Autres journaux :


samedi 30 avril 2016 à 06:38

Après le conseil municipal de Saint-Vallier (Politique)

La position des élus PS de la ville !



new logo PS 17 02 16

 

 

 

…nous veillerons à limiter l’impact des taxes foncières et d’habitation sur les familles… »extrait du document de campagne de la liste Alain Philibert, en mars 2014.

 

Les impôts locaux sont toujours au cœur des campagnes électorales des élections municipales .La taxe d’habitation d’une commune représente l’indicateur représentatif de sa situation financière.

 

Le budget d’une ville se fait à partir des différentes recettes qu’elle peut percevoir, des emprunts qu’elle peut réaliser. Elle ne peut avoir des dépenses supérieures à ses recettes, comme un salarié, un retraité, ne peut dépenser plus qu’il ne perçoit. Cette règle s’applique à tous.

 

Le Conseil Municipal ( pas les élus PS) a voté les impôts locaux en appliquant la hausse du taux de la taxe d’habitation , en réduisant à néant, sur 2 ans ,les abattements à la base, et en réduisant fortement les abattements pour personne à charge.

 

 

ps 29 04 16

 

 

Tableau extrait du document « Débat d’Orientation Budgétaire 2016 « ( DOB)

 

En agissant sur tous les paramètres de calcul de la taxe d’habitation pour 2016 et en prévoyant de poursuivre cette politique en 2017, les valloiriens verront le pourcentage de leurs impôts ménage augmenter de façon historique!

 

Monsieur le maire met en avant la réduction des dotations de l’Etat. Evidemment, ces réductions sont à prendre en compte, mais cella fait pourtant plusieurs années que ces réductions ont été prévues . la baisse du nombre d’habitants à Saint Vallier contribue à faire baisser la dotation Globale de Fonctionnement (DGF), comme c’est le cas pour toutes les villes. Rien n’a été anticipé. Bien au contraire, les projets d’investissement, l’endettement s’est poursuivi.

 

Ces investissements correspondent à des besoins, certes, mais la commune avait-elle les moyens financiers?

 

Monsieur le Maire devait intervenir auprès du Préfet pour obtenir, je ne sais quel aménagement ou dotation supplémentaire spécifique à Saint Vallier pour atténuer les difficultés financières de la commune » la plus pauvre de la Communauté Urbaine »…Où en est cette démarche?

 

 

Nous entendons depuis plusieurs années que c’est la faute au gouvernement si les communes ont des réductions de leurs dotations d’état. Les communes de la communauté urbaine ont réussi à maîtriser leur fiscalité dans les mêmes conditions d’évolutions des dotations de l’état.

 

Pourquoi cela n’est-il pas possible à Saint Vallier?

 

C’est comme si les salariés, les employés à temps partiel, les chômeurs, les retraités dépensaient plus qu’ils ne perçoivent et qu’ils exigeaient de leur employeur de combler leur manque de ressources.

 

Pourtant, en reprenant les propos du Maire, nous avons une gestion saine, la ville est peu endettée…nous aurions donc tout pour y arriver…

 

Les simulations effectuées mettent en avant des pourcentages significatifs et inacceptables. pour faire voter ces augmentations au conseil municipal, nous avons eu droit à toutes les manipulations de chiffres possibles.

 

Lors du vote des abattements le 19 septembre 2015, applicable pour le budget 2016, le point 27 ( dernier point de l’ordre du jour) a été adopté à la va-vite pour éviter les débats : une notice explicative nous avait été remis sur table en début de séance : cette façon de procéder , contraire au mode légal de fonctionnement des conseils municipaux , est de nature à invalider cette délibération.

 

La note de synthèse présentait comme exemple une simulation pour un ménage sans personne à charge, avec une valeur locative brute supérieure de 40% à la valeur moyenne, soit, 3231€ en 2015.

 

Les résultats de cette simulation sont exprimés en euros et font état d’une augmentation de 88€/an, passant de 699€ à 787€.

 

La manipulation par les chiffres commence : 88€/an…ce n’est que 8€/mois , en s’abstenant bien de dire que cela fait une augmentation de 12%.

 

Heureusement que le Conseil Départemental a fait preuve de sagesse en augmentant pas les taux d’imposition!…

 

Pour illustrer nos propos , nous avons fait deux simulations , correspondant à une grande majorité des Saint-Valloiriens.

 

 

Simulation réelle avec une valeur locative brute égale à la valeur locative moyenne, avec 0 personne à charge. »

 

 


ps 29 04 161

 

 

ps 29 04 162

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Après le conseil municipal de Saint-Vallier (Politique)”

  1. Daniel Z dit :

    Bonjour

    J’ai relevé une phrase dans ce catalogue argumenté.
    Elle me semble conforme à ce qu’est la philosophie socialiste actuelle.

    «  »Monsieur le Maire devait intervenir auprès du Préfet pour obtenir, je ne sais quel aménagement ou dotation supplémentaire spécifique à Saint Vallier » »

    Pour un esprit obtus qui s’en tiendrait à ce qui est écrit, ne comprendrait il pas  » je ne sais pas ce qu’il faut faire mais je vais reprocher au maire de ne pas l’avoir fait » ?

    Et le socialisme local à raison car si nous regardons le niveau national, le P.S. et ses élites, ne font ils pas n’importe quoi, quitte à faire des corrections et annulations spectaculaires, mais bien réfléchies, cela va de soit !

    Amitiés

  2. scania dit :

    Et oui, gérer un budget sérieusement, c est un métier. Le problème c est qu’on fait gérer de l argent à des personnes qui n’ont pas la formation pour et qui ne connaissent rien aux intérêts bancaires, amortissements, credit, debit …..

  3. chimel dit :

    bjr ,

    j’ai une formation économique moyenne et à la lecture de ce texte ésotérique pour spécialiste des comptes publics je n’ai pas su découvrir de quelle somme supplémentaire allais ai je redevable en 2016 . vous seriez bien inspiré de nous offrir le décodeur en meme temps que le manifeste .

    bonne semaine a vous

  4. Richard TAICLET dit :

    Voilà un Scania qui en dehors de l’anonymat a dû assumer d’énormes responsabilités…Tant mieux pour lui même si cela ne se ressent pas vraiment dans son message. Il est vrai qu’il a découvert le débit et le crédit…

    Ce qui est sûr, c’est que pour entrer dans la fonction publique il faut, par concours, avoir démontré ses aptitudes et compétences. A Saint-Vallier, nous bénéficions de ces cadres de haut niveau à qui je défie le pseudo Scania de se confronter.
    Par ailleurs nous sollicitons les services d’un cabinet financier comme c’est souvent le cas pour ceux qui souhaitent s’éclairer d’un regard externe à la collectivité.
    C’est par la conjonction de l’ensemble de ces compétences et de leurs analyses que nous en sommes venus à prendre trois décisions pour une ville réputée des plus pauvres, en termes de ressources, parmi celles de la communauté :
    le retour aux 35 heures pour le personnel,
    la hausse raisonnée de la taxe d’habitation,
    l’intervention auprès du représentant de l’Etat quant à la politique inique engagée par le gouvernement s’agissant des collectivités territoriales constat partagé par l’Association des Maires de France.

    Que d’autres communes n’aient pas fait les mêmes choix, c’est tout à fait leur droit. Mais nous en reparlerons l’an prochain.

    Quant au poids lourd anonyme, qu’il s’interroge d’abord sur lui même avant de mépriser les autres.