Autres journaux :


jeudi 21 janvier 2016 à 17:04

RCEA et la traversée de Blanzy (Politique)

Debout la France parle de "saupoudrer les crédits"...



« Debout la France s’étonne de l’inscription de la traversée de Blanzy à la deuxième phase du programme d’accélération de la mise en 2×2 de la RCEA, alors que cette portion est l’une des plus dangereuses. 
 
Les services de l’Etat justifient  cette programmation par le fait que des études d’aménagement complexes sont nécessaires.
 
Il est très étonnant que toutes les études ne soient pas terminées pour ce projet en œuvre depuis beaucoup d’années.

D’une manière générale, nous constatons que l’absence au plan national d’un Commissariat Général au Plan entraine un manque de vision à long terme de l’aménagement du territoire. Il est regrettable de voir l’Etat préférant saupoudrer les crédits que les affecter en totalité pour terminer rapidement des infrastructures comme la RCEA.

 
Maxime
 
Membre du bureau politique de Debout la France
 
Secrétaire départemental DLF de Saône-et-Loire
 
 
Maxime Thiébaut 2014
 
 
 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “RCEA et la traversée de Blanzy (Politique)”

  1. andre71 dit :

    Bonjour
    Je suis tout à fait d’accord avec vous.
    Depuis que cette zone est reconnue comme particulièrement dangereuse, je ne comprends pas pourquoi les études ne sont pas terminées.
    Je suis bien conscient que le passage à 4 voies de cette zone n’est pas évident, mais, maintenant que nos politiques ont trouvé la solution  » miracle », la limitation à 70 Km/h avec sanctions immédiate, j’ai bien peur que cette solution dite provisoire, ne devienne définitive.
    A.G.

  2. Pascontent dit :

    Bonjour. Mais c’est normal tout ça.
    Vous n’avez donc pas encore compris que seuls les axes ver la capitale sont pris en considération. Les transversales n’intéressent personnes, sauf peut-être les pompes funèbres!….
    Le seul qui voulu faire quelque chose est M. Montebour. Il voulait financer la RCEA avec les revenus de l’éco-taxe.
    Et bien merci aux bonnets rouges qui ont fait capoter un financement largement utilisé dans les autres pays d’Europe.
    Au fait, c’est bien chez eux entre Le Mans et Quimper que les grands axes sont des autoroute gratuites!…..
    Il y a bien 4 Frances différentes: La Bretagne, la Corse, l’Alsace et les autres……Les 2 voies saturées de camions, c’est bien bon pour nous…….

  3. andre71 dit :

    Et voilà, la pompe à fric est amorcée, 230 PV en 4 jours !!!
    Plus facile que les travaux et en plus ça rapporte.
    A.G