Autres journaux :



vendredi 13 mai 2016 à 08:47

49.3 suite…

Communiqué de l''union locale CGT Chalon !



« Depuis l’utilisation  du 49.3, nombreuses permanences PS sont le théâtre de la colère des salarié-e-s.

 

Nous n’aurions pas souhaité que Mr Sirugue député de la circonscription de chalon et rapporteur de la loi, soit de nouveau frustré !

 

En effet privé de débats à l’assemblée, il faisait état de son désarroi à porter ces amendements.

 

Lui qui souhaitait favoriser la discussion aux actions d’une autre temps (« Je préfère cette option là, à celle de ceux qui » barbouillent » ma permanence ce qui me semble être une réaction d’un autre temps. »)

 

Les barbouilleurs chalonnais ne pouvaient rester en marge de la protestation nationale envers le PS.

 

Nous partageons avec lui l’idée que nous sommes arrivés au bout d’un cycle, au bout d’un système !!

 

Il avait trouvé un nouvel espace qui lui faisait un bien fou !

 

(en parlant de nuit debout :  » Objectivement on voit bien qu’on arrive au bout d’un cycle, d’un système. Ces rassemblements n’ont pas le climat conflictuel d’une manifestation. Ce sont des lieux de débat, avec une régulation de la parole assez intéressante à observer. Pour moi qui suis un homme de gauche je trouve que ça fait un bien fou. »)

 

Cette loi, on n’en veut pas, on exige son retrait, parce qu’elle ne fera pas un bien fou aux salarié-e-s

 

( » je préfère le débat à la confrontation. »)

 

Le gouvernement qu’il soutient a lui choisi la confrontation avec salariés avec l’utilisation du 49.3″

 

L’union locale CGT Chalon

 

 

 

per 13 05 16

 

 

per 13 05 161

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer