Autres journaux :


samedi 23 avril 2016 à 18:37

« La « vengeance » du FN ? » (Politique)

S'interoge le PCF de Montceau, membre du Front de Gauche



« Lors de la réunion du Conseil municipal de Montceau-les-Mines, Lilian Noirot du FN a demandé de supprimer les subventions aux syndicats et aux associations : Femmes solidaires et Réseau Education Sans Frontières. Pourquoi cette demande ? Il apparaît assez clairement que le FN ne supporte pas les critiques à sa politique exprimées par certains syndicats et associations. Le FN voudrait supprimer les subventions que l’on octroie aux syndicats et aux associations qui le critiquent, limitant de fait l’indépendance et la liberté d’expression.

 

Les « coupables » aux yeux du FN ?

 

Les syndicats. Lors du deuxième tour des élections régionales certains syndicats (CGT, CFDT, CFTC, UNSA, FSU) ont appelé, plus au moins explicitement, à voter contre les candidats du FN. Les syndicats considèrent que le FN constitue un danger grave pour la démocratie et pour l’indépendance des syndicats. N’oublions pas que dans le programme politique du FN il est dit « Une grande réforme des syndicats sera mise en œuvre (…) ils seront en effet plus à même d’entrer dans des logiques de concertation constructives et moins tentés de recourir à un rapport de forces (grève, manifestation) pour pallier leur manque de légitimité »

 

Femmes solidaires. Récemment l’association s’exprimait ainsi. «  Nous, nées il y a 70 ans de la victoire contre le fascisme et issues des comités féminins de la Résistance, connaissons les réelles intentions du FN et son double discours. Si le Front national se défend aujourd’hui d’appartenir à l’extrême droite française, nous savons que cette imposture sera malheureusement démasquée s’il gouverne demain. Elles et ils renverront les femmes dans leur foyer, plébisciteront des politiques natalistes et écarteront les femmes de toute maîtrise de leur fécondité notamment en déremboursant l’IVG et en supprimant toute subvention aux centres de planification comme annoncé par l’une de ses cheffes de file, Marion Maréchal Le Pen »

 

Le Réseau Education Sans Frontières. RESF, répondant à un responsable départemental FN, affirmait récemment « RESF rappelle que l’accueil des demandeurs d’asile en attente de titres de séjour est légal, constitutionnel et relève de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 rédigée au lendemain des tragédies du 20ème siècle qui ont vu les juifs mourir sous les persécutions nazies, les espagnols mourir sous les persécutions franquistes, les italiens mourir sous les persécutions fascistes (…) La France ne s’honore pas, en restreignant le droit d’asile, et, par manque d’hébergements d’urgence, en laissant à la rue des familles, des vieillards, des enfants en bas âge ce qui est aujourd’hui le quotidien de nombre d’étrangers en attente de titres de séjour »

 

Liberté, Égalité, Fraternité

 

 

Nous proposons de redonner de la force aux valeurs qui fondent notre nation avec de nouveaux pouvoirs citoyens, en France, en Europe et dans le monde. La Liberté pour libérer les potentialités humaines. L’Ègalité pour faire reculer toutes les dominations, sociales, sexistes, ethniques, culturelles.

 

La Fraternité pour remettre en cause toutes les exploitations, dans le travail, la famille, la production et la consommation, la vie quotidienne, l’habitat et les loisirs, l’espace et le temps, la nature et les ressources naturelles. »

 

 

NEW PCF 17 02 16

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




12 commentaires sur “« La « vengeance » du FN ? » (Politique)”

  1. roussillon dit :

    Pas besoin du FN pour mettre à bas les syndicats….Les Macron-Valls sont déja à la manoeuvre par idéologie, les salariés par insouciance…

    Alors vite, se mettre en campagne pour recueillir des adhésions.

    • chimel dit :

      slt ,

      pas besoin du fn pour mettre a bas les innombrables syndicats qui ont été captés par les politiques et par mimétisme se déchirent entre eux . 60% de syndiqués dans l’immédiat aprés guerre 7% aujourd’hui et ils sont encore moins crédibles que les politiques . quel gachis pour la défense des interets des travailleurs .

      bonne semaine a vous .

  2. nobody dit :

    Une association, qu’elle soit sportive, culturelle, politique, ou loisir , enfin quelqu’elle soit doit vivre de ses cotisants et non des subventions , c’ est juste un rappel ….

