Autres journaux :


jeudi 24 décembre 2015 à 12:26

Propos de Gilles Platret sur la question de la déchéance de nationalité (Politique)

La réponse de Jérôme Durain, sénateur



« Le maire de Chalon a eu des propos inacceptables envers Christophe Sirugue en le comparant peu ou prou aux munichois de l’entre-deux guerres. Les comparaisons historiques peuvent être intéressantes et M. Platret, pourtant homme cultivé, semble oublier que la déchéance de nationalité la plus célèbre de la seconde guerre mondiale a visé le Général de Gaulle grâce au Maréchal Pétain.
 
M. Platret s’amuse de divisions dans la majorité socialiste. Faut-il lui rappeler que les questions du moment bouleversent tous les partis ? Feint-il de ne pas voir que dans son parti aussi, des divisions surgissent ? Du Conseil Régional, où la droite pourrait se scinder en deux groupes, au national où des parlementaires du même parti que M. Platret affichent les mêmes réserves que Christophe Sirugue sur la déchéance de nationalité, le pays affronte des questions délicates qui méritent mieux que les anathèmes du maire de Chalon-sur-Saône.
 
M. Platret commet une grave erreur d’appréciation en considérant qu’on peut mener la guerre contre Daech en privant ses soldats du passeport français. Les terroristes de l’Etat Islamique brûlent leurs passeports d’origine et en utilisent des faux. C’est une erreur de croire que la menace d’une déchéance de nationalité puisse avoir un quelconque effet. C’est par ailleurs une faute car une telle mesure questionne les fondements de la nationalité française. Comme sénateur, je ne voterai donc pas une telle mesure. »
 
senat durain 2409145
 
 
 
 
 
 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Propos de Gilles Platret sur la question de la déchéance de nationalité (Politique)”

  1. Eul vieux Dan dit :

    S’ils brûlent leur passeport pour s’en faire faire d’autres, prenons-en acte: déchéance de nationalité acceptée!

  2. snooppy dit :

    Bon , et bien ça continue !!!
    Les hommes et femmes politiques ne comprendront jamais rien aux aspirations et attentes des Français , mais par contre passer leur temps (payé par nos impôts) à jouer au tennis , ça leur va très bien .
    Une fois de plus ECOEURANT!!!

  3. Daniel Z dit :

    Bonjour Monsieur.

    Le représentant UNSA d’un syndicat des forces de l’ordre, vous savez, ces gens qui sont bassement confrontés à la réalité, a déclaré sur une radio qu’il fallait 20 fonctionnaires pour surveiller un seul « revenant » des pays formant les terroristes.
    Et il a dit qu’ils sont plus de 450 identifiés sur le territoire national.

    Il est possible de continuer à débattre sur les grands principes,

    Mais il est de plus en plus de français pour souhaiter que tous les moyens disponibles soient mis en œuvre pour assainir le pays…. et pas à un train de sénateur.

    Amitiés

  4. popofafa dit :

    tout a fait d accord avec snooppy
    rien a rajouter

  5. montcellienbis dit :

    M.Durain , jeune conseiller régionale , n’a qu’un seul tort , il ne se met pas à la place de centaines de milliers de français qui en ont marre , entendre chaque que plus de mille français ou bi-nationaux sont partis combattre avec Daesh , ils en ont marre d’en voir revenir certains pour préparer peut-être un attentat , ils en ont marre de ces politicards qui donnent des leçons de conscience et de moralité , ils en ont marre en un mot de voir que dans le même camp socialistes certains s’étripent sur des sujet d’une si grande importance.Si ils brulent leur passeport et bien il existe d’autres moyen pour les reconnaitre , et les renvoyer d’où ils viennent , mais on peut compter aussi sur le fit qu’ils ne reviennent pas !!.
    M.Durain , arrêtez donc de parler à la place des autres et tenter de faire votre boulot d’élus régionales , en vous souhaitant de ne jamais avoir à faire à certains de ces assassins que vous semblez vouloir défendre.
    j c rey