll y a eu des remplacements.
    Soyez de bonne foi, une seule fois !
    Vous avez abordé un dernier point, la CUCM, parlons en.
    Si les élus Montcelliens ont été obligé de quitter la salle, c’est par votre intolérance et cette pseudo supériorité dont vous faites preuve.
    Pourquoi la propreté de la ville laisse t’elle quelquefois à désirer et bien tout simplement par l’absence de services de la CUCM.
    La ville est obligé de suppléer.
    Oui les désaccords sont profonds mais pour nous pas irréconciliables.
    Laissez les paroles et votre dogmatisme de côté, pensez un peu plus aux Montcelliens qu’aux élections régionales.
    Alors peut-être il vous sera possible de travailler pour le bien commun.
    là et uniquement là vous serez constructifs. Ne dites pas aimer votre ville, simplement en faisant de la démagogie. Laissez votre nostalgie de côté.

    Nous sommes vraiment navrés d’être obligé d’apporter un commentaire à de tels propos, ils ne le méritent pas.

    Le Président, Le Bureau

    • jean montceau dit :

      Montceau ma vie, comme si Montceau vous appartenait, et vous parlez dhumilité. Vous feriez bien de suivre votre conseil.

    • catalogne dit :

      Simplement et sans esprit polémique, en ce qui concerne votre vision de TSB, reconnaissez que c’est un échec. Les spectacles à l’Embarcadère n’ont jamais fait le plein. Ce n’est pas un problème de chanteurs « de gauche ou de droite ». C’est un problème de compétence avec une absence flagrante d’une direction de…. C’est certainement louable de faire des économies mais,alors, supprimez carrément TSB et assumez ce choix.

    • virginie85 dit :

      quelle différence avec ce commentaire plein d intélligence et de vérité…nous n etions plus habitués…comment parler de vérité ou d intélligence a des individus qui ont un égo surdimentionnés…..un trés grand nombre de francais ne veulent plus de ses clowns…..

  2. montceau ma vie dit :

    Monsieur….Jean

    Nous n’avons pas la prétention de donner des leçons mais simplement celle de répondre aux contre-vérités.
    Bien sur que Montceau ne nous appartient pas, pas plus qu’à vous d’ailleurs.
    Les Montcelliens sont des gens intelligents. ils méritent d’entendre des opinions différentes, ne vous en déplaise.
    Contrairement à vos amis, nous n’avons pas la prétention d’avoir la science infuse.
    Nous expliquons les réalités aux habitants sans leur imposer « une pensée unique ».
    La différence est en ce point, l’humilité est de reconnaitre que l’on a pas forcément raison par notre appartenance politique.

    Faites en bon usage.

    Merci d’avance et très cordialement

    Le Président

    • catalogne dit :

      Si les montcelliens sont des gens intelligents, leur très pauvre participation à TSB prouve bien que la programmation n’était pas réussie. Et si vous vouliez faire preuve d’intelligence, vous devriez le reconnaitre.

  3. roussillon dit :

    TSB, Parti socialiste, Parti républicain,mariage….Y en beaucoup qui regrettent que des brevets n’aient pas été déposés en vue de la protection du nom et de l’esprit qui va avec..

    VALLS et MACRON veulent débaptiser le parti socialiste, l’Ump s’est emparée du terme « républicain », l’église catholique n’a pas su protéger la formule du mariage comme étant l’union d’un homme et d’une femme…

    Je crois que les conseillers municipaux socialistes s’ennuient, mais pas le reste du conseil municipal…on dit même que ça travaille le dimanche !