    • pascal dit :

      Désolé, nobody mais vous n’avez probablement jamais fait partie d’une association . Il est vrai qu’il faudrait que les associations vivent de leur cotisations mais ce ne’est pas tjrs facile à réaliser.

    • Daniel Z dit :

      http://www.lefigaro.fr/societes/2011/12/03/04015-20111203ARTFIG00002-l-argent-cache-des-syndicats.php

      2011 :
      «  »Ils touchent 4 milliards par an de la collectivité pour 8 % de syndiqués…..Presque l’équivalent du budget de l’Enseignement supérieur…..Les cotisations ne représentent qu’une part infime des budgets syndicaux: guère plus de 3 à 4%….

      Manière d’acheter, au prix fort, la paix sociale. Pierre Mongin, à la tête de la RATP, n’aligne-t-il pas 16 millions par an, c’est-à-dire 7 de plus que ce que lui imposent les textes, dans la caisse syndicale?….. » »

      Pour ce qui est de « descendre les syndicats », pas besoin des Macron ! Il y sont bien arrivés tout seuls et leurs comportements de mandarins n’ ont ils pas largement découragé les « travailleurs » ?

      Amitiés

  3. gilbert71 dit :

    s’en ètre du FN il me semple anormal de verser des subventions aux syndicats car c’est aux adhérents de ce prendre en main et sont tous en perte de vitesse car ils ne défendent plus l’ouvrier mais font de la politique . Le Français ne croit plus très bien » les politiques » donc eux aussi , ce qui compte pour eux , c’est leur pourcentage entre eux et les avantages ( heures de délégations ,CE etc ..)

    • jean montceau dit :

      Il y en a qui combattent et d’autres qui se mettent à genoux. Seriez vous ans les seconds?

      • chimel dit :

        slt jean ,

        ils en a qui se prennent pour don quichotte, ils combattent c’est vrai , mais pour des résultats tellement minces que personne ne les voit d’ou la désafection des travailleurs .

        Ces jours dernier l’ambiance était plutot morose au congres de la CGT qui voit fondre le nombre de ses encartés . le temps est peut etre venu d’entrer dans le 21 éme siecle pour continuer d’exister .

        je vous souhaite une tres bonne semaine .

  4. pommi dit :

    femmes solidaires s est toujours battu contre le fascisme,la liberte d expression et ce n est pas ce monsieur qui va arreter le combat!!
    La lutte des femmes va continuer envers et contre tout

  5. sloup dit :

    Certaines aides, si elles semblent nécessaires, ne me gênent pas.
    En ce qui concerne les besoins d’argent des syndicats, ce besoin laisse rêveur.
    Selon les « Cahiers du contribuable », la centrale CGT dispose de :
    – 82 millions d’euros de réserve financière
    .. Dont 41 millions d’euros de placement.
    Je note par ailleurs que l’adhésion =. 210 euros/ mois
    (Recette 70 millions d’euros/30000 adhérents/ 12mois de cotisations)
    Peut être la cause des désistements.
    Je terminerai par une info relative aux créations d’emplois :
    – Chereque (ex CFDT): haut commissaire à l’engagement civique
    – Lepaon (ex CGT) : agence de la langue française (nouvelle agence
    – Lardy (ex FO) : inspection des affaires sociales
    On dit merci qui ? Qui va payer ? Vous et moi, les sans dents
    J’ai oublié… Qu’est devenu M. Thibault quel emploi pour lui et son
    épouse ? Tous les deux sont chez …. Mais chut!!!!!!!

  6. vivelafrance dit :

    Tout Le Monde À Peur Du fn. En ce qui concerne l IVG le remboursement pour les femmes qui se font violer ou celles qui ont un enfant malade ou pour lesquelles leur vie est mise en danger ok. Pour les autres il existe la contraception. Des personnes qui ont du diabète par exemple leur médicament ne sont pas rembouses et elles n ont rien demandé car la génétique joue.
    Pour les morts sous le fachisme c est horrible. En ce moment nous ne sommes pas sous une politique fachiste et c est tant mieux. Mais cela n empêche pas que certains sont morts sous le régime daesh et ce n est sûrement pas fini. Marine le pen ce n est pas son père elle n est aucunement responsable de ses faits et ses sites. Laissez lui sa chance et après on en parlera.