Autres journaux :


mardi 2 février 2016 à 19:16

Communiqué de Marie-Claude Jarrot, maire de Montceau-les-Mines

En réponse à l’article relatif aux vœux du Parti Socialiste du Bassin minier



« Sans doute à cause de la déliquescence des idéaux auxquels ils restent encore attachés, et qu’ils érigent en ligne de conduite politique, au niveau national mais aussi local, il est peu inacceptable que des responsables ou ex responsables locaux socialistes du bassin minier en soient réduits encore et toujours à tenir des propos haineux à mon encontre.

 

Monsieur Selvez en est coutumier et estime qu’il n’existe politiquement pas d’autre projet politique que celui des insultes ou des injures.

 

 

Et lorsque Monsieur Lagrange prend le même chemin…

 

 

L’insulte et l’injure sont portant une espèce de grève du débat. Elles sont méprisantes. Et leur répétition les rend méprisables.

 

En même temps, les injures suivent la loi de la pesanteur. Elles n’ont de poids que si elles tombent de haut.

 

Un discours argumenté pour justifier l’importance de ses prises de positions est, il est vrai, moins porteur qu’une petite formule ou quelques inepties pour dénigrer l’adversaire. Ceci n’est pas une nouveauté. Et c’est tellement plus facile.

 

Dire qu’untel est un imbécile, et d’autant plus quand il s’agit d’unetelle, fait beaucoup plus rire les siens qu’une quelconque justification argumentée.

 

Je pense surtout que vient de s’instaurer une course à la primaire socialiste 2020 et celui qui gagnerait serait le plus haineux.

 

 

« Evite d’insulter ton voisin, car il demeure toujours à tes côtés ».

 

 

 

Marie-Claude Jarrot

 

Maire de Montceau les Mines

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer