Autres journaux :


jeudi 10 mars 2016 à 09:34

« Agriculture : c’est la France qui est assassinée » (Politique)

Pour Maxime Thiébaut, Debout la France



 


« A travers la mort programmée, par nos gouvernants, du monde agricole, c’est la France qui est assassinée. Assez de cette politique agricole désastreuse qui conduit un agriculteur à se suicider tous les deux jours ! Nos agriculteurs veulent vivre de leur travail et ne pas être en permanence sous perfusion financière.

Piètre ministre de l’agriculture et de la forêt que M. le Foll qui déclare aux agriculteurs venus chez lui au Mans « qu’il n’était pas responsable de grand-chose ».
 
La Grande-Bretagne arrive à renégocier les conditions de son adhésion à l’Union européenne, mais la France n’arrive pas à renégocier sa politique agricole.

Debout la France fait 10 propositions pour sauver notre agriculture :

– Refus du traité transatlantique qui accélérera encore plus vite la faillite agricole. Demande d’un référendum national sur ce traité.

– Suppression immédiate de la directive sur les travailleurs détachés.

– Instauration d’une exception agricole à l’OMC sur le modèle de l’exception culturelle.

– Rétablissement des prix garantis planchers, à l’image du Canada, sur certaines productions comme le lait.

– Etiquetage obligatoire du pays d’origine sur les produits.

– Suppression des cotisations salariales agricoles en les remplaçants par une taxe minime sur la grande distribution.

– Rétablissement de la préférence communautaire. Il convient également de mettre un terme à l’accumulation de règlementation et de normes.

– Restructuration de la dette des agriculteurs surendettés en créant un fond pour lequel l’Etat serait prêteur en dernier ressort et inciter les banques à financer les projets.

– Soutien à l’installation des jeunes agriculteurs.

– Soutien à nos terroirs en incitant les collectivités publiques, comme les restaurants scolaires, à se fournir pour une partie des aliments chez les producteurs locaux et en accompagnant le développement de l’agriculture biologique. »

 
Maxime Thiébaut
 
Membre du bureau politique de Debout la France
 
Secrétaire départemental DLF de Saône-et-Loire
 
 


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “« Agriculture : c’est la France qui est assassinée » (Politique)”

  1. roussillon dit :

    On croyait qu’on en avait fini avec les jacqueries….Mais ça continue avec les « Le Folleries »…

    Sauf que le ministre doit « la fermer »…sinon il perd sa place !

  2. Cyrille71300 dit :

    C’est pas le ministre qui craint quelque chose, cela fait 30 ans qu’on laisse faire l’Europe.

    Il ne faut pas remercier que Mr Le Foll, il me semble qu’il faut remercier tout les gouvernements ; de gauche comme de droite ; qui ont accepté la dictature l’UE depuis 30 ans.

    Malheureusement cela risque de continuer encore longtemps, la France ce fait malmener par tous, chaque pays profitent de la faiblesse de nos gouvernements pour nous assommer encore plus avec leurs politique libérale.

    Le jour ou nous aurons un Président de la République qui oseras dire à l’UE que si ça na change pas rapidement, que la France quittera et par conséquent ruinera l’Europe, alors les choses changeront et nous serons enfin écouter, respecter, comme il se doit.

  3. montcellienbis dit :

    Une des raisons majeures qui font que l’agriculture française à des problèmes , c’est d’abord le fait que Hollande ai suivi comme un toutou Obama pour boycotter a Russie , total ds millions de produits non vendus.
    Merci Hollande
    jc rey