Autres journaux :



vendredi 11 décembre 2015 à 23:45

Elections régionales 2015 (Politique)

"Saint-Vallier y a toute sa place" écrit Thierry MALLOT, vonseiller municipal PS



« Thierry MALLOT, Conseiller municipal PS, appelle à la mobilisation dans notre ville et bien au-delà.

 

 

Le bassin minier n’est pas sous le feu des projecteurs comme d’autres régions, mais pourtant notre ville a un poids certain dans le vote des conseillers régionaux. Saint-Vallier, terre de gauche, peut se réjouir du bon score de Marie-Guite DUFAY avec 23,69% des voix ce qui la positionne en seconde place avec seulement 8,4% d’écart par rapport à la candidate du Front National.

 

 

Ce résultat inespéré il y a encore quelques jours, démontre bien que les électeurs, pas assez nombreux certes, ont perçu la qualité du programme de Marie-Guite DUFAY. Un programme de gauche qui a fait ses preuves en Franche-Comté, les résultats sont indiscutables.

 

La Bourgogne est actuellement une des régions les mieux gérées pendant que la Franche-Comté est championne du respect des promesses. Ce mariage Bourgogne Franche-Comté ne peut donc être qu’une réussite…

 

C’est un vrai enjeu pour cette nouvelle grande région, que de poursuivre le travail entrepris pour placer ces quelques 3 millions d’habitants dans une dynamique moderne capable de rivaliser avec les autres régions et de tenir sa place sur l’échiquier Européen. Marie-Guite DUFAY que tout le monde ne connait pas encore, incarne les valeurs de gauche qui sont nôtres, le vivre-ensemble et la démocratie, valeurs fortes qui ont pris une toute autre dimension depuis le 13 Novembre.

 

 

Est-il imaginable un instant de laisser la région aux mains du Front National quand on connait les pratiques de ce parti qui ne prône que l’exclusion des étrangers. Pas un tract dans les boites aux lettres de Saint-Vallier, pas un contact sous quelque forme que ce soit avec les Valloiriens, mais seulement le visage arrogant et dédaigneux de l’ex candidate aux départementales qui hante les bureaux de vote à l’affut des résultats. Non on ne peut pas laisser les clefs à ce parti qui n’a aucune sensibilité et se réfugie derrière son portable pour fermer tout dialogue.

 

En revanche, soulignons et remercions les décisions prises par Nathalie VERMOREL, candidate du front de gauche et Cécile PRUDHOMME candidate EELV, pour avoir appelé à voter pour la liste PS. Ces choix doivent particulièrement être difficiles à Saint-Vallier pour le colistier du front de gauche.

 

C’est bien la meilleure décision pour faire barrage à l’extrême droite et à la droite, car la mathématique donne le parti socialiste gagnant.

 

Au soir du Dimanche 13 Décembre, les résultats des élections tomberont, la colorisation des 13 nouvelles grandes régions s’affichera, ne ratons pas cette étape, ne le regrettons pas le lendemain.

 

Nous sommes acteurs et porteurs du verdict final, alors rendons nous massivement aux urnes Dimanche, pour le bien de notre pays, de notre région dans laquelle notre ville pèsera en votant pour Marie-Guite DUFAY.

 

 

Que ce message soit entendu bien au delà de notre cité Valloirienne. »

 

THIERRY MALLOT 11 12 15

 

 

 

.



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Elections régionales 2015 (Politique)”

  1. petitarcher dit :

    il ne faut quand pas confondre.Saint-Vallier n’est pas toute la Bourgogne;Et jusquà preuve du contraire c’est la liste UDI qui est arrivée deuxième derrière la liste FN.

  2. chimel dit :

    bjr concitoyen ,

    pensez vous sérieusement que s’en tenir quasi uniquement a matraquer un adversaire politique qui ne doit son succes qu’au ras le bol des citoyens excèdés par la medocrité des partis au pouvoir soit de nature à convaincre les électeurs et plus encore les abstentionistes ?

    je vous souhaite un bon we et bonne chance .

  3. Daniel Z dit :

    j’aurais eu plaisir à vous essayer de vous contrarier, mais je préfère citer quelqu’un vraiment peu soupçonnable de connivence avec le F.N.

