Autres journaux :



lundi 14 décembre 2015 à 06:16

Elections régionales 2015 (Montceau-les-Mines)

Au PS de Montceau on fête la victoire



 

Mais tous sont conscients du challenge qui les attend.

 

Que ce soit celle d’un camp ou d’un autre nous avons toujours relaté la victoire. Ce soir, après avoir interviewé des candidats du bassin minier présents dans les 3 listes au second tour, nous sommes allés promener notre objectif et notre calepin au local de la section PS de Montceau.

 

Contrairement à ce qui s’est passé après les derniers scrutins de 2014 et 2015 il règne ce soir une euphorie partagée par la quarantaine de militants, de Montceau et du bassin minier, réunis autour de Laurent Selvez, Elodie Vendramini, Georges Simon, Didier Mathus et Jean Claude Lagrange.

 

Didier Mathus puis Jean Claude Lagrange sont accueillis avec des applaudissements nourris.

 

Laurent Selvez et Elodie Vendramini, tout en savourant cette victoire, même de mille voix sur la région, ne mâchent pas leurs mots : 

 

« Au bout de 18 mois de gouvernance de droite à Montceau, nous voyons que malgré la désinformation, la calomnie, des propos diffamatoires, le catastrophique conseil municipal de lundi dernier, la droite, représentée par Mme Jarrot, en deuxième place départementale, perd des voix, une élection.

 

Les montcelliens se sont mobilisés, la droite s’effondre ici, comme dans le département, dans la région. »

 

 

Les militants assemblés, approuvent, applaudissent, crient, sifflent. France 3 est là, la bande son ne doit pas être fameuse, mais la gaité semble retrouvée après 18 mois difficiles.

 

 

Avant de trinquer à la victoire et à l’amitié, Laurent Selvez et Elodie Vendramini remercie les militants présents qui ont beaucoup œuvré pour la campagne, félicitent Jean Claude Lagrange pour les résultats de sa commune.

 

Gilles Desnoix

 

 

election region ps 1412155

 

election region ps 1412152

 

 

election region ps 1412153

 

 

election region ps 1412154

 

 

 

election region ps 1412156

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




7 commentaires sur “Elections régionales 2015 (Montceau-les-Mines)”

  1. marius8 dit :

    Le front républicain a bien fonctionné cette fois contre le front national.
    Maintenant, j’espère que nos dirigeants et ceux qui aspirent à l’être vont comprendre que ce n’est pas normal que dans une démocratie la moitié du corps électoral ne veuille pas se déplacer et que beaucoup d’autres vont voter uniquement pour se protéger de l’extrême droite comme on met une capote pour se protéger du SIDA…
    En démocratie, un jour de vote, ça devrait être une fête : c’est devenu un acte pour repousser l’extrême droite…
    Ils nous ont tant menti, tant trahi, tant déçu que la fête est gâchée parce que le nombre des déçus qui sont prêts à se jeter dans les bras de l’extrême droite (qui promet « sécurité », « ordre » et « emplois »…) sont de plus en plus nombreux et que les digues du front républicain sont sérieusement menacées par les coups de butoir du front national…
    Certes, 14% du corps électoral , c’est sûr que ce n’est pas la majorité… mais l’extrême droite progresse aussi en pourcentage parce que beaucoup de gens ne veulent plus se déplacer pour élire des gens qui oublient leurs promesses sitôt l’élection passée…
    Et si nos dirigeants et ceux qui aspirent à l’être redevenaient fréquentables ? Et si au lieu de ne penser qu’à leur carrière, ils pensaient d’abord à nous ? Et si avant de se servir, ils retrouvaient l’envie de servir l’intérêt général ? Peut être que les élections redeviendraient une fête, un acte joyeux d’expression, sans arme et sans violence… Mais il est tard… je dois rêver…

    • catalogne dit :

      Vous avez totalement raison. Les électeurs seraient bien incapables de détailler le programme régional de la liste pour laquelle ils ont votèe. Toutes ces élections intermédiaires ne sont que des réactions pour ou contre la politique menée nationalement. Quant aux hommes politiques, ils ne font qu’amplifier ce phénomène par leurs discours vagues, dictés par leurs appareils, et sans consistance.

  2. MSV dit :

    Oui, Marius8, il devait être tard et vous rêviez ….
    Je partage totalement votre vision de la politique politicienne et de ses représentants qui une fois élus oublient belles idées et promesses. Mais ils ont encore la capacité de s’étonner face à l’inéluctable progression du Front National : mais pourquoi ? se lamentent-ils ? Elus du peuple, ouvrez vos yeux et vos oreilles, regardez et écoutez ce peuple…. Cette paupérisation, cet avenir sans perspective, cette peur qui commence à nous habiter, tout cela n’est pas une fatalité mais le fruit de 40 ans de gestion politique désastreuse. Vous dites, au sortir de ce simulacre d’élections avoir compris qu’il vous fallait changer de politique…..mais, nous les petits français besogneux, on ne vous croit plus
    Citoyenne désabusée…

  3. roussillon dit :

    Tel qui rit vendredi….!

    C’est sûr que la vraie vie ne se déploie pas dans le monde des professionnels de la politique: Ils ne nous représentent plus , ils jubilent face au miroir de leur propre représentation, tristes héros de la triste histoire.

    J’avais écrit, ici même , que le FN ne serait pas représenté en Région. ET APRES ?

  4. montcellienbis dit :

    Vous avez raison , le PS est en tête au nombre de voix par rapport aux dernières élections , ce qui est regrettable dans votre analyse c’est que vous ne tenez aucun compte du nombre des voix du FN et c’est là que votre euphorie devrait en rabattre.
    jcrey

  5. le misanthrope dit :

    Curieuse cette explosion de joie. La Loi électorale définit ainsi la répartition des élus qui, par exemple en Bourgogne Franche Comté, attribue 51 postes à la liste arrivée en tête et 25 + 24 aux deux autres listes. C’est bien de se réjouir mais il serait peut être aussi nécessaire d’analyser avec un peu plus d’humilité la réalité des choses et penser aux lendemains qui s’annoncent.
    Certains en effet pourraient considérer que ce n’est pas un barrage face au FN qui s’est produit dimanche, mais la démarche irresponsable du PS qui a permis, entre autres, à Xavier Bertrand d’être élu, et même pire, à un Christian Estrosi de l’être, avec combien régions où pendant six ans les électeurs et électrices de gauche ne seront pas représentés dans les assemblées ?
    Que pourront dire demain les responsables du PS à leurs sympathisants, en particulier à ceux qui sont les plus touchés, quand, après les belles intentions du jour d’après, les majorités régionales de droite, élues grâce aux voix de gauche, appliqueront « leur programme » ?

  6. Babs210 dit :

    Se réjouir de quoi ? de vivre dans une région pas si périlleuse que cela et voir que malgré tout, tant de gens votent FN ? Certes les « discours  » de certain(e)s maire(sse)s s’opposant à la venue de réfugiés ont pu faire peur, mais combien de gens d’origine polonaise, italienne, portugaise vivent près de nous, avec nous ? Des tas, et heureusement !! Et si nos dirigeants venaient voir les « vrais » gens, pas des gens sélectionnés au préalable, s’ils nous écoutaient ; je suis comme Marius 8, je rêve? Hélas….