Autres journaux :


mardi 8 décembre 2015 à 06:53

« Bourgogne Franche-Comté : seule Marie-Guite Dufay peut battre le FN ! »

Ecrit Jérôme Durain, tête de liste départementale de la liste "Notre région d'avance"



« Dans la région Bourgogne Franche Comté, la gauche rassemblée derrière Marie-Guite Dufay peut s’imposer au second tour. François Sauvadet et l’UMP/UDI n’ont ni dynamique, ni reports de voix suffisants. C’est pourquoi, bien qu’arrivée en troisième position, le choix de Marie-Guite DUFAY de se maintenir s’est imposé comme une évidence. Avec le renfort des électeurs qui ont porté leurs suffrages sur les listes de Nathalie Vermorel et de Cécile Prudhomme, avec la mobilisation des abstentionnistes du premier tour qui veulent défendre les valeurs républicaines, Marie-Guite Dufay est donc en mesure de dépasser largement le score de M. Sauvadet qui, rappelons-le, ne la devance que d’1 point au premier tour. Surtout, cette large alliance des forces de gauche constitue la seule solution pour dépasser l’extrême droite au niveau régional au deuxième tour. 

Le 13 décembre, le Parti Socialiste a comme priorité de faire barrage à l’extrême droite. Dans plusieurs régions (Nord Pas de Calais Picardie, Provence Alpes Côte d’Azur), la situation est radicalement différente. La gauche doit y constater aujourd’hui son échec en étant reléguée loin derrière les listes de droite et d’extrême droite. Additionner les voix des écologistes et des communistes ne change d’ailleurs rien à cette équation : le total des voix de gauche ne permet dans ces régions ni d’empêcher la victoire de l’extrême droite ni de dépasser les candidats de droite. Il faut saluer la décision des responsables socialistes locaux qui ont su très vite constater la menace imminente à laquelle aurait mené leur maintien au deuxième tour.

La situation est donc tout autre dans notre région. Le risque existe de voir le Front National diriger la Bourgogne Franche-Comté, région populaire et ouverte située au carrefour de l’Europe qui a tout à perdre en choisissant le repli sur soi. Pour éviter que le pire ne se concrétise, Jérôme Durain en appelle à l’ensemble des électeurs de gauche du 1er tour, ainsi qu’à tous ceux qui souhaitent empêcher un isolement de la région ; Marie-Guite Dufay peut et doit gagner. Son programme est le seul susceptible de rassembler largement les citoyens de la région. Sa personnalité et son score de 1er tour constituent également des atouts. Ce dimanche 13 décembre, les saône-et-loiriens, et plus largement les bourguignons et les franc-comtois, peuvent compter sur Marie-Guite Dufay pour incarner un avenir républicain à la région ».
 
Jérôme Durain
Tête de liste départementale de la liste 
« Notre région d’avance » conduite par Marie-Guite Dufay
 
senat durain 2409145
 
 
 
Photo d’archives
 
 
 
 
 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




13 commentaires sur “« Bourgogne Franche-Comté : seule Marie-Guite Dufay peut battre le FN ! »”

  1. montcellienbis dit :

    il est étonnant de voir et de lire que ces jeunes politiciens , déjà blanchis par les anciens, n’ont aucun sens du ridicule , ce n’est pas la tête de liste qui vote , ce sont les milliers d’électeurs et d’électrices qui en ont ras le bol de la politique socialiste et de ses représentants dont la plupart devrait être en retraite
    j c rey

  2. merzet14 dit :

    quelles sont donc les différences fondamentales que les citoyens font entre les politiques de droite ou de gauche?
    C’est bien ces mêmes politiques qui ont amené ce résultat!
    Il faut bien reconnaître que la classe politique est complètement décrédibilisée, et que, de nombreux électeurs expriment leur mécontentement par un « vote sanction » (sans même d’ailleurs de se rendre compte de ses conséquences) ou en s’abstenant (voir le % d’abstention à Montceau et en France)
    Ne devrait-on pas exiger que:
    -tous les candidats à une élection devrait avoir un casier judiciaire vierge (c’est le cas pour toute candidature à l’emploi dans la fonction publique)
    -que le résultat du scrutin ne soit validé qu’en cas d’atteinte du quorum (soit 50% de votants des électeurs inscrits)
    -que les votes blancs soit reconnus ce qui, pour le moment, même avec la soit-disant réforme, n’est pas le cas !

  3. Globul dit :

    Marre de ces « tripatouillages politiques » entre amis ou « adversaires » ( on ne sait plus à force… regardez « Alternative à Gauche » qui appelle à voter contre VALLS au 1er tour et qui maintenant soutient et se rabiboche avec la liste PS au 2nd tour !).

    D’accord avec Merzet14 !!!

