Autres journaux :



jeudi 10 décembre 2015 à 04:31

Elections régionales 2015 (Politique)

Pour Philippe Baumel (député) : "Dimanche prochain nous avons rendez-vous avec la République"



« Après le séisme que représentent les résultats du 1er tour de l’élection régionale, nous devons aller à l’essentiel.

 

La faiblesse du résultat des forces de gauche comme celles de la droite républicaine nous oblige à considérer que si l’unité et la mobilisation les plus absolues ne sont pas au rendez-vous, alors nous prendrons le risque d’installer le FN à la tête de notre région.

 

Pourtant nous mesurons dans notre quotidien souvent l’ampleur de la tâche assurée depuis 10 ans par la majorité de gauche.

 

La région a investi sans relâche sur nos lycées, sur nos maisons de santé, sur nos trains, sur la RCEA, pour soutenir les entreprises petites ou grandes.

 

Nos clubs sportifs, nos équipements culturels ont été fortement soutenus. Nos « cœurs de villages » se sont vus adaptés, modernisés.

 

Dès lors qui peut utilement continuer ce travail ?

 

Le FN : il n’a pas de projet rassembleur. Seulement celui d’opposer, de diviser, de paralyser.

 

Les républicains : sans dynamique, sans réserve de voix, ils n’ont aucune perspective pour parvenir à constituer une majorité.

 

La gauche, elle, à condition de s’unir et de se mobiliser (les chiffres du 1er tour le montrent) peut non seulement être majoritaire mais surtout, peut construire la Région forte dont nous avons besoin en ce début du XXIème siècle.

 

La Gauche a, de plus, la chance d’être entrainée par Marie-Guite DUFAY, une femme attentive, authentique et concrète. Je connaissais son bilan et sa capacité à innover et tout au long de cette campagne j’ai pu mesurer son sens de l’écoute, son attention au terrain. Elle a sillonné le Morvan, l’Autunois, le Creusot non pas en jetant l’anathème sur ses opposants, mais toujours en portant son projet pour la Bourgogne Franche-Comté de demain. C’est une femme aux convictions assurées qui, avec son équipe, mérite notre confiance.

 

Cependant dimanche, au-delà d’un choix de projets et de personnalités, nous devons en toute conscience, faire le choix du bulletin qui rendra possible le maintien de notre région dans le camp de la République.

 

Chacun de nos votes sera essentiel. Car c’est le vivre ensemble dans nos villages, dans nos villes et dans notre belle Saône-et-Loire qui est en jeu.

 

L’heure est grave. Notre vote doit être clairement celui d’une ambition pas d’un repli, celui de fidèles démocrates pas de revanchards nationalistes.

 

Dimanche nous avons rendez-vous avec la République.

 

Dimanche pas une voix ne doit manquer à la liste de Marie-Guite DUFAY »

 

Philippe BAUMEL

 

Député de Saône-et-Loire

 

 

PHILIPPE BAUMEL 2201113

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Elections régionales 2015 (Politique)”

  1. marius8 dit :

    Rendez-vous avec la république oui, mais en, vendant son âme au diable. Sarkozy, Morano, Wauquiez, Bertrand, Estrosi il y a quelques jours pas une feuille de cigarette avec les idées du FN alors, arrêtez de nous culpabiliser et de nous prendre pour des imbéciles, nous sommes adultes et capables de réfléchie par nous-mêmes dimanche, je vais aller voter par défaut pour le PS par respect pour mon père qui s’est battu toute sa vie contre les idées du FN, mais nous avons rien à gagner avec vous tellement depuis 2012, vous nous avez trahis et notre simple choix aujourd’hui c’est choisir entre la peste et le choléras lundi matin, nous serons encore comme d’habitude les cocus de ce scrutin et vous pourrez dormir tranquille vous les élus, vous aurez conservé vos postes.

    • Cervantes dit :

      Effectivement en votant par défaut ou dans le passé, la seule chose que l’on peut annoncer sans trop risquer de se tromper, c’est la garantie préservée du statut privilégié de cocufié des urnes que nous traînons sans scrupule depuis 30 ans.

  2. loupblanc dit :

    un peu de dictionnaire
    république : Etat , quelle que soit la forme de gouvernement et RESPONSABLES devant la nation.
    Etat gouverné par des représentants élus pour un temps .

    ( en 1789 il y aurait eu des décapitations , ……)

    on ne parle pas de frondeurs et ou de girouette.
    Appliquez déjà cela à vos amis jusqu’à dimanche , car je pense que lundi , les après on verra type Me Hidalgo , cela risque d’être animé dans les couloirs de la royauté.