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/967630-montee-du-racisme-le-ps-et-le-pouvoir-en-place-en-sont-les-premiers-responsables.html

    « Ce n’est pas trahir son camp que de considérer que la responsabilité de la situation actuelle incombe en premier lieu au pouvoir en place et particulièrement au Parti socialiste … et à ceux, parmi ses dirigeants, qui, à un titre ou à un autre, continuent à tirer des places fortes qu’ils occupent, les profits sans en assumer les pertes. Je pense au regroupement dans les barres HLM, au record de chômage dans les cités, aux contrôles au faciès et à toutes sortes de discriminations.

    Je n’irai pas plus loin mais ce que vous nous demandez, ce n’est rien d’autre que de vous laisser continuer vos œuvres…. qui aboutissent, entre autre, à la fracture sociale.

    Amitiés

  4. pascal dit :

    A Daniel Z ;
    J’ai bien compris que le passage est tiré d’un écrit et pas de vous mais je pense que la personne qui a écrit ceci semble oublier certaines « petites »choses ; je vais argumenter un peu :
    Regroupement dans les barres HLM : celles-ci ont été installées bien avant 1981 et pour accueillir les personnes qui acceptaient de travailler dans certains corps de métier ou la majorité n’étaient pas des français « pure souche » et pourquoi à votre avis ? Ces métiers difficiles souvent étaient occupés par des personnes d’origine polonaises ; italiennes, espagnoles, portugaises, marocaines, algériennes, etc… car le chômage n’était pas élevé et cette main d’œuvre ne coûtait pas cher au patronat de l’époque 1950-1970.
    Les premières crises économiques ont provoqués le chômage et les gens qui étaient venus travaillés pour faire avancer la France, on en faisait quoi (on les renvoyait chez eux ????)
    Il faudrait également se poser la question concernant les travaux « difficiles » :
    Chaudronnier, soudeur, maçons,etc…. : si les ouvriers sont « étrangers » c’est peut-être que les français « pure souche » ne veulent pas le faire !!! Derrière un écran d’ordinateur, on ne se salit pas trop.
    Petite parenthèse : les organismes de formation tel que notre centre FPA forment des gens qui n’ont pas de mal à trouver du travail dans ces fameux métiers difficiles.
    Contrôle au facies : cela existe depuis longtemps également et je ne pense pas qu’avec le parti d’extrême droite cela s’arrangerait.
    Ne nous laissons pas déborder par des personnes sans programme économique et qui ne jouent que sur la peur de l’autre en voulant diviser notre beau pays de France.

    • Daniel Z dit :

      Oh que j’apprécie, Pascal, et je vous remercie d’avoir pris le temps de débattre en argumentant !
      Accepteriez vous de prolonger le débat ?

      Ces personnes ne venaient pas pour faire avancer la France, mais, comme aujourd’hui, en espérant échapper à la misère.

      Le patronat français aidait le mouvement afin de bénéficier d’une main d’œuvre docile et dans l’espoir de diminuer l’influence de la CGT, à l’époque un syndicat ouvrier très puissant.

      Ces gens ont largement participé à l’évolution de la France, et pas que dans les métiers manuels !
      Pourtant ne soyons pas naïfs » et, à Montceau , des mineurs s’étaient rendus à la gare pour empêcher l’arrivée de travailleurs Piémontais.

      Métiers pénibles ? La solution est archi-connue !!!
      Quand une denrée est rare, sa valeur augmente….sauf les revenus dans ces professions (j’ai pratiqué l’une d’elles).

      Trouver du travail dans ces métiers, était ce difficile ?
      Rappelez vous, il y avait, en ville une de ces sociétés où la pancarte Embauche restait affichée en permanence. Pourquoi ?

      Ne nous laissons pas déborder ? Mais c’est fait !!

      Si nous voulons que les choses se débloquent, ils faut un choc puissant…
      J’ai lu les mêmes arguments pour empêcher toute tentative de changement en 1981.

      Honnêtement, il ne me déplairait pas de voir d’autres personnes à l’œuvre dans un espace limité.

      Amitiés