    Les politiques de droite et de gauche sont responsables de ce qui se passe aujourd’hui ! Mais comme le disait si bien un ancien premier ministre « responsable, mais PAS coupable » !

    Je vais paraphraser notre président actuel : Et si « le changement c’était maintenant ? »
    Il faut peut-être en passer par là, pour assainir la classe politique actuelle ? Un « mal pour un bien » en somme, ou inversement !

  4. montcellienbis dit :

    Dans tout les commentaires que je lis , tous , à part de rares exemptions critiquent las 30% obtenus par le FN , mais le 50% qui sont restés couchés toute la journée ou qui se sont baladés ,ou ont décidés de ne pas voter , soit il l’a ferme définitivement , soit ils se bougent le cul et vont poser leur bulletin dans l’urne (pas comme Hollande qui l’a mis à coté).
    jcrey

  5. marius8 dit :

    Stop ! Depuis trois jours je suis en deuil et ce n’est pas le drapeau tricolore que j’ai sorti, mais le drapeau noir, j’ai vraiment mal pour mon pays. Mais les vraies responsables de cette terrible débâcle Hollande, Valls et Sarkozy me font honte tout comme les élus de droite et de gauche qui tous les jours sur les plateaux télés viennent tranquillement nous expliquer avec un manque de pudeur qui me donne la nausée que cela n’est qu’un coup de gueule du peuple français, mais enfin vont, ils se rendre compte un jour qu’à force de jouer aux pompiers pyromanes en prenant les français pour des imbéciles, on ne contrôle plus rien.

    • Globul dit :

      Bien d’accord avec votre « analyse » Marius8 !
      Le problème est qu’il nous faut tous « affronter » la réalité en face…

      Je n’ai jamais voté FN, mais je pense que si l’on veut réellement que notre classe politique (de tout bord) ENTENDE ET RESPECTE ENFIN le peuple, une réelle « opportunité » existe peut-être aujourd’hui avec l’ampleur de cette « dynamique » du 1er tour… pour donner une leçon aux partis « traditionnels ».
      Peut-être faut-il en passer par là, pour obtenir plus d’écoute, d’attention et de résultats ?

      Il m’en coûte de faire ce constat et d’y songer également (vais-je franchir le pas ?). Secouer le cocotier, faire « tomber » les fruits véreux permettrait peut-être de repartir sur d’autres bases…
      Si une fois encore, rien n’est fait, on risque peut-être de se retrouver dans ces mêmes situations aux prochains scrutins.

      Le moment est peut-être venu ?

      A chaque fois, « on » nous ressort : on vous a entendu, compris, « promis, juré » on fera ci ou ça, pas ci pas ça… ET RIEN NE CHANGE !!!

      A se demander si « le front républicain demandé » n’est pas un artifice pour se garder les mandats grassement rémunérés par nos impôts ?
      Les « places » doivent être « bonnes » à prendre et offrir bien des avantages annexes, pour susciter tant de convoitises et de manœuvres !

      A méditer…

  6. merzet14 dit :

    Quand je parle de quorum pour une élection, il faut savoir de quoi il en retourne!En effet, quorum non atteint signifie que les listes (en présence au 1er tour) ne sont pas retenues par les citoyens; d’ou la nécessité de proposer de nouveaux candidats (ou de modifier notablement les candidats des listes)
    Si les bulletins blancs étaient reconnus comme une expression,(donc comme un vote) les listes de candidats (en cas de votes blancs à +50%) seraient à revoir(quorum). Ainsi les élus ne pourraient pas légitimer leur élection avec seulement une majorité d’électeurs sur une minorité de votants!

    • pascal dit :

      Nous sommes en démocratie mais pourquoi ne pas généraliser le vote obligatoire !!!
      Pour ce qui est du vote blanc; je suis très septique pour le reconnaître;on pourrais arriver avec un vote annulé car les votes blancs seraient majoritaires .Et si on revote 3 ou 4 fois avec le même résultat ,on fait quoi ??? pays ingouvernable ; ha si la royauté reviendra .

      • merzet14 dit :

        et qui gouverne en ce moment si ce n’est que des hommes politiques n’osant pas réguler voir s’opposer à la finance !; de plus les technocrates des gouvernements (de quelque bord que ce soit puisque ce sont les mêmes qui composent les équipes!) ne vont pas se « tirer une balle dans le pied » puisque les banquiers les embauchent à la sortie!
        Ce que voudraient les français, ce sont de nouvelles têtes sur les listes électorales! et n’ayez pas peur, le pays comptent suffisamment d’hommes ayant les compétences et de lois pour assurer une transition de pouvoir!

      • ourson50 dit :

        Ah bon! elle n’existait plus?

  7. dartagnandu71 dit :

    Bien sur les retraités les classes moyennes mise à mal sans compter les fonctionnaires on est de tout coeur avec vous sans compter les jeunes à l rue poursuivez cette politique on vous encourage